MEILLEURS HISTOIRES

Grid List

Photo courtoisie

Mrc Joliette

Projet Clercy

Suivant l’assemblée publique de consultation tenue le 16 mai dernier, le conseil municipal adopte le second projet de règlement 79-405 amendant le Règlement de zonage 79 de manière à modifier le plan de zonage et les grilles d’usages et normes applicables afin de créer les zones résidentielles H04 102 à H04 104 et d’ajouter, dans la zone P04 061, certains usages des classes d’usages « commerce de détail et de service (c1) », « commerce artériel léger (c2) » et « communautaire parc et récréation (p2) » dans le cadre d’un projet immobilier qui sera situé sur le boulevard de la Base-de-Roc. Contrairement à ce qui été précisé lors de l’assemblée du 16 mai dernier, l’avis public faisant état de la demande de participation à un référendum sera publié officiellement le 29 mai prochain, dans le journal local ainsi que sur ce site Internet, dans la section Avis public. 

Plans d’implantation et d’intégration architecturale – Secteur de la Base-de-Roc 

Avis de motion est donné que lors d’une prochaine séance du conseil sera adopté le règlement 35-2002-48 amendant le Règlement 35-2002 sur les plans d’implantation et d’intégration architecturale de manière à créer les objectifs et les critères du P.I.I.A. BOULEVARD DE LA BASE-DE-ROC, y assujettir les zones P04-061, H04-102, H04-103 et H04-104 et abroger les dispositions relatives au P.I.I.A. pour les bâtiments à vocation ou d’architecture institutionnelle d’intérêt patrimoniale. La date et le lieu d'une assemblée publique de consultation où sera discuté ce projet de règlement seront publiés sous peu dans la section des avis publics du site Internet. Ce projet de règlement vise à établir des paramètres esthétiques et d’architecture qui seront imposés aux nouvelles constructions dans le secteur visé se trouvant dans Base-de-Roc.

Dépôt du rapport financier 2018 consolidé

Le maire Alain Beaudry présente un rapport financé faisant état d’un excédent de 3,6 M$. Les résultats démontrent également une diminution considérable de la dette de 5 M$, passant de 71 à 66 M$. Les revenus de fonctionnement correspondent à 1,5 M$ de plus que le montant budgété, pour un total de 67,5 M$. Les charges de fonctionnement représentent 1,3 M$ de moins que le montant budgété pour une somme total de 65,7 M$.

Centre culturel Desjardins – Vendredis acoustiques et Spectacles au parc

Le conseil municipal approuve le contrat à intervenir entre la Ville de Joliette et le Centre Culturel Desjardins relatif à la gestion des Vendredis acoustiques et des spectacles au parc, pour une valeur de 59 000 $ taxes incluses.

Dîner aux hot-dogs annuel de la Fondation du Carré St-Louis

Le conseil municipal joliettain a autorisé la Fondation du Carré St-Louis à tenir son dîner au hot-dog annuel, le 12 juin prochain, entre 11h30 et 13h30 sur le terrain du Carrefour des organismes de Lanaudière sur la rue Saint-Joseph. D’ailleurs, la rue sera fermée entre les rues Saint-Louis et Fabre durant cette période. En plus des hot dogs, il y aura de grignotines, tous les profits iront à la Fondation du Carré St-Louis.

La prochaine assemblée ordinaire se tiendra le lundi 3 juin 2019 à 19 h 30 à la salle du conseil de l'hôtel de ville de Joliette. 

 

Photo courtoisie

MRC Montcalm

 

La Ville de Saint-Lin-Laurentides est fière d’annoncer que son Service de sécurité incendie détient désormais toutes les compétences pour intervenir en sauvetage nautique. Développée afin de répondre à un objectif spécifique du schéma de couverture de risques de la MRC de Montcalm, soit d’être en mesure de faire face aux risques dans les milieux isolés que représentent les lacs et les cours d’eau, cette nouvelle formation vient enrichir les compétences terrain du SSI de Saint-Lin-Laurentides.

 

En effet, les pompiers de Saint-Lin-Laurentides font maintenant partie des Services d’incendie réunissant les deux spécialités en matière de sauvetage nautique, soit sur les plans d’eau et sur glace. Concrètement, cela signifie qu’été comme hiver, les pompiers saint-linois maîtriseront les techniques et détiendront l’équipement pour effectuer des sauvetages sur tous les plans d’eau de la MRC de Montcalm.

 

Les membres du SSI de Saint-Lin-Laurentides seront formés en totalité, sur un horizon de deux ans. La première moitié des membres a été formée en février pour le sauvetage sur glace et complétera le volet estival (dans l’eau) en juin.

 

« Notre Service de sécurité incendie est très dynamique, toujours prêt à acquérir de nouvelles compétences. Je suis fier de ce beau développement, et je remercie la MRC de Montcalm pour la confiance qu’elle place en nos pompiers pour assurer la couverture en sauvetage nautique sur l’ensemble de son territoire », a expliqué le maire, M. Patrick Massé.

 

Il est à noter que la réalisation de ce projet a été rendu possible grâce à l’implication financière du ministère de la Sécurité publique.

Saint-Lin-Laurentides Service de sécurité incendie, sauvetage nautique
Photo courtoisie

 

 

 

 

 

Photo Guy Latour

Actualité

Trois MRC du nord de Lanaudière s’unissent afin de lancer le projet Circuits Lanaudière.

Il s’agit d’un circuit de vélo balisé reliant les municipalités des MRC Matawinie, Montcalm et Joliette.

« Il y a de belles routes sur lesquelles on peut rouler mais il manque de signalisation. C’est de là est venue l’idée de proposer un tel projet à la municipalité de Rawdon », a expliqué en conférence de presse, le 22 mai,  Stéphane Lebeau, un Rawdonnois  et amoureux du vélo.

Après quelques présentations auprès des municipalités intéressées, une première phase est réalisée qui relie les municipalités de Rawdon, Saint-Liguori, Saint-Ambroise- de-Kildare, Sainte-Mélanie, Sainte-Béatrix et Saint-Jean-de-Matha. 

En plus d’assurer une circulation des cyclistes sur les routes municipales moins achalandées plutôt que d’emprunter des routes provinciales pour rejoindre les différentes municipalités, l’objectif de Circuits Lanaudière est aussi de faire la promotion de la région de Lanaudière.

Les circuits sont balisés avec des panneaux installés de façon permanente sur les routes. Ils s’adressent à une clientèle cyclo-sportive et cyclo-touristique favorisant les trajets sur les routes municipales et sont aussi pensés pour avantager les attraits touristiques tels que les parcours gourmands, sites touristiques, etc. Il y a des circuits de 20, 40, 60, 80 et 100 km.

Une seconde phase verra le jour à l’ajout de Saint-Alphonse-Rodriguez et Sainte-Émélie- de-l’Énergie en font partie.

« J’incite les autres municipalités de la Matawinie à se joindre à Circuits Lanaudière afin de développer davantage ces réseaux cyclables pour que toutes les municipalités puissent être reliées par une voie cyclable », a souligné Martin Bordeleau, maire de Saint-Côme et préfet suppléant de la MRC Matawinie, en ajoutant que sa municipalité souhaiter se joindre au projet.

« C’est un beau projet qui voit le jour aujourd’hui. Un grand merci à Stéphane Lebeau. Il y a aura une seconde phase qui verra le jour avec l’ajout de Saint-Alphonse-Rodriguez et Sainte-Émélie- de-l’Énergie, l’automne prochain », a mentionné le maire de Rawdon, Bruno Guilbault.

Circuits Lanaudière, vélo, Stéphane Lebeau., Rawdon
Photo Guy Latour. Une carte comme celle-ci est affichée dans chaque municipalité.

Cyclofest

Afin d’inaugurer ce premier circuit, l’événement Cyclofest de Rawdon se présenté le 1er juin juin prochain où près de 100 cyclistes sont attendus pour cette première édition. Le départ se fera de Rawdon.

« Ça sera une belle fête du vélo. On pourra faire du vélo de montagne. Il y aura des musiciens et des rafraîchissements », a souligné M. Lebeau ».

Il est encore possible de s’inscrire auprès d’Edith Beauséjour au 450-834-2596, poste 7155.

Photo courtoisie

MRC Autray

Le Comité environnement de l’Île Dupas (CEID), en collaboration avec la municipalité, réalisera au courant de l’année 2019, un projet d’envergure qui s’intitule Le parc à vivres : une forêt pour se nourrir. En effet, le CEID a obtenu une subvention très prisée de la part de l’organisme 100 Degrés, alors que seulement 2 projets de jardins pédagogiques sur les 34 proposés dans Lanaudière ont été sélectionnés.

Avec cette subvention de 15 000 $, une forêt nourricière sera aménagée dans le parc municipal de l’ouest de l’île, une initiative qui dans quelques années permettra aux citoyens d’avoir accès à de la nourriture locale, biologique et abondante en permanence. Cet été, plusieurs activités pédagogiques seront préparées pour informer les citoyens des vertus de cet aménagement comestible dès le début de la plantation, à l’automne, et pour les saisons estivales à venir.

Le CEID tient à rappeler que deux autres événements se tiendront prochainement à l’Ile Dupas.

25 mai, 13 h à 17 h : autoconstruction de composteurs domestiques en bois de palettes recyclées. Amenez vos outils, votre famille et vos amis pour construire votre propre composteur! *Bénévoles recherchés pour la préparation le matin, de 9h à 12h.

8 juin, de 10 h à 15 h : rallye à bicyclette pour promouvoir le transport actif. Venez profiter du beau temps en famille, sur votre vélo, en répondant à des questions tout au long de votre parcours. Départs en continu entre 10 h et 12 h, parcours de 10 km, idéal pour la famille!

Photo courtoisie. La Maison de la Famille Brandon a récemment inauguré ses nouveaux locaux. Cible Famille Brandon avait reçu un appui du PAC rurales pour son projet.

MRC Autray

Développement Économique D’Autray (DÉA) a récemment annoncé à treize promoteurs de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray qu’ils bénéficieront d’un montant total avoisinant 250 000 $ pour réaliser leurs projets structurants sur le territoire. Les appuis financiers proviennent du Programme d’aide aux collectivités (PAC) rurales et du Programme d’appui aux projets et aux évènements récurrents de la MRC.

La municipalité de Saint-Barthélemy souhaite apporter des améliorations importantes à son terrain des loisirs. Elle y ajoutera un module de jeux pour les 5 ans et plus, du mobilier urbain et des modules d’entraînement extérieur. À Sainte-Élisabeth, la municipalité fera installer de nouveaux jeux d’eau au parc des loisirs. Un soutien a permis à la Ville de Berthierville d’organiser une grande fête familiale des sucres au chalet Laferrière en avril dernier.

La Ville de Lavaltrie prépare le projet Village du Lavaltrie d’antan, un concept original visant à reproduire le Lavaltrie d’autrefois à travers l’ensemble de ses évènements en y installant des petites maisons d’époque sur roues. Action Famille Lavaltrie procédera au remodelage du rez-de-chaussée de ses locaux afin de doter l’organisme d’une cuisine plus fonctionnelle répondant à ses besoins grandissants. L’organisme Au bord des mots de Lavaltrie mettra sur pied un magasin scolaire pour les étudiants du niveau secondaire. L’initiative facilitera la rentrée scolaire pour les familles à faible revenu.

Dans le pôle Brandon, la municipalité de Mandeville mettra en place un jardin collectif ouvert à ses citoyens; les élèves de l’école primaire Youville et les aînés seront appelés à y contribuer. Le comité d’embellissement de la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon aménagera un espace paysager d’envergure avec bassin d’eau et un système d’éclairage. Cible Famille Brandon déploiera une nouvelle offre de service en périnatalité sur l’ensemble du territoire de la MRC en collaboration avec les maisons de la famille.

DÉA a aussi révélé les activités et évènements à venir auxquels elle assure un partenariat. Il s’agit du Berthi & Broue présenté par la Chambre de Commerce et d’Industrie Berthier/D’Autray, du festival Au Rythme du Country de Les Productions Au Rythme du Country inc., du concert gospel de Noël de la Ville de Berthierville, de l’activité d’Halloween et des Virées du fleuve de la Ville de Lavaltrie, des Promenades du dimanche et du marché public Les Péchés Mignons de la municipalité de Lanoraie et finalement du Marché fermier de Saint-Norbert.

Un appel de projets est en cours pour les quatre programmes de DÉA et son échéance est fixée au mercredi 29 mai à 17 h. Le processus de dépôt de dossier débute par une discussion avec l’agente de développement local, Joelle Paiement, qui s’assurera de l’éligibilité du projet. Elle peut être jointe par téléphone au 450 836-7007 poste 2526 ou à l’adresse électronique suivante :Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

DÉA mise sur une équipe en mesure d’aider toute personne ayant des projets dans les affaires, et ce, peu importe leur stade de réalisation. Il est possible de les joindre par téléphone au 450-836-7007 ou par courriel à l’adresse suivante :  Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo courtoisie

MRC Matawinie

La municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez est heureuse de dresser un bilan positif de sa rencontre avec les associations de lacs qui a eu lieu le 14 avril dernier. La démarche avait pour but de connaître et de répondre aux préoccupations et attentes des membres de ces associations dans le but de cibler les priorités et d’arrimer les actions en matière de préservation des lacs du territoire.

Les 34 lacs dispersés sur le territoire de la Municipalité sont à l’origine d’une faune et d’une flore importante et ils représentent également des milieux de vie où différents loisirs peuvent être pratiqués. La rencontre a permis aux associations de discuter de la santé des lacs, de la prévention et la protection, des usages des lacs ainsi que de la communication avec la Municipalité.

« Nous sommes très satisfaits de l’ouverture dont ont fait preuve les associations de lacs de Saint-Alphonse-Rodriguez », affirme Isabelle Perreault, mairesse de la municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez. « L’environnement étant un enjeu majeur, il est rassurant de constater que nos lacs sont entre de bonnes mains. C’est avec grand plaisir que nous allons assurer le maillage entre les différentes associations et que nous allons travailler de pair avec le Regroupement des Associations de Lacs de Saint-Alphonse-Rodriguez (RALSAR) qui rassemble et représente une quinzaine de lacs du secteur. De beaux projets vont assurément émerger de cette concertation » termine-t-elle.

Pour obtenir plus d’information au sujet de la municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez et de ses activités, consultez le www.munsar.ca ou communiquez avec la réception de l’Hôtel de ville au 450 883-2264, poste 7400 ou par courriel à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Photo courtoisie

Sports

L’ancienne joueuse de volleyball des Carabins de l’Université de Montréal, Marie-Alex Bélanger, a été sélectionnée au sein de l’alignement de l’équipe canadienne sénior A.

Bélanger et ses 17 coéquipières prendront donc part à la Coupe Challenge, une préqualification pour la Ligue des pays de volleyball. Cette compétition se déroulera à Châteauguay, du 31 mai au 2 juin.

Par la suite, la gagnante du prix BLG remis à l’athlète universitaire par excellence tous sports confondus, en 2018, participera cet été aux Jeux panaméricains au Pérou et à la qualification féminine olympique, en Russie, du 2 au 4 août.

En cinq saisons chez les Bleus, Marie-Alex a remporté trois fois le titre de joueuse par excellence du RSEQ. Elle a aussi fait ses classes avec les Libellules de la polyvalente Thérèse-Martin.

 

Photo courtoisie

Sports

Le samedi 4 mai dernier, sur le rang Bayonne se tenait une journée « portes ouvertes » sur le monde équestre, jumelée à une compétition prestigieuse de maréchalerie. L’événement qui a attiré plus de 500 petits et grands visiteurs, fût un franc succès.

C’est chez la Famille Chrétien que quelques 100 bénévoles et commanditaires ont accueilli les visiteurs; même le soleil était au rendez-vous pour contribuer à la magie et à l’effervescence de cette journée spéciale.

Un concours prestigieux pour les maréchaux-ferrants

La compétition de maréchalerie a attiré près d’une quarantaine de participants de renom, venus d’un océan à l’autre et des États-Unis.

Tous les niveaux y étaient invités, des débutants jusqu’à certains membres de l’équipe canadienne ayant déjà représenté le Canada au niveau international. Le comité organisateur de l’Association des maréchaux ferrants du Québec (AMFQ) et son leader Maxim Poirier, a supervisé le déroulement du concours étalé sur trois jours, ainsi que des ateliers destinés à la formation continue des forgerons.

L’AMFQ a aussi innové en invitant près d’une centaine d’enfants et d’adultes à s’initier à la forge, une activité très prisée des participants et spectateurs.

succès, journée portes ouvertes,  monde équestre, famille Chrétien
Photo courtoisie

Des apports indispensables

Comment un tel événement d’envergure a pu accueillir autant de visiteurs gratuitement ? « Un tel succès n’aurait pu être atteint sans l’apport de la municipalité de Ste-Geneviève-de-Berthier », explique Éric Chrétien, un maréchal-ferrant et éleveur de chevaux Percherons. En effet, avec la collaboration de la Municipalité on a pu offrir une activité familiale, sécuritaire et diversifié pour tous les âges. En autre, Ils ont pris en charge un service de navette constant entre le stationnement et le site de l’événement, ce qui a été bien apprécié.

Aussi, la Famille Chrétien ne tarissait pas d’éloges à propos de la générosité volontaire des bénévoles et commanditaires. « Chacun avait sa responsabilité et tout a fonctionné à merveille », relate Isabelle Marcoux, la femme de M. Chrétien. Parmi les activités les plus populaires, outre le concours de maréchalerie, les écuries ouvertes aux visiteurs ont intéressé des centaines de curieux et les balades à dos de poney ont ravi les enfants.

succès, journée portes ouvertes,  monde équestre, famille Chrétien
Photocourtoisie


Photo courtoisie

Hockey

Après avoir annoncé, le 8 mai dernier, que l’équipe allait demeurer à Saint-Gabriel-de-Brandon pour trois autres années, l’organisation des Prédateurs  a confirmé le retour de presque l’ensemble de son personnel-hockey.

C’est ainsi qu’Alain Malboeuf entreprendra sa première campagne complète comme directeur-général, lui qui avait remplacé Rémi Harrisson, à la fin du mois de décembre 2018.

De plus, Sébastien Renaud sera à nouveau l’entraîneur-chef alors que Dominic Marcil sera le recruteur-chef. De son côté, André Lefrançois reviendra à titre de thérapeute sportif.  Pour ce qui est de l’entraîneur-adjoint, Raphael Sawyer, il fera connaître ses intentions dans les prochains jours.

« On repart à zéro. Ça sera une reconstruction complète de l’équipe. On a un plan de trois ans », a précisé en entrevue au Lanauweb, Alain Malboeuf, le DG de l’équipe.

personnel-hockey, Prédateurs, retou, Saint-Gabriel-de-Brandon, Sébastien Renaud
Photo courtoisie. Alain Malboeuf

Au cours des prochaines semaines, le personnel hockey épluchera la liste de protection contenant 55 joueurs et contactera ceux-ci afin de connaître leurs intentions en vue de la saison 2019-2020.

« On est à la recherche d’un gardien #1, d’un défenseur #1 et d’un centre #1. On va être très agressif sur le marché des transactions », a promis M. Malboeuf.

Il s’attend au retour d’au moins six vétérans, d’autres sont aussi à confirmer. « C’est certain que le produit local est important. On veut une équipe de 20 joueurs qui voudront se défoncer à chaque soir », a-t-il ajouté.

Alain Malboeuf a déjà ciblé l’identité qu’il souhaite mettre en place. Des jeunes de qualité avec de la vitesse capable de jouer dans les deux sens de la patinoire. Il veut surtout une équipe complète à chaque match, chose qui est arrivée peu souvent au cours des deux dernières campagnes.

Les Prédateurs pourraient obtenir  un joueur intéressant lors du repêchage de dissolution de l’Artic de Montréal-Nord qui a été racheté par la LHJAAAQ.

Saint-Gabriel parlera au quatrième rang lors du repêchage universel qui se tiendra à Chambly à  la mi-juin.

 

Photo courtoisie

Hockey

La présente est pour vous informer des procédures d'inscription et des dates importantes à retenir pour la saison 2019-2020 pour l’Association du Hockey Mineur de Joliette-Crabtree.

Inscriptions pour la saison 2019-2020 pré-novice à midget

Les inscriptions auront lieu du 3 au 14 juin 2019, directement au bureau de votre municipalité pour les catégories pré-novice à Midget. Les inscriptions tardives auront lieu du 5 au 23 août 2019, au bureau de votre municipalité. Dans ce cas, une pénalité sera exigée. Prévoir un chèque de 50$ additionnel au nom de I'AHMJC, sauf si vous êtes un nouveau résidant.  À noter que la vile de Joliette et la municipalité de Crabtree paiera les frais de glaces pour les jeunes d’âge pré-novice (4-5 ans).

Inscriptions pour la saison 2019-2020 junior A-B ET AA

Les inscriptions pour la saison auront lieu du 28 au e' septembre 2019 pour la catégorie juni or A-B et junior AA.  Il est à noter que les inscriptions ont lieu en soirée le mercredi et vendredi de 18h à 21h, ainsi que le samedi et dimanche de 9h à 17h directement au bureau de l'association de hockey mineur. Pour information: 450-752-0592, poste 1.

Camp de sélection double-lettre

À partir du  lundi 15 juillet 2019, les noms des joueurs sélectionnés  pour la portion automnale seront disponibles sur le site internet de l'association au www.ahmjc.org dans l'onglet camp 2019-2020. Seul les joueurs sélectionnés qui veulent poursuivre le camp double lettre devront payer les frais de 100$. Les frais devront être payés par chèque en date du 25 août 2019 et postés à l'adresse suivante:

A.H .M.J.C.

camps double lettre automne

C.P. 11 JOLIETTE J6E 3Z3.

Important de noter le nom du joueur et sa catégorie à l'endos du chèque.

Entrée générale

L'entrée générale des joueurs simple lettre se fera de manière progressive à  partir du 31 août 2019. Pour les joueur s doubles lettre, l'entrée se fera à partir du 29 août 2019. Vous recevrez un appel téléphonique de votre directeur de catégorie qui vous fournira les détails .

Assemblée générale des membres

L'assemblé généra le des membres aura lieu samedi 15 juin 2019 à 10h00. Les informations, l'endroit, la marche à suivre et la mise en candidature pour les postes d'officier seront disponibles sur notre site internet à partir du 1er juin. La période de mise en candidature sera du lundi 3 juin au vendredi 14 jui n 2019 minuit.

Frais saison 2019-2020

Catégorie                 Groupe d'âge     Frais association    Frais de glace      Total

Pré-Novice 5 ans     2013 -2014         530$                                                      530.00$

Novice                      2011-2012          300$                         720$                     1020.00$

Atome                      2009-2010          300$                         750$                     1050.00$

Pee wee                   2007-2008          300$                        830$                     1130.00$

Bantam                    2005-2006          300$                        830$                     1130.00$

Midget                     2002 à 2004       300$                        830$                      1130.00$                            

Junior A-B**          1997 à 2001        300$                         600$                     900.00$                                 

Junior AA**           1997 à 2001        300$                        830$                      1130.00$

* Les joueurs d’âge pré-novice doivent être accompagnés d’un parent sur la glace en tout temps.

** Les joueurs juniors A-B-AA doivent s'inscrire directement au bureau de 1'AHMJC du 28 août au 1°' septembre 4 méthodes de paiement pour le junior; Visa, Mastercard, paiement direct (lntérac) ou par chèque.

(Par chèque un maximum de 3 versements (1er septembre 2019, 1er octobre 2019 et 1er novembre 2019).

Frais de retard

Les frais seront de 50.00$ pour les inscriptions tardives du 5 au 23 août 2019 (sauf pour les nouveaux résidants). Le chèque doit être fait à A.H.M.J.C. lors de l'inscription auprès de votre municipalité.

Frais Élite 2019-2020

Les frais pour les catégories double lettre seront de 350.00$ par joueur sélectionné payables avant le 5 octobre 2019 (peewee, bantam et midget) et avant le 1er novembre 2019 pour les joueurs atomes. Payer directement à l'entraîneur-chef ou gérant de l'équipe.

Politique de remboursement

Un remboursement sans frais est possible avant le 20 septembre 2019 dans les villes et municipalités. Après cette date, toute demande devra être sou mise au conseil d'administration du hockey mineur. Si la demande est acceptée, certain frais s'appliqueront.

Photo Guy Latour

Sports

C’est le 2 juin que Joliette vibrera au rythme du Challenge Antoine-Manseau, Triathlon/Duathlon, et ce, pour une 11e année consécutive.

« C’est grâce à l’implication de plusieurs partenaires de la région, qui participent à la réussite de l’évènement, que nous pouvons offrir un évènement de qualité »,  a expliqué en conférence de presse, Alain Labarre, directeur de course.

Durant cette journée du 2 juin prochain, il y trois tranches de la série Coupe du Québec ainsi que deux tranches de la série Grand Prix. Plus de 1000 triathlètes sont attendus.

Concernant la Coupe du Québec, Joliette figure parmi les huit étapes servant au classement général en série SPRINT de Triathlon Québec.  Les athlètes doivent faire un minimum de trois de ces courses.

« Comme ces évènements principaux sont attribués à des organisations performantes, nous voyons le choix du Challenge Antoine-Manseau Triathlon/Duathlon comme une belle marque de confiance et une reconnaissance de la Fédération », a souligné M. Labarre.

D’ailleurs, Joliette sera l’hôte de la première tranche pour trois catégories distinctives soit le triathlon U15 avec sillonnage en rivière, le triathlon sprint groupe d’âge ainsi que le U13 avec sillonnage en rivière.

Pour ce qui est de la série Grand Prix, ces compétitions sont réservées à l’élite du triathlon. Il comporte aussi des bourses minimales de 5000$. Il y aura deux catégories soit sprint élite avec sillonnage et sprint junior élite avec sillonnage. Joliette sera la première étape d’une série de 5.

Les 12 ans et plus retrouveront le triathlon découverte « Caisse Desjardins de Joliette ». Cette épreuve d’initiation a pour objectif de mettre en place les conditions gagnantes pour permettre aux adeptes moins expérimentés de ce sport de relever un défi à leur niveau. L’épreuve se passe dans la piscine avec des départs aux 10 secondes.

Les 11 ans et moins ne seront pas en reste avec des distances adaptées. Ces épreuves sont accessibles pour les athlètes de la catégorie supérieur dans le cadre d’une catégorie initiation. Par exemple, la course U17 régulière  s’adresse aussi aux athlètes 8-11 ans nommées « initiation 8-11 ».

Un défi pour les athlètes                                                                                                                     

Afin de faire la promotion du dépassement personnel, les organisateurs du Challenge Antoine-Manseau, Triathlon/Duathlon de Joliette ont lancé un défi aux athlètes.

« Tous ceux qui participeront aux épreuves Sprint et Duathlon, s’ils améliorent leur temps par rapport à 2018, ils obtiendront un rabais de 15% à l’inscription pour 2020.

Le premier départ sera donné à 7h30 avec le Triathlon Découverte 12 ans plus, ainsi que les hommes et femmes en équipe. Le dernier départ aura lieu à midi 25 avec la série Grand Prix U23 / élites et la série Grand-Prix junior femmes.

Rappelons que le lieu névralgique sera le parc Louis-Querbes, alors que la zone de transition sera montée dans le stationnement du parc.

La natation aura lieu dans la rivière l’Assomption pour les triathlons Coupe du Québec alors que pour les autres, la nage se fera à la piscine du Cégep.

Pour ce qui est du vélo, le parcours est un aller-retour à partir de la piscine municipale sur Saint-Charles-Borromée Sud vers l’aréna, la rue Saint-Antoine puis sur Base-de-Roc en utilisant le Chemin du Domaine Gai-Roc pour faire un retour au parc Louis-Querbes. La course à pied se fera sur la piste cyclable qui ne sera pas accessible durant la compétition.

« La Ville de Joliette est fière de s’associer à s’associer à ce happening qui permet aux jeunes d’améliorer leur santé », a souligné le conseiller Luc Beauséjour, qui siège aussi à la Commission des Loisirs et de la Culture.

Déjà plus de 600 personnes se sont inscrites à l’évènement du 2 juin. On peut s’inscrire au www.triathlonjoliette.com.

Photo courtoisie

Hockey

Les trois formations des Libellules de Thérèse-Martin se sont illustrées cette fin de semaine lors des Championnats Canadiens.

Tout d’abord, la formation cadette, dirigée par Manon et Michel Gravel, a remporté une magnifique médaille d’argent à Edmonton.

La formation benjamine, menée par Caroline Robillard et Andréane Gadoury, a quant à elle remporté le bronze à Halifax.

Les juvéniles de Benoit Coulombe et de Caroline Fiset ont aussi très bien fait à Toronto, s’inclinant pour leur part en quart de finale.

 Ces trois formations ont tour à tour affronté les meilleures équipes du pays et démontré leur combativité et leur capacité technique. Bravo à toutes et merci aux entraîneurs.

Libellules, Thérèse-Martin, médaille, championnats canadiens
Photo courtoisie

 

 

Photo courtoisie

Politique provinciale

Dans le but d’encourager les municipalités et les municipalités régionales de comté (MRC) de la circonscription de Berthier à mettre en place ou à mettre à jour une politique familiale municipale, le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 8 700 $ pour la réalisation d’un projet dans le cadre du Programme de soutien aux politiques familiales municipales. 

La ministre du Tourisme et députée de Berthier, Mme Caroline Proulx, a fait cette annonce, le 15 mai, au nom du ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe. En adoptant une telle politique, les municipalités et les MRC prendront mieux en considération les besoins des familles dans tous les domaines d’intervention, qu’il s’agisse de sécurité, de transports, d’habitation ou encore de culture et de loisirs. Le soutien technique est offert par le Carrefour action municipale et famille (CAMF) qui reçoit une subvention à cette fin.

À ce jour, 840 municipalités et 38 MRC se sont dotées d’une politique familiale municipale ou sont en voie de le faire grâce à ce programme.

 « Je suis très heureuse d’annoncer ce projet qui améliorera la qualité de vie des familles. Pour notre région, cette aide financière permettra d’assurer le bien-être de plusieurs familles. Je tiens à remercier l’organisme qui réalisera ce projet. Cette action confirme que les familles sont une priorité pour notre gouvernement », a souligné par voie de communiqué, Caroline Proulx, ministre du Tourisme et députée de Berthier.

« Chaque fois qu’une municipalité ou une MRC adopte une politique familiale et qu’une MRC se dote d’un plan d’action régional, cela démontre une volonté claire d’investir dans l’avenir des collectivités. Avec ces interventions, elles contribuent directement à l’amélioration des milieux de vie des familles. Je tiens à féliciter toutes les municipalités et MRC qui se sont engagées en ce sens. Cela fera en sorte que les besoins des familles seront pris en considération dans toutes les décisions susceptibles de les toucher », a déclaré Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

Faits saillants 

Information concernant le projet financé :

 

Municipalité - MRC

 

Type de projet

Montant Municipalité - MRC

 

Montant CAMF

Ville de Berthierville

Élaboration

6 000 $

2 700 $

Lien connexe

Pour en apprendre davantage sur le Programme de soutien aux politiques familiales municipales :

https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/Famille/aide-partenaires/municipalites-mrc/Pages/index.aspx

 

Photo courtoisie

Politique fédérale

 

Luc Thériault, député de Montcalm a révélé que le directeur parlementaire du budget, Yves Giroux, confirme les craintes maintes fois exprimées par le Bloc depuis le 19 mars dernier, à savoir qu’il est impossible que les producteurs sous gestion de l’offre reçoivent avant les élections les indemnisations tant attendues pour les pertes liées au libre-échange.

 

« Le directeur parlementaire du budget confirme que Justin Trudeau a pris un engagement creux dans son budget et qu’il est impossible de dégager quelque somme que ce soit pour nos producteurs avant le déclenchement des élections. C’est donc dire que les 3,9 milliards annoncés en grande pompe par les libéraux sont devenus une simple promesse conditionnelle à leur réélection. Ils disent aux agriculteurs “pas tout de suite, votez avant”. C’est du chantage exercé sur des familles qui s’attendaient à obtenir les indemnisations dues, mais pour qui l’inquiétude devra malheureusement continuer pour des mois encore. Le Québec devra se montrer à nouveau solidaire de ses agriculteurs et agricultrices », a déclaré Luc Thériault.

 

Le 29 avril dernier, le Bloc québécois a demandé au directeur parlementaire du budget de se pencher sur les sommes dédiées aux indemnisations des producteurs sous gestion de l’offre après avoir constaté qu’elles n’étaient prévues ni dans les tableaux financiers du dernier budget ni dans les crédits permettant les dépenses liées à ce budget. M. Giroux a confirmé les craintes du Bloc et affirmé qu’« à notre connaissance, les 3,9 milliards de dollars font partie des mesures “ non annoncées ” du budget de 2019 ». Puisqu’aucun crédit législatif ne pourrait couvrir une somme de cette ampleur, M. Giroux ne voit qu’une fenêtre théorique, mais invraisemblable : invoquer une mesure d’urgence auprès du gouverneur général une fois les élections déclenchées.

 

La semaine dernière, la ministre de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, laissait pourtant entendre aux producteurs sous gestion de l’offre qu’ils recevraient de manière imminente des chèques de la part d’Ottawa.

 

« Nos producteurs méritent mieux que des promesses en l’air. Ils méritent l’assurance que l’argent sera débloqué et qu’il ne s’agira pas d’un enjeu électoral. Le Bloc va continuer de faire pression pour qu’ils obtiennent le plus rapidement possible une pleine indemnisation pour les brèches ouvertes dans la gestion de l’offre par Ottawa dans trois accords de libre-échange : avec l’Europe, avec la zone Pacifique ainsi qu’avec les États-Unis et le Mexique. Nous sommes de tout cœur avec nos agriculteurs et agricultrices et nous ne les lâcherons pas », a conclu le député de Montcalm.

 

Photo courtoisie

Politique fédérale

Le député fédéral de Joliette, M. Gabriel Ste-Marie, est heureux que les acteurs de la MRC de Joliette interpellés par le sujet de la rareté de la main-d’œuvre aient répondu présents à son invitation.

«L’objectif est de voir s’il y  a une volonté commune à  développer une expertise locale en matière de recrutement international. Rappelons qu’à l’heure actuelle, tous les territoires sont en concurrence pour attirer la main-d’œuvre devenue si rare. Il faut trouver des solutions pour pouvoir dire que dans la MRC de Joliette,  c’est  pénurie  de  main-d’œuvre zéro!  »,  a  mentionné  Gabriel  Ste-Marie, en  introduction de  la rencontre du 15 avril dernier.

Dès lors, le recrutement international semble une piste de solution intéressante dans le contexte actuel.

«  Toutes les organisations à  cette table contribuent à  offrir une réponse à  l’enjeu de la rareté ou de l’intégration de la main-d’œuvre, mais coordonner un effort de recrutement au niveau de la MRC, spécifiquement à l’international comme le fait Drummondville, ça n’existe pas actuellement localement. C’est  certainement un modèle intéressant à étudier pour la MRC de Joliette, qui pourrait se faire en complémentarité de tous les services existants »  a  lancé  M. Nicolas Framery, directeur-général de  la Corporation de Développement Économique de la MRC Joliette (CDEJ).

Lors de cette rencontre, M. Ste-Marie a voulu présenter les outils fédéraux disponibles qui  favorisent l’établissement des travailleurs étrangers. Le Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette a également eu l’occasion de rappeler l’origine et la réussite du projet Contact. Une initiative existante depuis 2012 visant à séduire la main-d’œuvre disponible de Montréal et d’ailleurs à venir s’installer chez nous. Pour l’organisme, la solution à la pénurie de main-d’œuvre passe par la concertation des acteurs.

Les acteurs présents ont convenu de se rencontrer à nouveau, afin de pousser plus loin la réflexion sur une offre de service complémentaire en recrutement international. La proposition a été bien accueillie dans la salle. M. Richard Desjardins, directeur du Centre multiservice des Samares a conclu : « qu’il faut d’abord travailler ensemble à développer un projet pilote local qui soit propre aux besoins spécifiques des entreprises d’une MRC pour ensuite être en mesure de contaminer les autres territoires, voire toute la région ».

Le député de Joliette à la Chambre des communes s’est réjoui de la participation des acteurs du milieu, dont les bureaux politiques, et a déjà hâte à la prochaine rencontre.

Photo courtoisie

Politique provinciale

C’est à l’occasion de leur assemblée générale annuelle que les membres du Parti Québécois de la circonscription de Berthier se sont rassemblés, dimanche le 5 mai dernier, au Café culturel de la Chasse-Galerie.

La rencontre a permis de réunir à nouveau pour cette occasion deux anciens collègues, l’orateur invité, M. Sylvain Gaudreault, député de Jonquière, et l’ex député de Berthier, M. André Villeneuve. Également présent parmi les invités, M. Yves Perron, candidat du Bloc Québécois dans Berthier-Maskinongé. Conscients des défis qui les attendent, les membres présents du Parti Québécois s’orientent vers le renouveau proposé par le Parti Québécois.

Nouvelles rencontres, retrouvailles et relève

L’activité a permis de rassembler des plus âgés et des plus jeunes membres de la circonscription de Berthier, et ce pour une seconde fois depuis les dernières élections. Ainsi, ils ont pu échanger sur les prochaines étapes du plan d’action du Parti Québécois en vue du congrès extraordinaire qui se tiendra en novembre.

Les retrouvailles de l’ancien député de Berthier, et de son collègue péquiste de longue date, furent sincères et heureuses. Par ailleurs, ce fut l’occasion pour M. Villeneuve, en assistant à l’événement, d’appuyer sa fille, Méliza Boisjoly-Villeneuve, qui déposait sa candidature comme représentante-jeunes et conseillère sur le conseil exécutif. Une perle pour le conseil, car elle assurera une meilleure représentation au sein du parti pour les jeunes membres de la circonscription.

Pour un nouveau Parti Québécois solide, renouvelé, au service de l’indépendance.

« Le Parti Québécois est très lucide, très réaliste, sur ce qui est arrivé ». C’est ainsi que le député de Jonquière a qualifié la position de son parti suite à sa défaite « crève-cœur », le 1er octobre dernier, tout en mobilisant les militants en vue du projet de reconstruction du parti : «[…] Nous avons un travail à faire. [C’est] un exercice de retour sur soi, sur nos valeurs, pour mieux renaître et surtout pour mieux communiquer avec la population ».

Un des messages lancés par Sylvain Gaudreault durant son l’allocution portait sur la position du présent gouvernement : « [on a] un gouvernement de la Coalition Avenir Québec qui se dit nationaliste et qui fait des demandes du côté du gouvernement d’Ottawa, mais comme Bourassa, dans les années ’80 et ’90, il se fait dire non. IL SE FAIT DIRE NON, » avançant ainsi les exemples des dossiers de l’immigration, de la laïcité, de l’environnement et de la santé.

Mentionnant le possible retour de la question des pipelines dans la région, admettant au passage que le dossier de l’environnement lui tient particulièrement à cœur, M. Gaudreault rappelle que : « seul et seulement le Québec doit prendre des décisions en ce qui concerne des projets qui touchent son environnement, son énergie, ses rivières, son eau potable [et] son fleuve. Ce n’est pas au fédéral de prendre des décisions en fonction d’intérêts pétroliers ou gaziers de l’ouest canadien! »

Un nouveau conseil exécutif

Après avoir entendu les rapports de la précédente année, les membres présents ont assisté à la composition du nouveau conseil exécutif du Parti Québécois de Berthier. C’est par acclamation que les nouveaux élus seront en poste pour l’année 2019-2020. Ils veilleront, entre autres, à la promotion du programme du parti, à la mise sur pied d’activités d’animation et de consultation auprès des citoyens de la circonscription, ainsi qu’à la gestion du budget.

Des rencontres auront lieu dans les prochaines semaines lors desquelles les participants auront à énoncer une déclaration commune et à émettre des propositions pour alléger les présents statuts du parti. Les membres ainsi que tous citoyens ayant à cœur l’idée d’indépendance du Québec sont appelés à participer activement à ces activités de consultation.

Photo Guy Latour

Politique fédérale

Le député sortant du Bloc Québécois dans Joliette, Gabriel Ste-Marie a officiellement été choisi candidat de son parti en vue des élections fédérales d’octobre prochain.

Plus d’une centaines de personnes ont assisté à son investiture qui s’est déroulée à la cabane à sucre Jean Parent de Saint-Ambroise, le 5 mai.

« Je veux continuer à représenter Joliette afin d’améliorer le sort du monde. Je suis un indépendantiste et fier de l’être. Le Bloc est la voix du Québec et la seule solution pour défendre les intérêts des québécois à Ottawa », a déclaré le candidat aux gens présents lors du rassemblement.

Il reste encore beaucoup de travail à faire dans le comté.  « Les enjeux qui touchent Joliette, ce sont les enjeux qui touchent le Québec entier. Il nous reste encore des luttes importantes à mener pour la justice fiscale, pour que nos entreprises aient accès aux marchés étrangers et pour protéger celles qui sont affectées par les décisions d’Ottawa dans le libre-échange. Il y a également tout un travail encore à faire en matière de développement régional et de pénurie de main-d’œuvre »,  a-t-il souligné.

investiture, Gabriel Ste-Marie, Bloc Québécois, Joliette
Photo Guy Latour, De gauche à droite: Marilène Gill (députée de Manicouagan), Yves-François Blanchet (chef du Bloc Québécois), Gabriel Ste-Marie (candidat du comté de Joliette et député sortant), Yves Perron (président du Bloc Québécois et candidat dans Berthier) et Luc Thériault (député de Montcalm).

Confiance

Pour Yves-François Blanchet, chef du Bloc, Gabriel Ste-Marie est une personne qui inspire la confiance pour lui et les autres députés du parti. « C’est un joueur clé de l’équipe du Bloc québécois à Ottawa. Son travail dans la lutte aux paradis fiscaux a été salué jusqu’en Europe. Au Parlement fédéral, il a été l’ambassadeur le plus actif et le plus efficace des industries québécoises inquiètes des relations d’affaires actuellement difficiles avec les Américains », a déclaré M. Blanchet lors de son allocution.

Le député joliettain est le porte-parole du Bloc québécois en matière de finances et de commerce international. M. Blanchet a rappelé que Gabriel Ste-Marie a fait de la lutte aux paradis fiscaux son premier cheval de bataille en déposant dès son arrivée à Ottawa la motion M-42 pour boucher l’échappatoire fiscale de la Barbade, de loin la plus importante destination voyage de l’argent des grandes entreprises canadiennes.

« Il s’est également démarqué en se rendant à Washington pour coaliser des appuis aux industries québécoises de l’acier de l’aluminium aux États-Unis, en plus d’être publié dans des médias américains. Il a également défendu les producteurs dans le dossier de la gestion de l’offre du Québec en faisant adopter une motion unanime de la Chambre des communes demandant leur pleine indemnisation pour les pertes liées aux accords de libre-échange avec l’Europe, la zone Pacifique et l’Amérique du Nord », a précisé le chef du Bloc.

Pour Véronique Hivon, députée provinciale du comté de Joliette, est convaincue de l’élection de collègue péquiste. « Gabriel est un homme de tête et de cœur pour qui le patrimoine est très important. C’est un économiste qui connaît très bien ses dossiers », a souligné la députée.

investiture, Gabriel Ste-Marie, Bloc Québécois, Joliette
Photo Guy Latour.. Une centaine de personnes ont assisté à l'investiture du 5 mai dernier,

Photo courtoisie

Politique provinciale

Le député de Rousseau, adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et président du caucus des député(e)s de Lanaudière, Louis-Charles Thouin, est heureux d’annoncer l’octroi de neuf nouvelles classes de maternelle 4 ans à la Commission scolaire des Samares. Il en a fait l’annonce officielle à son président, monsieur Michel Forget, lors d’une rencontre survenue hier à son bureau de circonscription. Cela portera donc à 18 le nombre total de classes de maternelle 4 ans disponibles pour les parents et leurs enfants dans la commission scolaire pour la prochaine rentrée scolaire.

Initialement, la commission scolaire des Samares, malgré avoir émis une demande en ce sens, n’avait pu obtenir de nouvelles classes de maternelle 4 ans. Après plusieurs représentations auprès de son collègue ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, monsieur Thouin a obtenu la confirmation que les classes supplémentaires demandées par la commission scolaire lui seraient finalement octroyées pour l’année scolaire 2019-2020.

« Je suis très heureux de ce dénouement. Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour les parents de Rousseau et de toute la région, dont les enfants auront une meilleure accessibilité à la maternelle 4 ans, et ce, dès la prochaine rentrée scolaire. J’invite d’ailleurs les parents intéressés à contacter dès maintenant la  commission scolaire des Samares pour voir si leur enfant est admissible à la maternelle 4 ans. Je tiens aussi à remercier le ministre pour son écoute des acteurs de notre communauté », a déclaré Louis-Charles Thouin.

Rappelons que le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, a déposé en février dernier un projet de loi visant à rendre possible le déploiement du réseau des maternelles 4 ans partout au Québec. Le gouvernement du Québec s’est d’ailleurs engagé à ce que tous les enfants du Québec aient accès à la maternelle 4 ans d’ici cinq ans.

Top Stories

Grid List

Photo courtoisie

Accidents

Un sexagénaire se trouve actuellement dans un état critique après que son véhicule ait percuté un poteau d’Hydro-Québec à  Sainte-Mélanie.

L’accident est survenu vers 10h30 ce matin (23 mai) sur le deuxième rang. Selon la Sûreté du Québec, le conducteur aurait fait une sortie de route avant de percuter le poteau.

« Les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour sortir le conducteur qui était seul à bord », a expliqué la sergente Hélène Nepton, porte-parole de la SQ.

L’homme dans la soixantaine a été transporté au centre hospitalier pour des blessures graves, on craindrait pour sa vie.

Un patrouilleur en enquête collision analyse présentement la scène afin de déterminer les causes et circonstances de l'évènement. Le rang 2 est fermé à la circulation à l'intersection de la rue Baril  et du 1er rang et à celle du 2ième rang et du Chemin du Lac. La route devrait être ouverte de nouveau en fin d’après-midi.

Le deuxième rang est toujours fermé, à la circulation à l'intersection de la rue Baril  et du 1er rang et à celle du 2e rang et du Chemin du Lac, le temps de procéder à l’enquête policière.

Une douzaine de clients d’Hydro Québec sont toujours privés d’électricité.  La situation devrait revenir à la normale vers 16 heures.

La route devrait être ouverte de nouveau en fin d’après-midi.

 

Photo courtoisie

Santé

Le Centre d’hébergement de Saint-Jean-de-Matha (Piedmont) du CISSS de Lanaudière a procédé le 16 mai dernier à l’inauguration de deux salles sensorielles destinées aux résidents ayant des troubles de comportement, tels que l’errance.

Soutenu financièrement par la communauté, les Chevaliers de Colomb, plusieurs commanditaires et le comité du milieu de vie du CHSLD, ce projet a vu le jour grâce à l’implication d’un groupe d’étudiants en éducation spécialisée du Cégep régional de Lanaudière à Joliette.

Aménagées dans le but de favoriser l’émergence de souvenirs chez les personnes âgées, les salles sont décorées de paysages et d’objets d’autrefois. D’anciennes émissions de télévision y sont également présentées. Ces images du passé font plaisir aux résidents et contribuent à les apaiser.

Le CISSS de Lanaudière est fier de cette réalisation et tient à remercier les principaux acteurs qui l’ont rendue possible.

aménagement, salles sensorielles, Centre d’hébergement, Saint-Jean-de-Matha
Photo courtoisie

Courtoisie

Jeunesse

Dans le cadre de son programme de distinctions honorifiques, l'honorable J. Michel Doyon, Lieutenant-gouverneur du Québec, a remis les Médailles du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse à six récipiendaires du Cégep régional de Lanaudière.

Cette cérémonie, qui s'est déroulée au Collège Esther-Blondin en avril dernier, avait pour but de reconnaître l'engagement, la détermination et le dépassement de soi d'étudiants qui s'impliquent et qui ont une influence positive au sein de leur milieu scolaire ou de leur communauté.

 Cégep à Joliette

Félicitations à Thomas Girard-Pelletier, étudiant en Sciences humaines, qui s'est démarqué par son implication dans l'équipe de soccer du collège, le Trad, ainsi que sa participation au forum étudiant à l'Assemblée nationale et à Cégeps en spectacle ainsi qu'à Claudia Bellemare, étudiante en Sciences de la nature, reconnue pour son engagement au sein du comité Amnistie et du comité environnemental, ainsi que son implication comme tutrice à L'école des Grands.

 

Cégep à L'Assomption

Félicitations à Francis Racette-Forget, étudiant en Arts, lettres en communication, qui s'est illustré par son engagement au sein de divers comités, dont la troupe de théâtre RéAction et de Cégeps en spectacle, qu'il a animé, ainsi qu'à Maude Bissonnette, étudiante également en Arts, lettres et communication, initiatrice du club « L'Auberge », qui regroupe des adeptes de jeux de société, et membre de la troupe de théâtre RéAction.

 

Cégep à Terrebonne

Félicitations à Marie-Pier Brousseau, étudiante en Sciences humaines, qui s'est démarquée par sa détermination et son positivisme comme en témoignent sa participation au Grand défi Pierre Lavoie 2018 et au voyage à Paris, et ce, malgré un handicap visuel qui aurait pu en freiner plus d'un ainsi qu'à William Désormeaux, diplômé en Techniques de comptabilité et de gestion, qui s'est démarqué par sa ténacité, sa rigueur et son implication dans de nombreux projets dont le Club Entrepreneur Étudiants du Cégep à Terrebonne, le bal des finissants, les Jeux du commerce et les portes ouvertes du cégep. 

 

Évènements à venir

Advertisement