MEILLEURS HISTOIRES

Grid List

Photo Courtoisie

Actualité

C’est un grand succès pour la 6e édition de la marche Motetan Mamo de Nation à Nation initiée en 2013 par le Centre d’amitié autochtone de Lanaudière.

Plus de 70 marcheurs ont en effet participé à la marche afin d’appuyer les revendications des Atikamekw de la région en matière d’égalité d’accès aux services de santé. Initiée au départ en vue de soutenir les Autochtones dialysés, Motetan Mamo œuvre aujourd’hui pour l’ensemble des Autochtones lanaudois qui, aux prises avec une maladie chronique, nécessitent des traitements permanents.

Outre cet objectif de sensibilisation de la population aux réalités autochtones, Motetan Mamo amasse aussi des fonds afin soutenir les Autochtones qui doivent quitter leur communauté afin de recevoir des soins de santé.

 « Les malades subissent, avec leur famille, des répercussions physiques, morales et financières. Motetan Mamo permet de défrayer certains coûts ponctuels comme le transport, l’alimentation, les médicaments et l’équipement médical non-remboursés », a souligné France Robertson, directrice du CAAL.

Motetan Mamo, participation, record,  France Robertson
Photo courtoisie

Cette année, la marche a recueilli un montant de 13 535 $.

 « Outre les dons particuliers (3850 $) et les inscriptions des marcheurs (7835 $), la participation de nombreux commanditaires et le soutien de la députation a permis de réduire considérablement les coûts liés à l’organisation de la marche. C’est donc avec une immense gratitude que nous soulignons leur contribution » ajoute Madame Robertson.

Motetan Mamo a encore une fois bénéficié du soutien des municipalités de Sainte-Mélanie, Saint-Jean-de-Matha, Sainte-Émélie-de-l’Énergie, Saint-Zénon, Saint-Michel-des-Saints et de la communauté de Manawan. Cette année, les marcheurs ont également fait halte à l’Abbaye Val Notre-Dame. La sérénité des lieux se prêtait bien au premier hommage de la marche, rendu avec émotion par Richard Moar et sa famille à son épouse Colette Ottawa. Celle qui a inspirée au patriarche cette marche symbolique de près de 200 km est en effet décédée au printemps dernier après 7 ans de dialyse et maintes années de combat contre la maladie. Elle laisse son

Courtoisie

Mrc Joliette

À compter du 27 août, les propriétaires d’immeubles situés dans les quartiers admissibles au programme de subvention Rénovation Québec sont invités à soumettre leur demande pour la phase 2018-2019.

Rappelons que suite à la relance du programme Rénovation Québec par le gouvernement du Québec, la Ville de Joliette confirmait, en début d’année, sa participation conjointe et son soutien financier aux propriétaires pour la revitalisation résidentielle et l’amélioration du milieu de vie de certains quartiers.

Par ce programme, la Ville de Joliette souhaite réhabiliter la fonction résidentielle des vieux quartiers par l’amélioration des normes minimales d’habitabilité des logements en termes de sécurité et de salubrité.

Rénovation Québec permet aussi l’entretien et le renouvellement du parc immobilier des vieux quartiers tout en encourageant la préservation des matériaux d’origine ou le retour à des matériaux qui respectent le caractère architectural original du bâtiment.

Soumettre une demande

Le programme comporte deux volets, soit la rénovation résidentielle pour les ménages à faible revenu et les interventions sur l’habitation. La nature des travaux admissibles concerne la rénovation, la construction et le recyclage de bâtiment.

Le fonds total de l’aide financière, incluant la contribution de la Ville de Joliette et celle de la Société d’habitation du Québec, s’établi à un peu plus de 500 000 $.

Dès le 27 août à 8 h, les propriétaires d’immeubles situés dans les quartiers admissibles à la subvention pourront vérifier leur admissibilité et déposer leur demande au service de l’Aménagement du territoire de la Ville de Joliette. Formulaire disponible au www.ville.joliette.qc.ca

Photo d'archives

Mrc Joliette

Aide financière pour la mise en commun d’équipements, d’infrastructures, de services ou d’activités en milieu municipal

Les membres du conseil ont autorisé la municipalité à faire une demande d’aide financière au Ministère des Affaires Municipales et de l’Occupation du Territoire pour la mise en commun d’équipements, d’infrastructures, de services ou d’activités en milieu municipal. Si Saint-Charles-Borromée obtient cette aide financière, elle pourra faire passer le technicien en document à un temps plein jusqu’au 31 décembre 2019 et aller en fourniture de service avec Saint-Ambroise-de-Kildare.

Encadrement des feux à ciel ouvert

Les élus municipaux ont adopté un nouveau règlement concernant l’encadrement des feux à ciel ouvert.  Ainsi, il y un resserrement au niveau de ce qui est permis de brûler dans les feux à ciel ouvert et les foyers d’extérieurs, la manière d’allumer. De plus, un permis est maintenant requis pour les feux à ciel ouvert. Ce règlement est applicable dans les 9 municipalités desservies par le Service de la prévention des incendies : Saint-Charles-Borromée, Saint-Ambroise-de-Kildare, Sainte-Mélanie, Notre-Dame-de-Lourdes, Saint-Paul, Crabtree, Sainte-Marie-Salomé, Saint-Thomas et Village Saint-Pierre. Ce règlement permet à la Municipalité de Saint-Charles-Borromée de tout simplement se conformer à une règle provinciale de qualité environnementale.

La construction en juillet

La municipalité de Saint-Charles-Borromée a connu un excellent mois de juillet au niveau de la construction résidentielle. Ainsi, la valeur des permis a atteint 6 811 920$ soit 5 781 820$ de plus que pour la même période l’an dernier. En tout, 26 permis ont été émis, comparativement à 25 en 2017. Pour les sept premiers mois de 2018, la valeur des permis a atteint 22 975 400$.

 

Photo courtoisie

MRC Matawinie

La municipalité de Saint‐Alphonse‐Rodriguez a procédé le 9 août dernier à l’inauguration officielle de son tout nouveau terrain de pétanque. Situé à proximité du Centre communautaire rodriguais (100, rue de la Plage), le nouveau terrain compte 8 allées.

De plus, son emplacement permet un meilleur accès aux joueurs ainsi qu’un éclairage bonifié pour les parties en soirée. 

La réalisation de ce projet qui a nécessité un investissement total de 45 000 $ a été possible grâce au soutien financier de 25 000 $ de la MRC de Matawinie via le pacte rural. La Caisse Desjardins de Kildare a également apporté une contribution monétaire de 10 000 $. La Municipalité de Saint‐Alphonse‐ Rodriguez tient à remercier sincèrement ces précieux partenaires. 

Les citoyens de Saint‐Alphonse‐Rodriguez et des environs sont invités à lancer quelques boules ainsi qu’à y échanger de nombreuses parties amicales et ce, tout à fait gratuitement. 

Pour les adeptes de pétanque qui souhaiteraient jouer sur une base régulière, le Club amitié de Saint‐ Alphonse anime chaque mardi de l’été des soirées de pétanque ouvertes à tous. Pour information, communiquez avec Raymond Guilbault au 450 883‐8533. 

Pour plus de détails au sujet de la municipalité de Saint‐Alphonse‐Rodriguez et de ses activités, les citoyens peuvent composer le 450 883‐2264 ou visiter le www.munsar.ca. 

Photo Guy Latour

MRC Montcalm

Plusieurs dignitaires ont assisté, en fin d’avant-midi, le 15 août, à l’ouverture officielle de la Maison de la Nouvelle-Acadie à Saint-Jacques.

« Nous n’aurions pu espérer loger le musée dans un endroit mieux localisé et plus inspirant que la maison du bedeau », a déclaré en conférence de presse, le maire de Saint-Jacques, Pierre LaSalle.

Le musée est dédié avant tout à l’histoire des Acadiens qui ont contribué à la fondation du village de Saint-Jacques et des autres localités formant la Nouvelle-Acadie, il servira aussi de vitrine culturelle pour la municipalité

De plus, les gens peuvent actuellement y visiter une exposition dédiée à l’art du fléché. Il est aussi possible d’y recueillir de nombreux renseignements touristiques  afin de découvrir la Nouvelle-Acadie.

L’exposition permanente, déployée en huit interventions muséales, permettra de découvrir les secrets de cette importante page de notre histoire. Le tout est présenté sous une forme évolutive et offrira aux visiteurs un véritable voyage à travers l’établissement des acadiens dans la seigneurie des Sulpiciens et sur son développement.

Maison Nouvelle-Acadie, inauguration, Pierre LaSalle
Photo Guy Latour

Trois ans de travail

La Maison de la Nouvelle-Acadie est l’aboutissement de trois années de travail acharné de la part de la Municipalité.

Le projet a été rendu possible notamment grâce à l’importante participation financière de la caisse Desjardins de la Nouvelle-Acadie via une contribution de 100 000$. De plus, la caisse agira comme partenaire officiel du musée.  « Les Acadiens ont mis en place des caises populaires pour garantir leur autonomie financière dont la Caisse Desjardins de la Nouvelle-Acadien est la descendante directe. C’est donc tout naturel pour nous d’être le partenaire majeur de la Maison de la Nouvelle-Acadie », a précisé le directeur-général de la caisse, Guy Tremblay.

De son côté, la MRC Montcalm, via le fond de développement du territoire a injecté un montant de 134 000$ dans ce projet.

L’ex-premier ministre du Québec, l’Honorable Bernard Landry, devait être présent à cette inauguration mais n’a pu y être en raison d’ennuis de santé. M. Landry s’est dit fier et ému que la maison du bedeau soit devenue la Maison de la Nouvelle-Acadie.

Il est possible d’en savoir plus sur la Maison de la Nouvelle-Acadie, en consultant le site Web de la Municipalité de Saint-Jacques au www.st-jacques.org.

Photo Courtoisie

Actualité

Le 19 décembre 1977, le gouvernement du Québec a adopté la Loi visant à favoriser le civisme.

Grâce à cette loi, une Cérémonie a été mise en place afin de récompenser les gens ayant mis leur vie en danger pour porter secours à des personnes.

Les candidatures sont présentement en cours pour l’année 2018. Si vous connaissez une personne ayant commis un acte de bravoure durant l’année, nous vous invitons à proposer sa candidature!

Pour en savoir plus sur la Cérémonie et pour accéder au formulaire de proposition d’une candidature : https://bit.ly/2vOdghS.

Photo courtoisie

Sports

 

Le Centre d’activités physiques du Cégep régional de Lanaudière à Joliette est heureux de dévoiler sa nouvelle programmation d’activités de mise en forme en salle pour la session d’automne 2018. Les cours débuteront officiellement le 3 septembre et ils seront offerts pendant 12 semaines consécutives.

Programmation automne 2018

Activités                             Jour                                      Heure

Cardio vélo                        Lundi ou mercredi          18 h 45 à 19 h 40

Mise en forme 55 ans +      Mardi ou jeudi                  6 h 30 à 7 h 55

Zumba                             Mardi                           18 h 15 à 19 h 10

Turbo kick                        Mardi                           19 h 15 à 20 h 10

PiYo                                Mercredi                       18 h 15 à 19 h 10

Pour s’inscrire à un cours, les personnes intéressées doivent se rendre au http://bit.ly/capjoliette. Elles seront ensuite invitées à créer un compte sur la plateforme Sportnroll, à sélectionner les activités auxquelles elles désirent participer et à procéder au paiement. Il s’agit d’une nouveauté qui vise à simplifier le processus d’inscription et à faciliter la gestion des abonnements.

Il en coûte 150 $ pour s’inscrire à un cours et vous profitez d’un rabais de 15 $ pour toute inscription à des cours additionnels.

Il est à noter que la programmation des activités aquatiques est dorénavant assurée par la Ville de Joliette. Pour plus d’information, il faut communiquer avec le Service des loisirs de la ville, par téléphone au 450 753-8050. 

 

 

 

Photo Courtoisie

Hockey

Les Loups de Saint-Gabriel, de la LHSR, ont fait une acquisition importante, au cours des derniers jours.

Le directeur-gérant de l'équipe, Mathieu Piette, a en effet annoncé la venue du vétéran Stéphane Savoie.

Ce dernier, âgé de 27 ans, possède une belle feuille de route dans le hockey. Il a disputé prèsque 200 matchs dans le junior AAA avec Longueuil, Vaudreuil-Dorion, Granby, Laval, Montréal-Nord et La Tuque, récoltant 97 buts et 126 passes en 190 parties. Il a inscrit 169 points dont 93 buts en 106 parties dans le senior.

"Avec le départ de certains vétérans qui était très important à cette équipe, il était primordial d’amener du vécu et du parcours au niveau de l’alignement".

Savoie, un rapide patineur, est bien connu par les partisans de Saint-Gabriel, puisqu’il a évolué avec Sainte-Anne-de-la-Pérard et St-Tite dans la défunte LHSAM, viendra apporter une touche offensive importante à l’équipe.

Marc-Antoine Pilon

Par ailleurs, les Loups ont annoncé la mise sous contrat du défenseur Marc-Antoine Pilon.

Cet arrière mobile amène avec lui différentes facettes intéressante. Bon en mouvement de rondelle, en relance, et pour appuyer l’attaque, il viendra se greffer au groupe de défenseurs déjà bien établi.

Pilon débarque à St Gabriel avec de bonnes intentions et sera prêt pour le camp, le 2 septembre, et les matchs hors concours.

Le premier match hors-concours local aura lieu le dimanche 9 septembre à 16h à l'aréna Familiprix.

Photo Courtoisie

Hockey

L’équipe de hockey Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon de la Ligue de hockey Junior AAA du Québec (LHJAAAAQ) est heureuse d’annoncer la nomination de monsieur Sébastien Renaud au poste d’entraîneur-chef pour la saison 2018-2019.  Il succède ainsi à monsieur Dave Thériault

 « Le départ de Dave nous attriste, mais il s’est vu offrir l’opportunité de joindre les rangs des Olympiques de Gatineau dans la Ligue de hockey Junior Majeur du Québec (LHJMQ), ce qui constitue une avancée importante dans sa carrière.  L’organisation des Prédateurs lui souhaite la meilleure des chances. De plus, les Prédateurs profitent de l’occasion pour remercier l’organisation des Cobras de Terrebonne de lui avoir permis de discuter avec monsieur Sébastien Renaud », mentionne monsieur Éric champoux, président des Prédateurs.

« Sébastien Renaud constitue toute une prise pour les Prédateurs, soutient fièrement monsieur Rémy Harrison, directeur général des Prédateurs.  Sébastien compte de nombreuses années d’expérience comme entraîneur-chef et entraîneur adjoint au niveau Midget Espoir et Junior AAA.  Nous avons confiance que Sébastien Renaud dirigera les Prédateurs de main de maître ».

Les Prédateurs mettront en branle un pré-camp d’entraînement (Try Out) samedi le 18 août. Dimanche le 19 août, les recrues des Prédateurs affronteront celles des Cobras de Terrebonne dans une partie préparatoire à l’aréna Familiprix Saint-Gabriel à compter de 13 h 30.

Mardi le 21 août marquera l’ouverture officielle du premier camp d’entraînement de l’histoire des Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon à l’aréna Familiprix Saint-Gabriel.

Enfin, l’ouverture locale de la saison régulière aura lieu le vendredi 7 septembre à 20 h alors que Les Prédateurs accueilleront pour l’occasion les Braves de Valleyfield.  Fait à noter, l’entrée pour ce match d’ouverture de la saison 2018-2019 sera tout à fait gratuite, une gracieuseté de la pharmacie Familiprix de Saint-Gabriel.

Pour tout connaître sur les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon, visitez la page Facebook de l’équipe à Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon.

Photo Guy Latour

Sports

Après plus de 25 ans d’opération, le club de boxe Michel Morin fermera définitivement ses portes le 31 août prochain.

« Il a quelques semaines, j’ai eu une occasion d’affaires pour vendre la bâtisse. Après mûre réflexion avec ma conjointe, j’ai pris la décision de prendre ma retraite », a déclaré en entrevue au Lanauweb, Michel Morin.

Il ajoute que cette occasion fût une surprise. « J’envisageais de voir les opportunités qui s’offraient à moi dans un an ou deux, mais la présente offre était intéressante et j’ai décidé d’accepter. De plus, ma conjointe a eu le cancer il y a deux ans. Je veux maintenant profiter de la vie ».

Maintenant âgé de 59 ans, Michel Morin avait ouvert son club de boxe en 1993. « À l’époque, je travaillais comme portier dans un bar de Joliette. Plusieurs personnes me demandaient d’ouvrir  un endroit pour pratiquer la boxe récréatif », s’est-il remémoré.

Son premier local fût situé sur la rue Saint-Charles-Borromée Nord dans l’ancien Sports Aux Puces. Il a aussi loué quelques autres locaux à Joliette et Notre-Dame-des-Prairies. C’est en 2006 qu’il a ouvert son club sur la rue Bruneau à Notre-Dame-des-Prairies.

Quelques centaines de boxeurs et de boxeuses ont pratiqué leur sport favori au club Michel Morin. Chaque année, le club organisait entre deux et trois galas de boxe amateur dans le local du club.

Au fil des ans, le club de boxe Michel Morin a développé 18 champions provinciaux et trois champions canadiens.

Aider les gens

Chaque année, le club de boxe Michel Morin accueillait entre 250 et 300 membres. Ceux-ci venaient pratiquer la boxe récréative ou de compétition. Il y avait aussi de l’entraînement privé boxe et musculation. Le club offrait aussi un programme d’alimentation sportive.

Il y a cinq ans, le club de boxe Michel Morin a instauré des cours de mini-boxe. Il s’agissait d’un programme développé spécifiquement pour les enfants âgés entre 6 et 10 ans.

« Les élèves se familiarisaient avec le sport de la boxe, filles et garçons développaient ainsi leur sens de la discipline et du respect, ces valeurs ayant des répercussions positives dans les autres sphères de leur vie, comme par exemple leur cheminement scolaire. C’était beau à voir l’évolution de ces jeunes », a mentionné Michel Morin.

Ce dernier s’est fait un devoir d’aider les gens qui venaient s’entraîner au club. « Souvent des gens arrivaient et étaient très gênés et manquaient de confiance en eux. En quelques mois, on voyait une différence. Ce qu’il me fait le plus plaisir, c’est quand on me dit que grâce au club Michel Morin, ils ont cheminé dans leur vie », a-t-il souligné fièrement

En terminant, Michel Morin tient à remercier ses précieux clients pour leur fidélité et les commanditaires pour leur confiance et leur générosité au cours des dernières années.

A la suite de la fermeture, tous les membres du club de boxe Michel Morin seront référés au Gym Dominique Morin à Saint-Charles-Borromée.

Courtoisie

Jeux du Québec

Les athlètes Lanaudois ont très bien performé lors de la 53e présentation des Jeux du Québec et reviennent de Thetford avec de très belles performances. Des temps personnels battus et une belle récolte de 19 médailles, soit 8 médailles d’or, 9 d’argent et 2 de bronze. De plus, la délégation de Lanaudière termine 3e au classement des régions!!! C’est la meilleure position de la région depuis que les Jeux existent.

Dans le Bloc 1, la délégation Lanaudoise est allée chercher 10 médailles, 5 or, 4 argent et 1 bronze : en athlétisme, Mérédith Boyer, qui a été désignée porte-drapeau pour représenter Lanaudière lors des cérémonies d’ouverture, a récolté trois médailles d’or au 1500m, 3000m et au 2000m steeplechase. Médaille d’or également au saut en hauteur pour Mohamed Michaal Ben Hadj Salah et Maoly St-Germain a quant à elle remporté la médaille d’argent au 110m haies. Enfin, Jacob Sillon a gagné la médaille de bronze au 400m haies. Au baseball, l’équipe de baseball a remporté la médaille d’argent et Alexis Gravel, Louka Daoust et Gabriel Beaudoin ont été sélectionné sur équipe Québec bantam. Finalement, en golf, les cousins Antoine et Gabriel Gaudet ont terminé 1er en formule Vegas à deux pour une médaille d’or chez les juvéniles et ils ont récolté l’argent en formule deux balles meilleure balle. Ils ont été imités par Christophe Archambault et Daniel-Ange Morency chez es bantams.

Les athlètes du Bloc 2 n’ont pas été en reste et ont remporté un total de 9 médailles, 3 d’or, 5 d’argent et une de bronze : en natation, la nageuse de style libre Anaée Courtemanche, 12 ans seulement, a raflé 3 médailles d’or! Elle a remporté les épreuves de 50m, 100m et 200m avec des records des Jeux pour les trois épreuves! Toujours en natation, médaille d’argent pour Sarah Descombes à l’épreuve du 5km eau libre. En soccer, les gars et les filles sont allés chercher l’argent. L’équipe de tennis, formée de Candice Bernier, Jérémie Corriveau, Stacy Leduc, Majda Hadroune, Alexei Monette et Simon Groulx a également gagné la médaille d’argent. Enfin, en volleyball de plage, Alexis Ricard et Rémi Gauthier ont amassé l’argent chez les garçons alors que chez les filles, Emy Berleur et Florence Lortie ont remporté le bronze.

C’est la nageuse Anaée Courtemanche qui, grâce à ses performances incroyables, a eu l’honneur d’être porte-drapeau de la région pour les cérémonies de clôture.

« Les athlètes ont donné leur 110% pour permettre à la région de se classer au 3e rang », raconte Carole Mailloux, chef de mission de Lanaudière. « Ce n’est pas seulement le nombre de médailles qui compte pour ce classement, c’est un effort de tous les athlètes qui, grâce à leurs belles performances - premier, deuxième, 8e ou même 17e –, ont fait que Lanaudière a réussi à se classer à ce rang historique! », ajoute celle qui peut dire mission accomplie. « Poursuivez dans votre discipline et visez Laval 2020 », conclut-elle.

 Prochain rendez-vous en 2019 pour la présentation des Jeux d’hiver qui auront lieu à Québec du 1e au 9 mars!

 Consultez notre page Facebook www.facebook.com/jdq.lan pour avoir des nouvelles de nos jeunes athlètes et tout savoir sur leurs performances!

Photo Courtoisie

Hockey

La nouvelle formation du Houston HC Saint-Roch de l'Achigan entend être compétitive dès sa première saison dans la Ligue Senior du Richelieu.

L’organisation a déjà signé plusieurs joueurs jusqu’à maintenant dont plusieurs bons éléments à l’attaque.

Parmi ces acquisitions, il y a celles de Kevin Asselin, Jess Tanguy et Yannic Brousseau qui débuteront vraisemblablement la saison sur le même trio.

Les trois joueurs se connaissent déjà très bien sur la patinoire. Ils ont, plus jeunes, à un moment ou l’autre joué sur la même ligne d’attaque.

« Les trois joueurs se connaissent très bien. En plus de ça, ce sont de très bons amis hors glace. Ils sont venus nous voir et nous ont laissé entendre qu’ils aimeraient tenter leurs chances les trois ensemble », a déclaré l’entraîneur-chef Marc Laverdière.

Celui-ci ajoute que le  Houston HC Saint-Roch de l'Achigan va leur laisser la chance de prouver ce qu’ils sont capables de faire sur la glace.  «  J’aime bien le mélange des trois styles, maintenant ce sera à eux de nous forcer la main », a-t-il mentionné.

Flammèches à prévoir

Le trio pivoté par le centre élite et ancien meilleur pointeur de l’Armada de Blainville-Boisbriand, Jess Tanguy, fera sans doute des flammèches.

Tanguy, 6 pied 2 pouces est agile patineur avec sens du hockey au-dessus de la moyenne. Il était sur la liste du repêchage LNH en 2010.  Il notamment récolté 176 points en 184 parties, dont 65 buts avec l’Armada

Kevin Asselin est un marqueur de but naturel. Rarement un joueur peut marquer d’autant de façons différentes et de partout. C’est un tireur d’élite. Il a inscrit 76 points, dont 39 buts en 78 rencontres dans le junior AAA.

Yannic Brousseau, possède un des coups de patin des plus rapides. Sa taille de 5’8 fait de lui un des joueurs ayant le plus beau coup de patin (fluide et naturel).  Il a obtenu une moyenne de 1,5 point par match au cours de ses quatre saisons dans la Ligue Junior AA Laurentides-Lanaudière.

Calendrier dévoilé

Par ailleurs, la Ligue Senior du Richelieu a dévoilé son calendrier pour la saison régulière 2018-2019.

Le Houston HC Saint-Roch de l'Achigan disputera 22 parties dont 11 à domicile au Complexe JC Perreault, le samedi soir à 20h30.

Voici l'horaire local

SAM 15 SEPT 2018           20:30     St-Gabriel-de-Brandon

SAM 29 SEPT 2018           20:30     Marieville

SAM 13 OCT 2018            20:30     St-Gabriel-de-Brandon

SAM 27 OCT 2018            20:30     St-Hilaire

SAM 24 NOV 2018           20:30     Farnham

SAM 15 DÉC 2018            20:30     Bedford

SAM 5 JAN 2019               20:30     St-Gabriel-de-Brandon

SAM 19 JAN 2019            20:30     Varennes

SAM 2 FÉV 2019               20:30     St-Hubert

SAM 9 FÉV 2019               20:30     Acton Vale

 

Photo Courtoisie

Politique provinciale

Le Parti Québécois de Berthier invite la population à l’ouverture de son local électoral.  

Il sera le centre névralgique où nos bénévoles et le comité électoral conjuguerons leurs efforts.   En même temps,  le local électoral se veut un endroit convivial où on peut rencontrer des militants et discuter en buvant un bon café.

Lors de l’ouverture officielle, tout le comité électoral sera présent ainsi que le candidat,  M. André Villeneuve.  Ce sera un moment privilégié pour lui poser vos questions.

L’activité est gratuite et aura lieu à :

Quand : Samedi le 25 août de 9h – 10h30

Endroit : 5290, rue Principale, Saint-Félix-de-Valois

(Ancienne SAQ)

Photo courtoisie

Politique fédérale

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a pu constater l’avant-gardisme d’EBI, une entreprise familiale œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables, lors de son passage dans la circonscription de Berthier-Maskinongé, le 12 août.

« Le Québec est un leader en matière de protection de l’environnement et le prouve en développant de plus en plus le secteur des énergies renouvelables, a déclaré M. Singh. Au lieu d’acheter un vieux pipeline comme celui de Kinder Morgan avec 4,5 milliards $ d’argent public, ou de faire des cadeaux aux géants du web, nous devrions investir dans les énergies propres, surtout lorsqu’on sait que chaque dollar investi dans les énergies renouvelables crée de six à huit fois plus d’emplois que dans les énergies fossiles.»

énergies renouvelables, Lac Saint-Pierre, NPD,  Jagmeet Singh
Photo courtoisie

Le passage du chef du NPD s’inscrit dans une tournée québécoise d’une semaine,  durant  laquelle  l’innovation  québécoise  dans  le  domaine  des énergies propres et de la protection de l’environnement a été mise en valeur. M. Singh a notamment rencontré des intervenants qui travaillent de près à la protection du Lac Saint-Pierre (ZIP du lac Saint-Pierre, Comité de vigilance des hydrocarbures dans Lanaudière, UPA d’Autray et Organisme de bassins versants des rivières du Loup et des Yamachiche).

« C’est grâce à des entreprises comme EBI, qui font leur part dans le développement des énergies renouvelables, que nous arrivons à lutter contre les changements climatiques, a ajouté Ruth Ellen Brosseau. En investissant dans ce secteur, on se donne de bien meilleures chances de protéger nos précieuses étendues d’eau, comme le lac Saint-Pierre. »

Photo Courtoisie

Politique provinciale

La députée de Joliette et vice-cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon, ainsi que son équipe de campagne sont en mode préparation électorale active en ce mois d’août.

En plus de l’opération « affiches- terrain » qui connaît un vif succès, l’équipe du Parti Québécois de Joliette a pris possession de son local électoral, où des dizaines de bénévoles sont à pied d’œuvre et travaillent déjà sur les opérations électorales.

Succès de l’opération « affiches-terrain »

Depuis la fin juillet, des affiches-terrain ont fait leur apparition un peu partout chez des citoyens et citoyennes de la circonscription. « Des gens nous appelaient pour nous demander comment ils pouvaient démontrer leur appui. Nous avons eu cette idée nouvelle que les gens puissent eux-mêmes s’afficher. La demande a été tellement importante que nous avons décidé d’en offrir davantage, de lancer Véronique Hivon. J’ai été ravie de voir cette réponse enthousiaste des gens. C’est un geste engagé et engageant et je suis reconnaissante de pouvoir bénéficier d’un tel appui avant même le déclenchement officiel. »

Local électoral organisé et bénévoles motivés

L’équipe du Parti Québécois de Joliette a déjà pris possession de son local électoral, qui a pignon sur rue au centre- ville de Joliette, au 165 rue Saint-Paul coin de Lanaudière. D’Internet aux lignes téléphoniques, tout est opérationnel, et depuis le jour 1 les bénévoles sont au rendez-vous pour offrir leur aide et s’affairer à mettre en branle les opérations de campagne.  « Je ressens une grande effervescence.  Nos militants sont portés par cette volonté de donner le meilleur d’eux-mêmes.  Pas de doute, notre campagne sera des plus dynamiques, faite d'idées, d'engagement,  de convictions et de plaisir! », souligne Véronique Hivon.

Investiture le 26 août

L’investiture du Parti Québécois de Joliette se tiendra le dimanche 26 août à 15h30, au Centre Culturel (salle Rolland- Brunelle).  « J’invite l’ensemble  de la population  à y participer.  Bien que je sois très fière de mes responsabilités nationales au sein du Parti Québécois, ma plus grande fierté est bien sûr d’être la représentante des gens d’ici, avec qui j’ai tissé des liens forts et privilégiés. Continuons d’écrire ensemble notre histoire dans Joliette! », de conclure une Véronique Hivon très enthousiaste et déterminée.

Photo Guy Latour

Politique provinciale

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, était de passage à Saint-Lin-Laurentides, le 14 août, afin de dévoiler l’identité du candidat de son parti pour la prochaine élection dans le comté de Rousseau.

Il s’agit du préfet de la MRC de Montcalm, Louis-Charles Thouin. « Je suis très fier de mon coup. C’est un candidat de grande valeur, qui a démontré ses compétences et son leadership dans les dernières années.  Il est bien implanté dans sa région et qui connait les enjeux et les besoins de Rousseau mieux que quiconque », a déclaré M. Legault en conférence de presse à la Salle l’Opale.

Le chef de la CAQ ajouté que son candidat est bien impliqué dans tous les aspects du développement et de la gestion de la région. « Il a notamment mis sur pied le projet Luciole avec d’autres personnes de la région et qui consiste à déployer un réseau de fibre optique sur tout le territoire de la MRC afin de donner accès à internet haute vitesse à tout le monde. Internet haute vitesse, c’est aussi important au 21e siècle que l’électricité au 20e. Si on forme le gouvernement, je me suis engagé à ce que ce soit accessible partout sur le territoire du Québec. Avec son expérience, Louis-Charles pourra nous aider », a ajouté François Legault.

Louis-Charles Thouin, candidat, CAQ, Rousseau
Photo Guy Latour. Le chef de la CAQ, François Legault, en compagnie des candidats François St-Louis (Joliette), Lise Lavallée (Repentigny), Louis-Charles Thouin (Rousseau) et Caroline Proulx (Berthier).

Cheminement politique

Pour Louis-Charles Thouin, faire le saut en politique provinciale est un cheminement politique logique pour lui. « J’en suis rendu à cette étape-là. Rousseau, c’est chez-nous, c’est la région où je me suis accompli au niveau personnel et au niveau professionnel, en plus d’y élever ma belle petite famille. Je connais le territoire, je l’habite et je m’y implique depuis maintenant 10 ans », a-t-il déclaré devant près de 200 militants.

S’il est élu le 1er octobre, M. Thouin souhaite tout d’abord travailler sur le problème de la main d’œuvre. « Pour ce faire, il faut inciter nos jeunes à rester sur les bancs d’école pour obtenir des emplois de qualité dans la région. Il faut aussi développer une stratégie d’attraction de la main d’œuvre incluant une stratégie d’intégration des immigrants », a-t-il souligné.

Parmi les autres enjeux qui retiendront son attention, il y a les agriculteurs (aider à se moderniser et surtout, protéger la gestion de l’offre) ainsi que rendre les déplacements des gens de Rousseau sécuritaires et faciles (en travaillant sur le prolongement de l’autoroute 25, en réalisant la voie de contournement à St-Lin et en sécurisant la route 158 qui est l’une des routes les plus meurtrières au Québec.

Le candidat dans Rousseau pour la CAQ est cependant conscient qu’il  y a encore beaucoup d’autres enjeux dans son comté dont l’accès à un médecin de famille, la qualité de vie des ainés et la réussite éducative.

« Je vais continuer d’aller à la rencontre des citoyens, comme je le fais depuis maintenant 10 ans, pour échanger avec eux et faire connaître les idées de la CAQ », a promis Louis-Charles Thouin.

« Voter pour Louis-Charles et pour la CAQ, c’est un deux pour un : on obtient un excellent député et on contribue à sortir le gouvernement libéral. », a conclu Françcois Legault.

 

La candidate de Québec solidaire dans Joliette, Judith Sicard, était au marché public de Joliette le samedi le 11 août. Sa présence en ce lieu avait pour but de souligner l'appui de Québec solidaire aux marchés de proximité ainsi qu'à la revitalisation du centre-ville. « Le centre-ville de Joliette est un endroit magnifique. Ce n'est pas pour rien que nous avons choisi d'y avoir notre local électoral. C'est un lieu qui mérite d'être fréquenté régulièrement par l'ensemble de la population de la région. Les vendredis acoustiques, le piano public, les musimidis, les veillées de danse traditionnelle ainsi que le marché public sont tous des preuves de la vitalité et du potentiel du centre-ville de notre capitale régionale », a commenté la candidate.

Elle a également rappelé l’importance des marchés publics, qui offrent des produits locaux, savoureux et de grande qualité n’ayant pas voyagé sur la moitié de la planète avant de parvenir dans nos assiettes. Elle a du même coup fait part de la volonté de Québec solidaire de doter nos agriculteurs et agricultrices de moyens puissants pour que leurs produits puissent bénéficier d'un accès plus important aux grandes chaînes d'alimentation présentes sur notre territoire, de même qu’aux institutions publiques comme les hôpitaux, les CHSLD, les écoles et les CPE.

Lors de sa présence au marché, Judith Sicard a notamment discuté avec Ludovic Beauregard, producteur agricole de la Ferme des Arpents Roses à Ste-Mélanie. Cet agriculteur, qui est également un artisan de la première heure de la coopérative qui gère le marché public de Joliette, s’est dit d'accord avec les mesures proposées par la candidate de QS. Il a toutefois fait part de sa préférence pour le contact direct entre les producteurs et la population. « C'est précisément ce que Québec solidaire entend également encourager », a répondu Judith Sicard. Elle a souligné qu’il existe plusieurs modèles agricoles en ce qui a trait au type de production, à la grosseur des fermes et au mode de distribution. « Québec solidaire considère que les petits producteurs, qu'ils soient bio ou non, sont présentement défavorisés face à un modèle industriel de production et de distribution dominant », a-t-elle affirmé.

Judith Sicard tient à souligner qu’il est nécessaire d’offrir un financement direct du ministère de l'Agriculture. Ce faisant, les petits producteurs membres d'organismes collectifs, locaux et régionaux – par exemple les coopératives d’approvisionnement, de transformation et de mise en marché – pourront plus facilement se tailler la place qui leur revient et qu'ils méritent. Parce que prendre soin de notre économie, c’est également prendre soin de nos agriculteurs locaux.

En soutien à la Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022, le gouvernement du Québec a annoncé une aide financière de 2 045 000 $ pour la réalisation de 4 projets soumis dans le cadre du Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR).

C'est la ministre responsable de la région de Lanaudière et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation, Mme Lise Thériault, qui a dévoilé au nom du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, la liste des projets sélectionnés (voir l'annexe au communiqué).

Ces initiatives répondent à plusieurs des priorités établies pour la région de Lanaudière, lesquelles se trouvent également au cœur de la nouvelle stratégie.

« Le FARR est un outil qui permet aux élus municipaux et régionaux de soutenir les promoteurs afin qu'ils puissent entreprendre et mener à terme des projets novateurs et mobilisateurs au bénéfice de leur communauté. Une fois de plus, les membres de la Table des préfets de Lanaudière ont effectué un travail d'analyse rigoureux des propositions présentées. Je tiens à les féliciter pour leur travail de concertation. » a déclaré Mme Lise Thériault, ministre responsable de la région de Lanaudière et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation

« Le soutien financier annoncé aujourd'hui aidera à concrétiser des projets en lien avec les différentes priorités de Lanaudière. Le gouvernement du Québec a doté la région d'un outil financier lui permettant de réaliser des initiatives qui lui tiennent à cœur. C'est un pas de plus vers un gouvernement qui se veut à l'écoute et au service des régions. » a mentionné M. Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Ces investissements contribueront assurément au développement et au rayonnement de Lanaudière. Encourager l'essor de nouvelles entreprises ainsi que de projets favorisant l'attraction touristique et le rapprochement avec les communautés autochtones sont des enjeux touchant directement les priorités établies par l'ensemble des partenaires pour notre région. Nous sommes très fiers de pouvoir contribuer au déploiement de ces projets par l'entremise du FARR. » a soumis M. Normand Grenier, vice-président de la Table des préfets de Lanaudière

Faits saillants :

Le FARR a été créé en complément du Fonds de développement des territoires afin de permettre aux élus municipaux et régionaux d'élaborer et de soutenir des projets structurants qui contribueront à maximiser le développement des communautés, l'objectif étant d'appuyer la Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022.

Au total, ce sont 310 M$ sur cinq ans qui seront investis dans le développement régional par le biais du FARR. L'enveloppe de ce programme est la suivante : 30 M$ en 2017-2018, 45 M$ en 2018-2019, 60 M$ en 2019-2020, 75 M$ en 2020-2021 et 100 M$ annuellement à compter de 2021-2022.

Dans le cadre du FARR, une somme de près de 2 M$ a été accordée à la région de Lanaudière pour l'année financière 2017-2018 et une autre de près de 3 M$ l'a été pour 2018-2019.

Des aides financières totalisant plus de 8 M$ ont été annoncées en février et juin derniers pour la réalisation de 15 initiatives dans la région. Pour certains de ces projets, l'aide sera étalée sur plus d'une année financière.

Liens connexes :

Fonds d'appui au rayonnement des régions :

http://www.mamrot.gouv.qc.ca/developpement-territorial/programmes/fonds-dappui-au-rayonnement-des-regions-farr/

Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022 comprenant une version complète, une version en bref ainsi qu'une capsule vidéo de présentation :

https://www.mamrot.gouv.qc.ca/ovt/strategie-gouvernementale-2018-2022/

Pour en savoir plus sur les activités du MAMOT, suivez-nous sur les médias sociaux :

https://www.facebook.com/AffairesMunicipalesOccupationTerritoire/ 

https://twitter.com/MAMOTQC

Météo

Berthierville Canada Sunny, 25 °C
Current Conditions
Sunrise: 5:57 am   |   Sunset: 7:55 pm
47%     17.7 km/h     33.924 atm
Forecast
DIM Low: 16 °C High: 25 °C
LUN Low: 15 °C High: 27 °C
MAR Low: 16 °C High: 26 °C
MER Low: 16 °C High: 25 °C
JEU Low: 15 °C High: 25 °C
VEN Low: 15 °C High: 27 °C
SAM Low: 17 °C High: 26 °C
DIM Low: 21 °C High: 26 °C
LUN Low: 20 °C High: 24 °C
MAR Low: 17 °C High: 31 °C
Assemblée Qc
Advertisement

Top Stories

Grid List

Courtoisie

Accidents

Un homme en état d’ébriété a effectué une  sortie de route samedi matin le 18 août vers 1h20 et a percuté violemment une résidence dans la municipalité de Sainte-Julienne.

L’incident qui s’est produit à l’intersection de la route 337 et du rang Saint-Joseph, a vu  le conducteur percuté et s’encastrer dans la véranda et s’arrêter en arrière de la maison. Heureusement, les occupants de la maison se trouvaient dans une autre section de la maison et n’ont pas été blessés.

Le conducteur de 45 ans, un résident de Saint-Calixte, a refusé de fournir un échantillon de sang ce qui constitue une infraction criminelle en soit. Il devra aussi faire face à des accusations de menaces envers les policiers et conduite avec les facultés affaiblies. Il comparaîtra à une date qui reste à déterminer.

Photo courtoisie

Société

Le Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports tient à aviser les automobilistes que la route 158 sera fermée durant deux fins de semaine.

Ces fermetures auront lieu du 17 août à 20h au 20 août à 5h, ainsi que du 24 août dès 20h jusqu’au 27 août à 5h.

La fermeture aura lieu entre le chemin Lasalle et le rang Saint-Charles. Le remplacement de deux ponceux expliquent cette fermeture de route durant ces deux fins de semaine.

Courtoisie

Jeunesse

De retour pour une cinquième année, la Fête de l’enfant promet une journée des plus emballantes aux jeunes prairiquoises et prairiquois! C’est le mercredi 14 août de 10h à 15 h sur le site enchanteur du parc des Champs-Élysées que la fête battra son plein au plus grand plaisir des jeunes et des familles d’ici!

Soyez de la partie le 14 août prochain!

Cette grande fête est l’occasion de s’amuser à l’extérieur dans l’un des plus beaux parcs de la région. En plus de profiter des nombreuses activités proposées.

Des activités palpitantes!

Jeux gonflables; Labyrinthe; mur d’escalade 3D; spectacles; mini-ferme, toutous mécaniques et bien plus encore!

La présence du camp de jour de Notre-Dame-des-Prairies ainsi que de nombreuses garderies et CPE facilite la participation des jeunes. Toutes les familles de Notre-Dame-des-Prairies et du grand Joliette sont les bienvenues à se joindre à la fête!

Le Service loisirs et des saines habitudes a comme mission de maintenir et d’améliorer la qualité de vie des prairiquoises et prairiquois tout en favorisant leur épanouissement sur son territoire. La Fête de l’enfant s’inscrit parfaitement dans la vision de développement des loisirs de la Ville en proposant une activité de grande qualité, tout à fait gratuitement.

La Fête de l’enfant est l’occasion idéale pour s’amuser et profiter pleinement de l’été à Notre-Dame-des-Prairies. Pour connaître toutes les activités du Service des loisirs et des saines habitudes de vie, visitez le www.notredamedesprairies.com et suivez la page Facebook de la Ville.

À propos de Notre-Dame-des-Prairies

Située au cœur de la MRC de Joliette et de la région de Lanaudière, Notre-Dame-des-Prairies compte plus de 9 800 citoyens et citoyennes. Caractérisée par la quiétude des secteurs résidentiels et le dynamisme des secteurs commerciaux et industriels, Notre-Dame-des-Prairies offre un potentiel de développement en constante évolution.

Avec une variété considérable d’infrastructures communautaires et de loisir, et une vie culturelle extrêmement vigoureuse, Notre-Dame-des-Prairies peut s’enorgueillir d’avoir le mélange parfait de la qualité de vie d’une municipalité à la taille humaine avec la gamme complète des services d’une grande ville. Ceux et celles qui viennent s’y établir découvrent de nombreux attraits qui comblent tous leurs besoins et elle se distingue par ses nombreux services de proximité qui permettent aux citoyennes et citoyens d’avoir accès à un éventail d’activités à portée de la main.

Évènements à venir

 Sample Banner Home 3 Libre lanauweb
Advertisement