MEILLEURS HISTOIRES

Grid List

Photo courtoisie

Mrc Joliette

Fête familiale par excellence, la Municipalité de Saint-Charles-Borromée est fière de présenter la Fête nationale du Québec qui se déroulera le 23 juin, de 15 h à 23 h 30 au parc Saint-Jean-Bosco qui se transforme pour l’occasion en un immense site festif incluant le Village de Charlo pour les enfants. 

« S’il y a une fête pour ouvrir l’été en famille, c’est bien la Fête nationale à Saint-Charles-BorroméeNotre fête est connue dans la région pour être taillée sur mesure pour les familles, pour les enfants… Une fête intergénérationnelle où convivialité et bonne humeur sont au rendez-vous », a souligné Jean-Sébastien Hénault, président de la commission Loisirs et culture. 

« Nous sommes fiers d’avoir concocté cette nouvelle édition de la fête nationale avec une programmation rassembleuse et à l’image des Charloises et des Charlois », a renchéri le maire, M. Robert Bibeau. 

Julien Belhumeur sera de la fête 

Surfeur, globe-trotter, multi-instrumentiste et candidat remarqué à La Voix VI, Julien Belhumeur fera deux prestations en formule duo avec Vincent Côté. La première à 19 h 15 et la seconde à 20 h. Julien Belhumeur fait dans le style chansonnier avec un soupçon de plage et de feu de camp; la foule va en redemander! 

Une programmation toutes générations 

Tout au long de la journée, le Village de Charlo avec des manèges, des jeux gonflables, des carrousels de poneys et du maquillage sera ouvert aux petits. 

Dès 17 h, Réjean Normand ouvrira le bal avec une activité de danse en ligne pour tous, présentée à l’intérieur du centre Saint-Jean-Bosco. À 20 h, la danse en ligne fera de nouveaux pas à l’extérieur, toujours menée par Réjean Normand et sa musique! 

Une fringale? De la nourriture sera en vente sur place. 

Les discours patriotiques sous le thème 2018 « Histoire de héros » seront prononcés  par les voix de Robert Bibeau, maire de Saint-Charles-Borromée, Véronique Hivon, députée de Joliette et Gabriel Sainte-Marie, député de Joliette à 22 h 15. L’histoire de nos héros servira alors d’enseignement précieux pour susciter l’intérêt des Charlois à des grands exemples québécois du passé, du présent et même du futur! 

Une fois de plus, la Caisse Desjardins de Joliette agit à titre de partenaire de la Fête nationale pour la présentation des feux d’artifice présentés à 22 h 30. Un feu de joie embrasera aussi les cœurs à la même heure. 

Programmation détaillée 

15 h Musique d’ambiance  

15 h à 22 h 30  Village de Charlo : manèges, jeux gonflables, poneys et maquillage,2 manèges, dont une tour de chute libre de 80 pieds de hauteur. Plus de 10 attractions gonflables  

17 h à 20 h Danse en ligne pour tous, à l’intérieur du centre Saint-Jean-Bosco, avec l’école de danse Réjean Normand  

18 h à 23 h 30 Musique d’ambiance et animation 

19 h 15 à 20 h  Présentation par Jean-Sébastien Hénault de la prestation musicale : Julien Belhumeur en formule duo avec Vincent Côté 

20 h à 21 h  Danse en ligne extérieure avec l’école de danse Réjean Normand 

21 h à 22 h 15  Prestation musicale de Julien Belhumeur en formule duo 

22 h  Arrivée des dignitaires 

22 h 15 Présentation des dignitaires par M. Jean-Sébastien Hénault : M. Robert Bibeau, maire de Saint-Charles-Borromée Mme Véronique Hivon, députée provinciale de Joliette M. Gabriel Ste-Marie, député fédéral de Joliette Discours patriotique et levée du drapeau 

22 h 30 Feux d’artifice et feu de joie 

23 h 30 Fin des activités et fermeture du site 

Photo courtoisie

Mrc Joliette

La Municipalité de Saint-Ambroise-de-Kildare inaugure ses nouvelles boîtes à jeux libre-service. 

C’est à l’occasion de la fête de la famille 2018, qui se déroulait le 16 juin dernier, que la Municipalité de Saint-Ambroise-de-Kildare a fait le lancement de ses deux nouvelles boîtes à jeux estivales. Devant une foule enthousiaste, le maire et quelques conseillers ont en effet dévoilé le visage de ce nouveau projet. 

Destinées à un usage libre-service, les deux boîtes à jeux contiennent des équipements sportifs qui pourront servir aux petits comme aux grands et ce, en tout temps durant l’été. Ballons de toutes sortes, cerceaux, cordes à sauter, frisbees, et autres accessoires seront ainsi mis à profit pour le plus grand bonheur de tous. Par conséquent, les citoyens pourront se servir du matériel mis à leur disposition de façon tout à fait gratuite dans deux parc de la municipalité, soit le parc du Chalet des loisirs et le parc Maxime-Beauséjour. 

Ce projet à vocation sportive a notamment vu le jour grâce aux dons de deux citoyennes qui ont répondu à l’appel du service des loisirs, qui voulait trouver une idée originale pour ses bacs. En effet, l’idée de simples grosses boîtes ne séduisant pas trop, le service a décidé de se lancer dans la récupération et de rechercher des congélateurs usagés qu’il allait revamper. Mission accomplie! 

Sous les bons soins de l’artiste peintre Annie Durette de l’Atelier galerie Pinturlute, les congélateurs ont par la suite changé de vocation et d’allure, devenant colorés, pimpants et tout ce qu’il y a de plus ludiques! 

La Municipalité a par ailleurs acheté tout le matériel de départ pour bien garnir ses deux boîtes à jeux, mais, avis aux intéressés, elle demeure prête à recevoir les dons des citoyens qui voudraient se départir de leur matériel en bon état afin de combler les vides ou de remplacer ce qui pourrait éventuellement être brisé. 

Les bacs resteront installés jusqu’à la toute fin de l’été, et, la Municipalité l’espère, reviendront ensuite à chaque année. 

Photo Cynthia Bourgeois

MRC Matawinie

Pour une sixième année consécutive, la municipalité de Rawdon accueillera un jardin collectif. 

Les détails de cette sixième saison ont été dévoilés en conférence de presse, le 15 juin, en matinée, sur la rue Metcalfe, où le jardin est situé. 

Celui-ci vu le jour en 2013 et a été mis sur pied afin de créer des liens et un réseau social entre les familles ainsi que de développer des saines habitudes de vie. 

« On espère que cette activité sera là, pour nos jeunes, pour encore très longtemps, ainsi que pour leurs familles. C’est grâce à nos partenaires si le projet est toujours là après cinq ans. Un gros merci à eux », a souligné Isabelle Royer de la maison des jeunes de Rawdon. 

Lors de la première année d’existence du jardin, une seule école de la municipalité participait à ce projet. Cette année, ils sont trois à s’impliquer en plus de la Maison de Parents de Rawdon. 

 jardin, Rawdon, Bruno Guilbault

Photo Cynthia Bourgeois

Le maire de Rawdon, Bruno Guilbault, a tenu à souligner le travail extraordinaire d’Esther Dubois, la responsable du jardin collectif. « « À la base, il faut la remercier car ça prend un chef d'orchestre pour coordonner tout ça.  Il y a aussi plein de bénévoles qui sont aussi venu aider », a-t-il mentionné. 

Il ajoute que la présence d’un tel jardin dans sa municipalité est bénéfique pour sa jeunesse. « Les jeunes apprennent comment fonctionne l’agriculture, c’est quoi un fruit ou un légume et d’où ça provient », a-t-il déclaré. 

La municipalité de Rawdon est associée à ce projet depuis trois ans. Elle offre aussi une aide financière. « On veut continuer à collaborer au jardin collectif pour plusieurs années encore », a assuré Bruno Guilbault. 

« Je tiens à préciser que tout le monde peut venir nous rendre visite au jardin, il ne faut avoir peur car il est là pour vous, a souligné Esther Dubois. 

Notons que les principaux partenaires du projet  sont la municipalité de Rawdon, la Maison de parents de la Matawinie, la maison des jeunes, l’école des Cascades, l’Elementary School, l’école Marie-Anne, Saint-Vincent-Paul et Christ Church.  

Photo Courtoisie

MRC Matawinie

La Municipalité de Saint-Jean-de-Matha a adopté son règlement 553-1, relatif à la protection des Lacs Noir visant à imposer l’obtention d’une vignette pour l’accès au Lac Noir.

Par conséquent, l’accès par la barrière publique sera contrôlé par une équipe de cinq (5) personnes ayant reçu une formation pour détecter la présence du myriophylle en épi sur les coques à bateau. Ce contrôle diminue les risques de contamination de cette espèce exotique envahissante qui menace la santé de notre lac.

En moins de deux ans, un plan d’eau peut devenir un réel marécage non propice à la navigation ou à la baignade. Ainsi la valeur des propriétés aux abords chute considérablement. Un groupe de citoyens ont manifesté leur désaccord lors de l’assemblée du 4 juin dernier relativement aux heures d’ouverture de la barrière.

La municipalité tient à remercier Michael Vincent qui se rend disponible pour les heures en dehors de celles indiquées par l’Association du Lac Noir afin d’accommoder les pêcheurs et les plaisanciers de soirée. Vous pouvez rejoindre Michael Vincent au 450-898-0790.

Michael est un exemple formidable de la collaboration de nos citoyens à l’amélioration de notre qualité de vie. Il est soucieux de son environnement. Une relève extraordinaire !

Photo Courtoisie

MRC Autray

La municipalité de Saint-Didace organise plusieurs activités dans le cadre de la Fête Nationale qui aura lieu le 24 juin au Parc Claude Archambault.

Dès 11h00, on procédera à l’ouverture des jeux gonflables de 65 pieds, plus un jeu d’eau gonflables, sous forme de glissade d’eau. Il y aura aussi du maquillage pour enfants et il sera possible de visiter une fermette. Des artisans et maraîchers seront aussi sur place.

En après-midi, dès 14h00, il y aura une course à relais d’antan. Les gens seront invités, à compter de 16 heures, à venir chanter avec Jean-Luc Nadon, des lutrins avec les paroles des chansons seront à la disposition des participants.

Un discours patriotique sera présenté à 19h. Après l’hommage au drapeau, il y a trois spectacles soit ceux de la chansonnière Valérie Barebau (20h), « Kids United » (20h30) et  le groupe « ZazoO » (21h00). La soirée se terminera avec un feu d’artifice et un feu de joie à 22h30.

La municipalité invite tous les villages des environs, à venir partager cette tradition à Saint-Didace.

Un service de restauration et de bar sera disponible tout au long des festivités.

Photo courtoisie

MRC Montcalm

Il y a quelques semaines, l’entreprise Sintra inc. a refait le pavage d’une partie de la cour de l’église. L’entreprise a profité de sa présence sur notre territoire, notamment avec les travaux de la rue Bro, pour effectuer un test de mélange d’asphalte. La Municipalité a décidé d’en faire bénéficier la Fabrique de la paroisse Notre-Dame-de-l’Acadie.

Chaque été, plusieurs personnes circuleront dans la cour de l’église pour accéder au parc des Cultures et au cimetière, sans oublier les événements qui se dérouleront dans le secteur en période estivale et les étudiants qui y attendent l’autobus durant l’année scolaire. Décidément, ces travaux seront très utiles! 

La Municipalité de Saint-Jacques est située à la jonction des routes 341 et 158 dans la région de Lanaudière. Malgré un territoire majoritairement agricole, la Municipalité connaît une augmentation de son développement économique depuis quelques années. Les 4 129 jacobins et jacobines qui y résident participent activement à son dynamisme et sont fiers de leurs racines acadiennes! 

Photo Courtoisie

Hockey

Les Loups de Saint-Gabriel seront de retour pour une troisième saison dans la Ligue de Hockey Senior du Richelieu (LHSR).

L’organisation a confirmé la nouvelle lors de l’Assemblée Générale Annuelle de la LHSR qui avait lieu le 13 juin dernier.

Outre Saint-Gabriel, la Ligue comptera huit autres formations soit la Méchante virée de Varennes, le Mustang de Saint-Hubert,  le Trackcvale de Acton Vale, les Red Knights de Marieville, le Cuisine action de Farnham, les Bulls de Bedford, les Riverains de Mont Saint-Hilaire ainsi que le HC Houston de Saint-Roch-de-l’Achigan, une nouvelle équipe.

« La venue de Saint-Roch-de-l'Achigan, en plus d’amener toute une rivalité avec les Loups, va amener beaucoup de crédibilité à la ligue et ça sera un club à surveiller. Max St-Michel et Hugo Lusignan possèdent plusieurs contacts pour recruter des joueurs », a précisé en entrevue  au Lanauweb, le propriétaire des Loups Pierre-Luc Payette.

« Avec le HC Houston, nous allons partager le même bassin de joueurs et les mêmes territoires mais pour les Loups, tout ce qui est bon pour la ligue est bon pour nous », a-t-il ajouté.

Le calendrier régulier 2018-2019 de la LHSR sera de 20 parties. La saison devrait débuter à la mi-septembre.

« Les Loups ont développé une belle complicité et ce avec tous les organismes opérant à l’aréna Familiprix. Nous avons eu une réunion confirmant une belle ouverture et un partenariat gagnant/gagnant », a conclu Pierre-Luc Payette.

Stabilité

Par ailleurs, l’organisation des Loups a choisi la stabilité dans son personnel-hockey afin d’entreprendre sa troisième saison dans la LHSR.

En effet, l’équipe a confirmé le retour de Pierre-Luc Payette (propriétaire), Gilles Piette (vice-président), Mathieu Piette (directeur-gérant) et Éric Piette (entraîneur-chef).

« Tout l’état-major est fier et enjoué de revenir car chacun d’eux viennent et réside à Saint-Gabriel. C’est donc pour eux une source de fierté supplémentaire de voir que la coupe peut parader dans les rues de la ville avec des gens qu’ils côtoient à tous les jours. Pour l’ensemble de l’état-major, revenir avec les Loups n’était qu’une formalité car chacun d’eux ont le logo et la ville tatoué au cœur », a précisé un communiqué des Loups publié le 16 juin sur la page Facebook de l’équipe.

Photo Courtoisie

Sports

 

Le 18 et 19 mai dernier au Saguenay, nos sept gymnastes de niveau CR 3 ont participé à la plus prestigieuse compétition de leur catégorie : le Challenge des régions. Elles ont fait de belles prestations et sont très fières d’avoir toutes été sélectionnées, à leur première année dans ce niveau, pour cette grande compétition.

Pour commencer, Jade Brousseau a compétitionné dans sa catégorie CR 3 Base Argo pour terminer avec une médaille d’or au tumbling, une médaille de bronze au sol et une huitième place à la poutre ce qui la classe 5e au total au Québec dans sa catégorie! Félicitations Jade!

Ensuite, ce fut au tour des gymnastes en CR 3 Base Tyro de faire leur compétition. Anne‑Frédérique Gadoury-Lavallée et Magalie Lajeunesse ont offert de très belles prestations à leur appareil de classement respectif. Olivia Young a terminé cette grande compétition avec une médaille de bronze au tumbling et une septième place aux barres. Et finalement, Joanik Ducharme a su donner son maximum de façon époustouflante pour terminer avec une médaille d’or au saut et au tumbling ainsi qu’une cinquième place à la poutre. Elle s’est hissée à la tête du podium au total pour finir 1re au Québec dans sa catégorie! Félicitations Joanik!

Finalement, nos CR 3 Base Novice ont terminées en beauté cette grande compétition tout d’abord avec Yannaève De Celles qui a su bien performer dans ses quatre appareils de classement. Quant à Laurie Laliberté, elle a offert une prestation extraordinaire pour terminer triomphante pour sa première année dans le volet compétitif avec une médaille d’or aux barres, au tumbling et au sol, une médaille de bronze au saut ainsi qu’une huitième place à la poutre et au trampoline. Avec toutes ces belles récompenses, elle termine en 1re place au total ce qui la classe 1re au Québec dans sa catégorie également! Félicitations Laurie!

Ces gymnastes s’entraînent un total de neuf heures par semaine au gym incluant une heure de danse. Elles sont entraînées par Marie-Christine Dozois et Andréa Lussier-Gagné. L’été arrive, mais l’entraînement ne cesse pas pour autant : nous retrouverons ces belles gymnastes pour une toute nouvelle année de compétition dès septembre!

 

Photo Courtoisie

Hockey

Le Complexe JC Perreault de Saint-Roch-de-l’Achigan vibrera au rythme du hockey senior à compter du mois de septembre prochain.

En effet, la  Ligue de Hockey Senior du Richelieu a octroyé, à la fin avril, une nouvelle franchise à Saint-Roch de l’Achigan qui s’appellera le Houston HC.

« C’est le résultat d’un travail commencé il y a un an. L’objectif est de permettre aux joueurs de la Rive-Nord de continuer à jouer dans une ligue de hockey compétitive sans avoir à voyager trop loin », a expliqué l’instigateur du projet, Maxime St-Michel, en entrevue au Lanauweb.

L’équipe sera dirigée par Marc Laverdière qui possède une très bonne connaissance des joueurs locaux.  Il aura comme adjoint Hugo Lusignan, qui a cumulé les mêmes fonctions avec les Prédateurs de Laval, une défunte formation de la LNAH.

hockey senior, Saint-Roch-de-l’Achigan, Houston HC
Photo Courtoisie

Déjà, 17 joueurs se sont entendus avec l’équipe. Il s’agit des défenseurs Derek Charron, Francis Girard, Guillaume Gélinas, Martin Laverdière, Max-Alexandre Labelle et Steven Dufour ainsi que les attaquants Cedric Harvey, Danick Lefrançois, Hugo Dissegna, Jess Tanguy, Maxime St-Michel, Philippe Dubé, Quentin Garcia, Samuel Drouin, Samuel Landry, Sébastien Labadie-Racine et Yannic Brousseau.

Le calendrier sera de 24 parties dont 12 à domicile. Le camp d’entraînement devrait s’amorcer vers la mi-août.  Le Houston HC a tenu un match intra-équipe le 29 mai. D’autres rencontres du même genre sont prévues durant la saison estivale.

Les matchs au Complexe JC Perreault seront présentés le samedi soir à 20 heures. L’objectif est d’attirer au moins 300 spectateurs par partie locale.

Commanditaires recherchés

Le Houston HC est à la recherche de commanditaires en vue de leur première saison. Plusieurs possibilités et opportunités s’offrent aux entreprises désireuses de s’associer à la nouvelle équipe.

Pour plus d’informations, on peut contacter  le Houston HC via la page Facebook de l’équipe ou par email à l’adresse suivante soit le Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

hockey senior, Saint-Roch-de-l’Achigan, Houston HC
Photo Courtoisie

Photo Guy Latour

Hockey

L’organisation des Prédateurs de Saint-Gabriel entend offrir une expérience unique aux spectateurs qui assisteront aux matchs locaux de l’équipe à l’aréna Familiprix de Saint-Gabriel, dès septembre prochain.

« On veut offrir une expérience électrisante et une expérience de match multimédia unique. On veut présenter à nos partisans quelque chose de surprenant », a expliqué en conférence de presse, le 12 juin, Éric Champoux, le président des Prédateurs. Celui-ci collabore avec certaines équipes de la Ligue Nationale de Hockey pour les Game Experience, dont les Sénateurs d’Ottawa, les Blues de Saint-Louis et les Flyers de Philadelphie, tout en étant propriétaire des bistros sportifs La Chambre de Repentigny et de Terrebonne.

« M’impliquer avec les Prédateurs est venu tout naturellement pour moi. La Pharmacie Familiprix s’implique dans plusieurs causes dans le grand Brandon. De plus, La Pharmacie est commanditaire principal de l’aréna de Saint-Gabriel », a pour sa part affirmé Christian Gagnon, un des trois copropriétaires de l’équipe avec Éric Champoux et Jean-François Champoux.

Le maire de Ville Saint-Gabriel, Gaétan Gravel, était heureux que le hockey junior soit de retour à l’aréna Familiprix pour une deuxième saison. « C’est un bel aboutissement ce soir. Je sens qu’on va bien s’amuser et passer un bel hiver à l’aréna », a-t-il déclaré.

Une équipe travaillante

De son côté, le directeur-gérant des Prédadeurs, Rémy Harrisson, ainsi que l’entraîneur-chef Dave Thériault, ont promis que les amateurs assisteront à du très bon hockey dans les prochains mois. « « Nous aurons une équipe travaillante, rapide et compétitive. Ça fera partie de l’ADN des Prédateurs », a souligné les deux nouveaux hommes de hockey.

Déjà, Rémy Harrisson a procédé à deux importantes transactions depuis son entrée en fonction. Il a obtenu le gardien de 17 ans, Jonathan Cournoyer, et le défenseur de 19 ans, Kevin Lamoureux, cédant en retour quatre choix de repêchage soit ceux de la première, deuxième, sixième et septième ronde en 2018.

Saint-Gabriel a par la suite échangé les attaquants Philippe Dupuis, 19 ans, et Élio Di Meo, 20 ans, à l’Artic de Montréal-Nord, obtenant en retour le défenseur Justin Moreault, ainsi que les attaquant Brandon Tracey et Kevin Lamontagne, tous âgés de 19 ans.

« En Cournoyer, on va chercher un gardien qui est parmi les cinq meilleurs du circuit. Kevin Lamontagne va nous amener de l’offensive avec ses 66 points récoltés l’an dernier. Avec les autres joueurs, on ajoute de la profondeur », a expliqué Rémy Harrisson.

Ce dernier entend être très actif lors du repêchage de la Ligue Junior AAA du Québec qui aura lieu le 16 juin à Gatineau.

Prédateurs, Saint-Gabriel, Rémy Harrisson
Photo Guy Latour. Dave Thériault et Rémy Harrisson promettent une équipe travaillante pour les Prédateurs la saison prochaine.

En bref

Les Prédateurs mettront en branle un pré-camp d’entraînement (Try Out) samedi le 18 août, de  9h à 15h30 à l’aréna Familiprix de Saint-Gabriel.  L’horaire exact et les modalités d’inscription seront dévoilés sous peu sur le site Web de la formation au www.predateurs.ca.

Il y aura un match des recrues entre ceux des Prédateurs et ceux des Cobras de Terrebonne, le 21 août, dès 13h30, à l’aréna Familiprix de Saint-Gabriel. Pour ce qui est du vrai camp d’entraînement, celui-ci se mettra officiellement en branle, le 23 août, Les heures exactes des séances d’entraînement seront ici aussi dévoilées sous peu sur le site Web des Prédateurs.

« On aimerait inviter une dizaine de joueurs du pré-camp à notre camp. On s’attend à une quarantaine de joueurs qui tenteront de se tailler un poste », a précisé l’entraîneur Dave Thériault.

Pour ce qui est du premier match local des Prédateurs, celui-ci aura lieu le 7 septembre à compter de 20h, alors que Saint-Gabriel recevra les Braves de Valleyfield.  L’entrée pour ce match d’ouverture de la saison 2018-2019 sera tout à fait gratuite, une gracieuseté de la pharmacie Familiprix de Saint-Gabriel.

Photo Courtoisie

Football

Finalement, les Braves de Lanaudière avaient le plaisir de jouer au stade municipal de Joliette devant leur partisan face aux Natifs de Québec, le 10 juin.

Malheureusement, les Natifs de Québec n’ont pas pu présenter leur club complet car ils avaient 15 joueurs et militaires qui travaillaient au sommet du groupe des sept (G7) à Charlevoix. Les Natifs étaient 21 guerriers et courageux afin d’affronter les Braves. Devant la situation, le directeur des opérations de la ligue de football semi-pro du Québec et les dirigeants des deuc équipes ont dû s’entendre afin d’éviter les blessures dans le but qu’une partie soit disputé à Joliette.

Ils se sont donc entendus sur les points suivants; pas d’unité spéciale pour la journée et temps continu en deuxième demi. Et du côté des Braves, les joueurs avaient comme consigne de faire attention aux joueurs des Natifs compte tenu leur manque d’effectif.

Les Braves ont continué leur mauvaise habitude en défensive en accordant un touché à l’adversaire lors de l’une de leur première séquence offensive. Les Natifs ont surpris les Braves en complétant des passes et encore des passes jusqu’à réussir une longue passe dans la zone des buts. Ils ont tenté d’avancer au sol mais sans succès mais la passe a été à l’honneur sur cette séquence. Et la cerise sur le gâteau, ils ont réussi un converti de 2 points par la passe. Lamarque était de 8 à 0 pour les Natifs.

C’est à ce moment que les Braves se sont réveillés. Certes, ils devaient faire attention à leur adversaire mais ils devaient livrer la marchandise à Joliette. Le quart #16 Léandre Éthier a commencé à distribuer le ballon tel un chirurgien. Il a varié ses choix de jeux entre la passe ou remettre le ballon au porteur de ballon #6 Manu Crisi Lauzon, et ce, tout au long de la journée. Il a tout d’abord rejoint l’ancien receveur des Stingers de Concordia, le #18 Sebastian Crisi Lauzon afin de répliquer au touché des Natifs. La marque était de 8 à 7 suite au converti de 1 point réussi par le botteur des Braves, #7 Dominic Beaudoin.

La suite de ce match s’est ensuite fait sous la domination des Braves mais les Natifs de Québec, compte tenu leur situation ont démontré beaucoup de cœur et les joueurs de Lanaudière ont démontré beaucoup de respect face à leur adversaire. L’offensive des Braves a marqué plusieurs touchés et la défensive a arrêté les Natifs mais avec une lueur de respect face à leur adversaire. En défensive, le #37 Wilgens Jaslin Deriveaux a fait trois sacs du quart, un touché de sûreté et plusieurs plaqués. De plus, il a su festoyer et rejoindre le public de Joliette lors de ses bons coups. Le #28 Nicolas Paquin, le #22 Arnaud Cormier-Ménard et le #40 Raphael Bélair ont fait des interceptions lors du match.

À l’offensive, Éthier a lancé 3 passes de touchés à Sebastian Crisi Lauzon, une passe de touché au #0 P-A Beauchemin, une passe de touché au #31 Mike Pierrecin, un touché au sol pour le #6 Manu Crisi Lauzon. Et le pointage final était de 44 à 8 pour les Braves.

Cependant, le fait marquant lors de cette journée fut l’organisation de la journée par Anick Martineau et son équipe des Pirates de Joliette. Un sans faute ! Bières, BBQ, plaisir, musique et animation, la foule de 100 personnes a eu beaucoup de plaisir. En espérant revoir les supporteurs de Joliette et des environs lors du prochain match, le samedi 23 juin face au Showcase de Montréal.

Voilà les Braves de la semaine !

Braves offensif - # 16 Léandre Éthier – 5 passes de touchés et plusieurs courses pour des gains totaux de plus de 500 verges. Un gros match du général des Braves.

Braves défensif - #37 Wilgens Jaslin Deriveaux - 3 sacs du quart, un safety et 10 plaqués

Braves joueur de ligne – la ligne offensive des Braves qui a bien fait en ce 9 juin face aux Natifs. Une protection hermétique complète.

Braves obscur - #77 Keven Côté – Ce joueur évolu comme bloqueur à droit afin d’aider son équipe depuis le début de la saison. Normalement, joueur de ligne défensive, il s’est adapté à cette position dans le but d’aider l’équipe.

Photo Courtoisie

Hockey

La Ligue de Hockey de Hockey Junior Majeure du Québec tenait son repêchage annuel, le 2 juin dernier, au Centre Gervais Auto de Shawinigan, en Mauricie.

L’Association du Hockey Mineur de Joliette-Crabtree (AHMJC) a vu quatre de ses joueurs ou anciens joueurs être repêchés par une équipe du circuit Courteau.

En deuxième ronde, au 30e rang, les Huskies de Rouyn-Noranda ont sélectionné l’ailier gauche Maximilien Ledoux, 16 ans, de Joliette, qui évoluait l’an dernier avec les Phénix du Collège Esther-Blondin dans la Ligue Midget AAA. Celui-ci est un attaquant en puissant capable d’aller au filet et de jouer physique lorsque la situation l’exige.

repêchage, LHJMQ, AHMJC, Maximilien Ledoux
Photo Courtoisie

Le Phoenix de Sherbrooke a choisi, en cinquième ronde, au 90e rang, le défenseur de 16 ans, Raphael Clément, des Pionniers de Lanaudière midget espoir. L’arrière de Saint-Thomas possède de bonnes habiletés offensives ayant récolté 23 points dans le midget espoir, en 31 parties, ainsi que quatre points en trois matchs avec les Phénix du Collège-Blondin.

repêchage, LHJMQ, AHMJC, Maximilien Ledoux
Photo Courtoisie

Au 107e rang, en sixième ronde, les Olympiques de Gatineau ont sélectionné l’ailier droit Olivier Gervais-Daignault, 16 ans, de Joliette. Il a récolté 24 points dont 14 buts en 35 parties, la saison dernière, avec les Forestiers d’Amos, dans le midget AAA.

Enfin, un deuxième joueurs des Pionniers midget espoir a été repêché soit Jakob-Dylan Flamand de la Manawan. Âgé de seulement 15 ans, celui-ci a connu une excellence saison avec 16 buts et 35 points en seulement 31 rencontres. Jakob-Dylan a fait preuve de beaucoup de persévérance et de détermination pour réaliser son rêve d’être repêché.

repêchage, LHJMQ, AHMJC, Maximilien Ledoux
Photo Courtoisie

Ces quatre joueurs tenteront de se tailler une place avec leur formation respective lors des camps d’entraînement qui débutera à la mi-août.

Le conseil d’administration de l’AHMJC est très fière de ses ex-Cyclones et leurs souhaite de réaliser leurs rêves.

Photo Guy Latour

Politique provinciale

La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Lise Thériault, était de passage à Sainte-Julienne, le 19 juin, afin d’annoncer une aide financière de 2,4M$ pour huit projets dans le cadre du nouveau Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR)

« À terme, d’ici cinq ans, ça sera plus de 20 M$ de dollars qui sera investi dans la région de Lanaudière. Ça envoie un bon message sur le dynamisme qui se fait ici », a déclaré la ministre Thériault.

aide financière, projets, Lanaudière, FAAR, Lise Thériault
Photo Guy Latour. La ministre Lise Thériault

En tout, les huit projets se partageront aide financière de 2 411 415 $.  Parmi ces projets, il y a l’agrandissement de la cuisine au Buffet Accès-Emploi (150 000 $), le Démarrage d'une coopérative de solidarité par Forfaits grandeur nature Lanaudière (216 900 $), la Boutique 4673 (65 000 $), la Tournée hors des grands centres par La Sinfonia de Lanaudière (156 015 $), la mise  en place d'une desserte universitaire (700 000 $), ainsi que la la mise en place d'une stratégie de rayonnement régional multisectorielle concertée (185 000 $). Ces projets répondent à plusieurs des priorités établies pour la région de Lanaudière.

De son côté, le préfet de la MRC de Montcalm, Louis-Charles Thouin était fier de cet aide financière. « Ce sont des projets à caractère régional. Ces sommes serviront à mettre en œuvre des projets qui auront un impact majeur sur le développement de secteurs aussi variés que la culture, l'intégration en emploi, l'innovation technologique et l'éducation, tous des secteurs névralgiques de notre région. », a souligné Louis-Charles Thouin

Rappelons a été créé en complément du Fonds de développement des territoires afin de permettre aux élus municipaux et régionaux d'élaborer et de soutenir des projets structurants qui contribueront à maximiser le développement des communautés, l'objectif étant d'appuyer la Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022.

Photo courtoisie

Politique provinciale

Les députés lanaudois du Parti Québécois, André Villeneuve (Berthier), Véronique Hivon (Joliette), Nicolas Marceau (Rousseau) et Mathieu Traversy (Terrebonne), dénoncent l’abandon par le Parti libéral et la Coalition Avenir Québec des producteurs laitiers et des agriculteurs du Québec. Alors que les attaques protectionnistes américaines se multiplient et s’intensifient, le Parti Québécois se porte à la défense de notre agriculture, refusant tout compromis relativement à la gestion de l’offre et aux produits laitiers québécois. 

Au moment où Donald Trump déclare une guerre commerciale, le gouvernement actuel et la CAQ sont prêts à se mettre à plat ventre en acceptant que les producteurs laitiers du Québec servent de monnaie d’échange et en refusant de fermer la porte à d’éventuelles concessions dans la gestion de l’offre. Ayant déjà fait les frais des deux dernières rondes de négociation de libre-échange, nos producteurs sont aux prises avec un manque à gagner de 30 000 $ par année en moyenne. François Legault et les caquistes sont littéralement prêts à sacrifier nos agriculteurs lanaudois. C’est inacceptable!», a affirmé le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’Agriculture, André Villeneuve. 

Face aux attaques des États-Unis contre notre système de gestion de l’offre, le Canada a fait son choix : comme d’habitude, les autres provinces passent avant le Québec. Ottawa a déjà sacrifié les fromagers québécois au profit du bœuf de l’Ouest, et ce, avec la complicité du Parti libéral et de la CAQ. Et les Américains, qui ont déjà bénéficié des largesses du fédéral quant aux importations laitières, en veulent toujours davantage. On peut s’attendre à ce que les producteurs laitiers québécois soient encore abandonnés », a poursuivi le député de Rousseau, Nicolas Marceau. 

Les gens de Lanaudière peuvent constater, encore une fois, que la CAQ suit le mauvais exemple du Parti libéral : elle refuse que le Québec parle d’une seule voix pour s’opposer aux augmentations des quotas d’importation de lait 

étranger. À preuve, le refus de François Legault d’appuyer notre motion déposée le 12 juin dernier à ce sujet», a ajouté le député de Terrebonne, Mathieu Traversy. 
 
La CAQ n'a aucune crédibilité lorsqu'elle dit défendre les agriculteurs. Elle fait le contraire et va à contre-sens de leurs intérêts. Les Québécois sont fiers de leurs fermes familiales et de la qualité de leurs produits alimentaires. Ils souhaitent que leurs représentants défendent bec et ongles l'agriculture et la gestion de l’offre. C’est ce que fera le gouvernement du Parti Québécois dès le 1er octobre prochain », a conclu la députée de Joliette et vice-cheffe, Véronique Hivon. 

Photo Courtoisie

Politique provinciale

Dans le dernier discours sur le budget, le gouvernement du Québec a annoncé 20 M$ pour la programmation 2018-2019 du programme RénoRégion (PRR) de la Société d'habitation du Québec (SHQ).

Une somme de 1 594 000 $ est ainsi réservée aux propriétaires-occupants à revenu faible ou modeste de la région de Lanaudière pour qu'ils puissent faire effectuer des travaux visant à corriger les défectuosités majeures que présente leur résidence.

L'aide gouvernementale se répartit comme suit :

MRC                      Montant

D'Autray                 282 000 $

Joliette                   140 000 $

L'Assomption           48 000 $

Les Moulins             75 000 $

Matawinie             630 000 $

Montcalm              419 000 $

TOTAL               1 594 000 $

« Notre gouvernement confirme de nouveau son appui envers les citoyens de toutes les régions du Québec en renouvelant cette année le financement du programme RénoRégion. Cette aide financière vient donner un bon coup de pouce aux Lanaudoises et Lanaudois afin qu'ils puissent conserver leur résidence en bon état et ainsi vivre dans des conditions d'habitation plus adéquates. C'est une excellente nouvelle, qui contribuera au dynamisme de notre belle région! », a déclaré par voie de communiqué, le 15 juin, Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière.

Faits saillants :

- L'aide accordée peut atteindre 95 % du coût reconnu pour la réalisation des travaux admissibles, jusqu'à un maximum de 12 000 $.

- Depuis 2015, c'est près de 65 M$ qui auront été annoncés pour favoriser le maintien en bon état du parc immobilier résidentiel en milieu rural grâce au PRR.

- Pour qu'un dossier soit admissible, le logement doit notamment nécessiter des travaux d'au moins 2 000 $ visant à corriger une ou plusieurs défectuosités majeures touchant les murs extérieurs, la structure, les saillies, les ouvertures, la plomberie, l'électricité, la toiture, le chauffage ou l'isolation thermique. Les travaux doivent également débuter après avoir obtenu l'approbation de la municipalité ou de la municipalité régionale de comté et être terminés dans les six mois suivant la date de leur autorisation.

- Ce programme est financé en partie par le gouvernement fédéral par l'entremise de la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

Pour plus d'information sur le PRR, consultez le site Web de la SHQ.

 

Photo courtoisie

Politique provinciale

Dans le cadre du premier appel de projets de la Mesure de soutien à l'entrepreneuriat innovant et scientifique chez les jeunes, volet Startup jeunesse, le gouvernement du Québec soutient à hauteur de 49 624 $ la réalisation du projet Une école, une entreprise en immersion dans l'écosystème entrepreneurial lanaudois, piloté par le Centre d'expertise et d'accompagnement en innovation sociale (CERESO) et évalué à 82 404 $. 

La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, en a fait l'annonce aujourd'hui, au nom de la vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade.  

L'initiative du CERESO permettra aux jeunes engagés dans le projet Une école, une entreprise, mis en place en 2015 par le Carrefour jeunesse emploi de Matawinie, de vivre une expérience d'immersion dans l'écosystème entrepreneurial lanaudois, et ce, par l'entremise notamment de la création d'une entreprise-école, de visites de startups et d'incubateurs et de la participation à une activité rassemblant de jeunes entrepreneurs.  

En tout, dix projets totalisant 794 793 $, dont 461 958 $ en contributions gouvernementales, ont été sélectionnés dans sept régions du Québec lors de ce premier appel de projets.  

Citations : 

« Le milieu entrepreneurial de Lanaudière se mobilise pour éveiller chez les jeunes de la région l'envie d'investir le monde passionnant des affaires et de s'intéresser à des secteurs d'activité porteurs pour l'économie lanaudoise. Le gouvernement du Québec est fier de soutenir, par l'entremise de cette mesure prometteuse pour la vigueur de l'entrepreneuriat québécois et de l'économie régionale, la réalisation du projet du CERESO. »  

Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière  

« Startup jeunesse nous donne les moyens de promouvoir concrètement l'esprit de création d'entreprise et l'innovation en sciences auprès des jeunes du Québec, qui représentent la relève de demain. Je souligne la grande qualité des projets sélectionnés et l'engagement des promoteurs, qui, grâce à la force de leur réseau et à l'étendue de leurs connaissances, nous aideront à favoriser l'essor d'une nouvelle génération d'entrepreneurs créatifs, tout en générant des retombées économiques et sociales importantes pour le Québec. »  

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique  

Faits saillants : 

Issue de la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation 2017-2022 (SQRI) – Oser innover et dotée d'un financement de 2,5 millions de dollars sur cinq ans, la Mesure de soutien à l'entrepreneuriat innovant et scientifique chez les jeunes comporte deux volets : le volet Startup jeunesse et le volet Odyssée de l'objet. 

Le volet Startup jeunesse vise les objectifs suivants : 

inculquer à la relève du secondaire et du collégial des notions pratiques propres à la création et à la croissance de startups; 

accroître chez les jeunes la confiance et l'intention d'entreprendre des projets dans des secteurs économiques innovants; 

stimuler les partenariats au sein du milieu. 

La SQRI vise à faire évoluer le Québec vers une société du savoir plus prospère, avant-gardiste et rayonnante. Elle représente des investissements ainsi que des coûts budgétaires totalisant 2,8 milliards de dollars. 

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss. 

Photo Courtoisie

Politique provinciale

En vue de favoriser le développement de l'offre touristique de la région de Lanaudière, le gouvernement du Québec, Tourisme Lanaudière et les partenaires locaux représentés par la Table des préfets de Lanaudière accordent une aide financière de 293 582 $ pour soutenir la réalisation de 11 projets touristiques. Ces initiatives totalisent des investissements régionaux de plus de 13,2 millions de dollars.

C'est ce qu'ont annoncé la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, au nom de la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet, la présidente de Tourisme Lanaudière, Mme Agathe Sauriol, et le président de la Table des préfets de Lanaudière, M. Louis-Charles Thouin.

L'aide financière provient de l'Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT). Selon les termes de l'entente, le ministère du Tourisme et Tourisme Lanaudière investissent chacun une somme de 133 914 $ à laquelle s'ajoute un investissement de 25 754 $ provenant des MRC ou des services de développement économique de chacune des 6 MRC composant le territoire lanaudois : D'Autray, Joliette, L'Assomption, Les Moulins, Matawinie et Montcalm.

 « Ces projets de développement touristique permettront à la région de Lanaudière de rehausser son offre touristique et d'attirer davantage de visiteurs, ce qui contribuera au maintien et à la création d'emplois. Je suis ravie de cette annonce du gouvernement du Québec qui met tout en œuvre pour soutenir les entreprises et les promoteurs dans la réalisation de leurs projets touristiques, un secteur d'activité lucratif dans lequel il faut continuer d'investir pour dynamiser notre économie. Je félicite les acteurs du milieu et leurs partenaires et les encourage à poursuivre leur excellent travail », a déclaré par voie de communiqué, le 12 juin,  Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière

« Une offre touristique riche et diversifiée, originale et authentiquement québécoise contribue à faire en sorte que le Québec se démarque des autres destinations. Avec la concurrence qui est vive, particulièrement à l'international, il est impératif de poursuivre le développement de notre offre touristique et d'investir dans des projets originaux et novateurs afin de répondre aux attentes de la clientèle toujours à l'affût de nouveautés. Je suis certaine que ces projets, en lien avec les priorités régionales, seront un plus pour le développement économique et le rayonnement de notre destination », a souligné Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Développer l'offre d'entreprises touristiques performantes, en aider d'autres à réfléchir à un projet d'avenir porteur, soutenir la croissance de différents types d'hébergement, appuyer des investissements favorisant la pérennité de nos événements, voilà des objectifs qui nous stimulent. La région touristique de Lanaudière est en pleine effervescence et nous sommes extrêmement fiers de pouvoir y contribuer en appuyant des promoteurs d'un peu partout sur le territoire », a mentionné Agathe Sauriol, présidente de Tourisme Lanaudière

« C'est un grand plaisir pour la Table des préfets, au nom des six MRC du territoire, de constater la vitalité du secteur touristique et de soutenir l'émergence de projets d'envergure pour la région. Les projets pour lesquels nous faisons l'annonce d'un soutien financier aujourd'hui contribueront assurément à faire rayonner la région de Lanaudière à l'extérieur de nos frontières et à attirer de nouveaux touristes chez nous » , de conclure Louis-Charles Thouin, président de la Table des préfets de Lanaudière

Faits saillants :

L'aide financière se répartit comme suit :

 

Organisme

Projet

Aide financière

Kinadapt

Ajout d'activités de cani-kart (traîneau sur roues tiré par des chiens nordiques) et transformation d'une tour d'observation en prêt-à-camper dans le but de faire l'interprétation de la faune et de la flore d'un territoire agricole et forestier ancestral

12 206 $

Amishk Aventures

Amérindiennes

Augmentation de la capacité d'hébergement du site Amishk par l'ajout d'un tipi et d'une tente de prospecteur, et offre de nouveaux services tels qu'une boutique d'artisanat et un grand shaputuan (lieu de rencontre)

11 376 $

Association forestière

de Lanaudière

Actualisation et réalisation d'une étude de faisabilité et d'un plan directeur pour développer un produit d'appel récréotouristique : Arboria, vitrine de la forêt et du bois

15 000 $

Château Joliette

Construction d'une aile supplémentaire au Château Joliette comprenant 30 nouvelles chambres

80 000 $

Domaine Natur'Eau

Construction de 4 minichalets à proximité du spa Natur'Eau à Mandeville

80 000 $

Festival international de Lanaudière

Soutien à l'organisation pour la tenue de l'édition 2018 du Festival de Lanaudière

6 000 $

Festival l'Oktoberfest des Québécois

Soutien à l'organisation pour la tenue de l'édition 2018 de l'Oktoberfest de Repentigny

6 000 $

Marchés de Noël Joliette-Lanaudière

Soutien à l'organisation pour la tenue de l'édition 2018 des Marchés de Noël de Joliette-Lanaudière

6 000 $

Société de développement récréotouristique de Repentigny

Mise en place d'une infrastructure de service de type événementiel au parc régional de l'Île-Lebel par la construction d'un chapiteau quatre saisons qui permettra d'accueillir jusqu'à 300 personnes

65 000 $

Les Productions Algorythmes

Soutien à l'organisation pour la tenue de l'édition 2018 du Festival LV3 à Lavaltrie

6 000 $

Production d'événements KIDZ

Soutien à l'organisation pour la tenue de l'édition 2018 du Festival Frissons

6 000 $

 

Rappelons qu'en 2017, le ministère du Tourisme renouvelait l'EPRT avec Tourisme Lanaudière à hauteur de 1 026 000 $, et ce, jusqu'en 2020. Selon les termes de l'entente, Tourisme Lanaudière et le ministère du Tourisme investiront chacun une somme de 468 000 $ à laquelle s'ajoute un investissement de 90 000 $ provenant des MRC de la région ou des services de développement économique de celles-ci.

Les EPRT ont pour but de concerter les actions du ministère du Tourisme, des associations touristiques régionales et d'autres partenaires régionaux pour permettre la réalisation de projets de développement de l'offre touristique régionale qui contribueront à l'atteinte des cibles de performance touristique du Plan de développement de l'industrie touristique 2012-2020 et de son plan d'action 2016-2020.

Les EPRT visent à répartir les investissements de l'industrie touristique en fonction des priorités régionales et à renforcer la synergie de tous les partenaires régionaux.

Lors du dernier Conseil général du Parti libéral du Québec, le 2 juin dernier, les membres de l'Association libérale de Joliette ont eu la chance de rencontrer et d'échanger avec plusieurs députés et ministres du gouvernement. Le dynamisme de Lanaudière, qui fût au centre de ces conversations, est sans équivoque, un sujet qui tient à cœur aux élus libéraux. D'ailleurs, les membres du PLQ dans Joliette en ont profité pour aborder certaines propositions en vue de la prochaine campagne électorale.

Les membres de l'association se disent très heureux de ce que le gouvernement libéral a accompli dans Lanaudière au courant des dernières années et le fait d'avoir rencontré les acteurs de ces accomplissements n'a fait que prouver que Lanaudière sera un élément clé pour le développement économique de la province pour les prochaines années.

Selon le président de l'association, Jean-François Massicotte, il est primordial que les gens de la circonscription de Joliette sachent l'importance que notre région a aux yeux des libéraux, et que seul un gouvernement libéral est en mesure d'assurer un développement économique prospère comme il a su le faire durant les quatre dernières années.

Quelques-uns des investissements dans la région grâce au gouvernement libéral :

- Investissements de 55 millions de dollars chez Produits Kruger à Crabtree;
- Bridgestone choisit le Québec : Investissements de 312 M$ pour moderniser l'usine Bridgestone de Joliette;
- Avec un investissement de 23 M$, le Centre d'excellence en santé de Lanaudière s'avère un projet d'envergure qui permet d'accueillir plus de 650 élèves.

Météo

Berthierville Canada Showers, 13 °C
Current Conditions
Sunrise: 5:1 am   |   Sunset: 8:47 pm
82%     11.3 km/h     33.690 atm
Forecast
MER Low: 12 °C High: 26 °C
JEU Low: 10 °C High: 20 °C
VEN Low: 11 °C High: 25 °C
SAM Low: 14 °C High: 23 °C
DIM Low: 15 °C High: 21 °C
LUN Low: 12 °C High: 21 °C
MAR Low: 11 °C High: 25 °C
MER Low: 18 °C High: 26 °C
JEU Low: 17 °C High: 27 °C
VEN Low: 21 °C High: 30 °C
Assemblée Qc
Advertisement

Top Stories

Grid List

Photo Courtoisie

Autres

Les enquêteurs spécialisés en matière d’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec ont procédé, le 14 juin dernier, à l’arrestation de Keven Orr de Joliette en lien avec de la pornographie juvénile.

Keven Orr, 27 ans, a comparu le même jour au palais de justice de Joliette pour faire face à des accusations de possession et production de pornographie juvénile, de leurre informatique, d’incitation à des contacts sexuels, d’avoir rendu accessible du matériel sexuellement explicite à une personne mineure et d’extorsion. Il a été remis en liberté sous certaines conditions.

Les policiers ont réalisé une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique a été saisi pour analyse.

La Direction des enquêtes criminelles de la Sûreté du Québec regroupe au sein de son Service des projets s’enquêtes spécialisées, des experts en matière de cybercriminalité et d’exploitation sexuelle des enfants. Ces enquêteurs œuvrent en étroite collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada et l’ensemble des policiers municipaux. Depuis la mise en place de la stratégie provinciale de la Sûreté du Québec en matière de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants en 2012, près de 500 arrestations ont été réalisées. Grâce à cela, plusieurs centaines de victimes ont été identifiées.

Le public est invité à signaler toute situation d’exploitation sexuelle des jeunes sur Internet à l’adresse suivante : cyberaide.ca.

La Sûreté du Québec rappelle que toute personne qui aurait de l’information sur les agissements de cet homme peut la transmettre de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

Photo Courtoisie

Société

Plus d’une centaine de producteurs agricoles, maires et députés se sont réunis devant le bureau régional du MAPAQ, à L’Assomption, afin de dénoncer le manque de volonté du gouvernement de procéder à une véritable réforme de la fiscalité foncière agricole.

« Ça fait tout près de 15 ans que nous revendiquons une réforme du mode de taxation foncière des entreprises agricoles et ce dossier n’est toujours pas réglé, au contraire, la situation s’est détériorée. Si rien ne change, c’est une véritable catastrophe  qui nous attend», a déclaré Marcel Papin, président  de  la Fédération de l’UPA Lanaudière.

Au cours de la dernière décennie, les taxes foncières payées par les producteurs agricoles sont passées de 35,7 millions à 62 millions de dollars, réduisant ainsi la capacité d’investissement des entreprises agricoles d’un montant de l’ordre de 26 millions de dollars. Si rien n’est fait, les taxes nettes payées par les producteurs seront trois fois plus élevées d’ici 2020, soit un montant supplémentaire de près de 60 millions de dollars que les producteurs agricoles n’auront plus à leur disponibilité pour investir et assurer la compétitivité de leur entreprise.

« Dans une région comme la nôtre, la charge fiscale est si importante que c’est carrément la rentabilité de nos entreprises qui  est affectée » a renchéri M. Papin.

À cet effet, l’UPA de Lanaudière a formellement déposé au MAPAQ les demandes suivantes :

     Limiter la valeur imposable à 20 000 $ par hectare;

     Imposer un taux de taxe maximal de 0,80 par 100 $ d’évaluation;

     Abolir le plafond de 5 % d’augmentation du programme de crédit de taxes du MAPAQ.

Suite au message du président, M. Denis Lévesque, maire de l’Épiphanie, a expliqué le soutien qui a été apporté aux producteurs agricoles par sa municipalité, grâce à l’adoption d’un taux de taxation distinct permettant de soulager le fardeau fiscal des agriculteurs.

André Villeneuve, député de Berthier et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’agriculture (PQ),  ainsi que Sylvie d’Amours, députée de Mirabel et porte-parole en matière d’agriculture (CAQ), ont également pris la parole à tour de rôle afin d’interpeller le gouvernement en place et d’annoncer les solutions qui seraient mises de l’avant par leur parti respectif advenant qu’ils soient portés au pouvoir lors des élections provinciales du 1er octobre prochain. Le parti libéral était absent de la mobilisation.

Photo Courtoisie

Jeunesse

Samedi le 16 juin se tiendra « La grande journée des petits entrepreneurs » présentée par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

C’est l’occasion pour les enfants de 5 à 12 ans de partout au Québec d’expérimenter le plaisir de créer une entreprise & entreprendre tout en s’amusant!

Espace Colocaux inc organise Le rassemblement de petits dragons de Joliette dans le cadre de cette grande journée.

Ce sont 18 enfants ayant mis sur pieds 12 entreprises toutes plus originales les unes que les autres. Ils ont eu à passer par toutes les étapes nécessaires à la création d’une entreprise : Le plan d’affaire, la gestion du budget, la production, la publicité, etc.

Le 16 juin sera donc l’aboutissement de plusieurs semaines de travail.

Les petits entrepreneurs seront donc impatients de vous rencontrer ce samedi entre 9h et 17h au 207 rue St-Pierre Nord à Joliette. Venez les encourager en venant voir leurs kiosques et écoutez les parler de leur démarche entrepreneurial, vous allez voir les étoiles dans leurs yeux!

Sur place, il y aura, entre autre, une entreprise de pains sucrés, un petit massothérapeute, une petite auteure de livre jeunesse, un vendeur de limonade, une artiste peintre et bien plus encore!

Venez en grand nombre rencontrer les entrepreneurs de demain!

Évènements à venir

 Sample Banner Home 3 Libre lanauweb
Advertisement