Photo courtoisie

 

La Ville de Saint-Lin-Laurentides est fière d’annoncer que son Service de sécurité incendie détient désormais toutes les compétences pour intervenir en sauvetage nautique. Développée afin de répondre à un objectif spécifique du schéma de couverture de risques de la MRC de Montcalm, soit d’être en mesure de faire face aux risques dans les milieux isolés que représentent les lacs et les cours d’eau, cette nouvelle formation vient enrichir les compétences terrain du SSI de Saint-Lin-Laurentides.

 

En effet, les pompiers de Saint-Lin-Laurentides font maintenant partie des Services d’incendie réunissant les deux spécialités en matière de sauvetage nautique, soit sur les plans d’eau et sur glace. Concrètement, cela signifie qu’été comme hiver, les pompiers saint-linois maîtriseront les techniques et détiendront l’équipement pour effectuer des sauvetages sur tous les plans d’eau de la MRC de Montcalm.

 

Les membres du SSI de Saint-Lin-Laurentides seront formés en totalité, sur un horizon de deux ans. La première moitié des membres a été formée en février pour le sauvetage sur glace et complétera le volet estival (dans l’eau) en juin.

 

« Notre Service de sécurité incendie est très dynamique, toujours prêt à acquérir de nouvelles compétences. Je suis fier de ce beau développement, et je remercie la MRC de Montcalm pour la confiance qu’elle place en nos pompiers pour assurer la couverture en sauvetage nautique sur l’ensemble de son territoire », a expliqué le maire, M. Patrick Massé.

 

Il est à noter que la réalisation de ce projet a été rendu possible grâce à l’implication financière du ministère de la Sécurité publique.

Saint-Lin-Laurentides Service de sécurité incendie, sauvetage nautique
Photo courtoisie

 

 

 

 

 

Photo courtoisie

Le conseil des maires et mairesses a accordé une aide financière de 300 000 $ au projet de Grappe Éducative Montcalm. Cet important soutien financier permettra au Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm, instigateur du projet, de procéder à l’embauche d’une ressource qui aura le mandat de valider et de déployer  des actions innovantes en matière de qualification de nos jeunes, et ce, en collaboration avec les différents partenaires du milieu.

La MRC est engagée depuis plusieurs années à faire de la réussite éducative une de ses priorités. Avec cet important octroi,  la MRC aura investi plus de 700 000 $ en 4 ans pour la réussite  éducative dans Montcalm. Ce sont près d’une vingtaine d’organismes et d’écoles qui ont pu réaliser des projets venant soutenir les élèves dans leur persévérance scolaire.

«L’éducation est une grande richesse dans chaque milieu  et nous avons choisi comme territoire de travailler ensemble sur la réussite éducative. Nous avons besoin de l’expertise et de l’implication de chacun des partenaires et  je suis convaincu que le projet de Grappe Éducative Montcalm, sera un apport de plus dans Montcalm », a déclaré le préfet, monsieur Pierre La Salle.

Pour la directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm, la contribution de la MRC représente un levier financier important dans l’accès à d’autres sources monétaires qui permettront une action viable à moyen long  terme. « L’Éducation est un enjeu de société majeur qui nécessite l’implication de tous les acteurs du milieu, passant du parent à l’employeur. Le projet est né d’une vision de faire de notre milieu un véritable laboratoire de l’éducation et de la qualification de nos jeunes. La Grappe Éducative, c’est la locomotive choisie pour y parvenir. Merci à nos élus pour leur confiance et leur soutien indéniable!», a souligné Geneviève Rinfret.

Courtoisie

« J’ai le plaisir d’annoncer qu’une somme importante sera investie pour la création d’emplois pour les jeunes dans la circonscription de Montcalm dans le cadre du programme Emplois d’été.  Cette année, ce programme financé à la hauteur de 617 457$, permettra la création 185 emplois», s’est réjoui le député Luc Thériault.

« Ce sont 62 organismes et petites entreprises qui profitent de ce programme et qui pourront offrir des emplois à nos jeunes. Ceux-ci auront la chance d’acquérir une expérience de travail significative, tout en contribuant au développement économique et social de notre communauté», a poursuivi le député de Montcalm.

Ce programme accorde un financement à des organismes sans but lucratif, à des employeurs du secteur public, ainsi qu’à de petites entreprises du secteur privé, afin d’offrir des emplois d’été à des jeunes âgés de 15 à 30 ans. « Je suis fier de contribuer à cette initiative qui permet à notre jeunesse d’acquérir de l’expérience terrain, car nos jeunes constituent l’avenir de notre région », a conclu le député de Montcalm.

Photo courtoisie

Après une première année d’opération couronnée de succès, la Ville de Saint-Lin-Laurentides améliore encore le service dispensé à son écocentre en devançant l’ouverture, en étendant les heures d’ouverture et en développant de nouveaux partenariats pour la récupération de diverses matières.

« En 2018, pour la première année d’activités, l’écocentre de Saint-Lin-Laurentides a reçu plus de 2000 visites. Cela répond vraiment à un besoin. Devant ce succès, nous avons fait le choix de bonifier le service notamment en offrant un meilleur accès aux citoyens. L’amélioration du service de l’écocentre est un élément d’une démarche plus vaste pour devenir une ville plus verte. Diverses initiatives allant en ce sens seront mises en place au cours des mois et des années à venir. », a affirmé le maire, Patrick Massé.

Un meilleur accès pour les citoyens

Préalablement prévue pour le 4 mai, l’ouverture de l’écocentre a été devancée au 6 avril, offrant ainsi un mois d’opération supplémentaire annuellement. Également, l’écocentre prolongera les journées pleines (lundi, mardi, vendredi, samedi) d’une heure, pour fermer à 17 h, alors que la plage horaire du dimanche sera déplacée en après-midi plutôt qu’en avant-midi. La Ville est convaincue que ces changements seront plus en concordance avec les horaires des citoyens, puisqu’ils résultent d’une analyse des heures d’achalandage de l’été 2018.

Récupération de nouvelles matières

En 2019, de nouvelles matières s’ajoutent aux éléments déjà acceptés à l’écocentre, soit la peinture, les sièges d’enfants pour la voiture, les bonbonnes de propane, les piles, les fluorescents et « fluo compacts » et le liège. Il faut rappeler qu’en plus d’accommoder les citoyens qui ne savent pas toujours où se débarrasser de ces éléments, plus le tri est sélectif, plus la Ville économise sur l’enfouissement. De plus, le développement de partenariats spécifiques favorise le réemploi de ces matières, ce qui demeure la meilleure voie pour diminuer son impact écologique.

Améliorations techniques

Certains changements, peut-être moins visibles, mais tout aussi important pour augmenter l’efficacité du service offert à l’écocentre prendront place graduellement : l’informatisation du formulaire d’inscription, qui permettra de mieux compiler les données tout en réduisant la consommation de papier, sera la première mise en place. De plus, les citoyens utilisant le service tarifé (pour les matières non-triées et les entreprises) pourront payer par carte (débit et crédit). D’autres améliorations à l’aménagement, tant fonctionnelles qu’esthétiques, seront mises de l’avant en cours de saison.

Courtoisie

À compter du 1er juin prochain, plusieurs nouveautés feront leur apparition pour les utilisateurs du transport adapté et du transport collectif réalisé par la MRC de Montcalm. En effet, à compter de cette date, 6 nouveaux autobus et un nouveau transporteur seront présents sur le territoire.

Suite à un processus rigoureux d’appel d’offres, la MRC changera de transporteur par autobus avec la venue d’Autobus Campeau. Cette entreprise québécoise œuvre depuis plusieurs années dans le domaine du transport scolaire, mais aussi du transport collectif et du transport adapté.

« Le conseil des maires et des mairesses souhaite la bienvenue à l’équipe d’Autobus Campeau. Leur travail est important pour maintenir la qualité des services de mobilité que nous offrons à la population montcalmoise. L’équipe de la MRC et d’Autobus Campeau travaillent activement à préparer l’arrivée du nouveau transporteur » mentionne M. Pierre La Salle, préfet de la MRC de Montcalm.

En plus des 6 autobus à contrat avec Autobus Campeau, la MRC de Montcalm a des ententes avec 3 entreprises de taxis de la région pour offrir le transport adapté et le transport collectif à la population montcalmoise. L’an dernier, plus de 36 000 déplacements ont été réalisés avec les autobus et les taxis.

« Au nom des collègues maires et mairesses de la MRC de Montcalm, nous tenons sincèrement à remercier les chauffeurs, le personnel et la direction d’Autobus Moreau pour leur excellent travail. Ils ont été d’excellents partenaires au cours de toutes ces années » ajoute M. Patrick Massé, maire de Saint-Lin-Laurentides et président  du  comité  des  transports.

 CIRCUIT 37 - PLANIFIEZ VOTRE TRANSPORT AVEC GOOGLE MAPS

Depuis la fin avril, il est possible de planifier votre transport collectif sur le circuit 37 avec Google Maps. Les différents arrêts et l’horaire de ce circuit effectuant la liaison entre Saint- Lin-Laurentides et Terrebonne sont intégrés à Google Maps. Les circuits régionaux 35 (Saint- Lin-Laurentides – Sainte-Sophie – Saint-Jérôme), 50 (Joliette - Sainte-Marie-Salomé - Montréal et 125 (Saint-Donat – Sainte-Julienne – Saint-Esprit - Saint-Roch-de-L’Achigan - Saint-Roch-Ouest – Montréal) sont aussi sur Google Maps.

Rien de plus simple pour l’utiliser : cliquez sur ce lien www.google.com/maps et sélectionnez l’option transport en commun et planifiez votre itinéraire

À PROPOS DE NOUS!

Pour plus d’informations sur le service des transports (horaires, tarifs, etc.), visitez le www.mrcmontcalm.com/transport ou  contactez-nous en composant le 450 831-2182, poste 7031.

Les activités du Service des transports sont soutenues financièrement par les municipalités/ville de la MRC de Montcalm, le gouvernement du Québec, le Fonds de développement  des  territoires  de  la  MRC  de  Montcalm,  le  Plan  d'action  2013-2020  sur  les changements climatiques et le Fonds vert.

 

 

Photo courtoisie

C’est au Complexe JC Perreault à Saint-Roch-de-l ’Achigan qu’avait lieu la mise au jeu officielle du tournoi de hockey des pompiers  pour la fondation des Grands Brûlés du Québec. Cette compétition sportive, qui se terminera le dimanche 21 avril nous fait l’honneur pour cette 29e édition de s’arrêter dans Montcalm. Cette mise au jeu qui avait lieu le jeudi  18 avril a été l’occasion de rassembler plus de 150 visiteurs  de partout à travers le Québec.

À cette occasion, le préfet de la MRC de Montcalm, monsieur Pierre La Salle, n’a pas manqué de souligner l’implication  du Service de Sécurité incendie de la MRC de Montcalm.  Le président  du SSI, monsieur  Robert Perreault,  à rappeler le temps et l’énergie que le  comité organisateur de la Fondation des Grands Brûlés a investi dans la préparation de cet événement. Pour terminer, le directeur du  SSI, monsieur Éric Ducasse, affirme être très fier de l’engagement et de l’accomplissement des hockeyeurs pompiers de Montcalm pour cette belle cause.

À propos de la Fondation des Pompiers du Québec pour les Grands Brûlés

La  Fondation  doit  sa force à l’engagement  des pompiers de l’ensemble  du   Québec qui  en compagnie  de précieux  partenaires,  s’unissent  depuis  plus de 30 ans pour mener à bien  la mission de la Fondation : promouvoir et aider la cause des grands brûlés du Québec.

Photo courtoisie

Une aide financière à deux projets jeunesse locaux a été octroyée dans le comté de Rousseau.

L’annonce a été faite lors d’un point de presse, le 8 avril, par le député de Rousseau et  président du caucus des députés de Lanaudière et adjoint parlementaire de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Louis-Charles Thouin.

Ces deux projets retenus  par le Secrétariat à la jeunesse, dans le cadre du Programmes Projets Jeunesses Locaux sont ceux de la Grappe éducative de Montcalm (soutien financier de 50 000$ au Carrefour Jeunesse Emploi  ainsi que le projet Entrepreneur+ (aide financière de 40 000$ à la Chambre de commerces et d’industries de la MRC de Montcalm).

« Nous avons des organismes dévoués à l’épanouissement de notre jeunesse dans Rousseau et les 2 projets retenus sont la preuve que les équipes respectives du Carrefour Jeunesse Emploi et de la Chambre de commerces et d’industries de la MRC de Montcalm constituent des acteurs clés pour la région en ce sens. Que 2 projets sur 70 émanent de Rousseau me rend extrêmement fier. Je souhaite bon succès aux 2 organismes pour la réalisation de leurs objectifs et les remercie pour ce rayonnement qu’elles procurent pour la circonscription », a déclaré M. Thouin en conférence de presse, à la MRC de Montcalm.

En tout,  70 projets totaux ont été retenus à travers le Québec sur les 400 présentés. Les projets retenus prendront place dans seize régions administratives et donneront lieu à des investissements totaux de 2,5 millions de dollars cette année.

Ces projets visent à renforcer l’action et l’autonomie locales en matière de soutien à la jeunesse partout sur le territoire québécois.

De son côté, l’adjoint parlementaire du premier ministre du Québec pour le volet jeunesse, Samuel Pouln a souligné que l’appel de projet locaux avait remporté un succès incroyable

« La réponse obtenue à la suite de l’appel de projets démontre que les besoins sont évidents dans une multitude de secteurs, que l’on parle de culture, de santé, d’entrepreneuriat, ou de sport. Grâce au programme Projets jeunesse locaux, des milliers de jeunes seront rejoints et accompagnés dans leur développement. Notre gouvernement est fier d’injecter les sommes nécessaires pour la réalisation de ces 70 projets et de faire confiance à sa jeunesse pour mener à bien leur réalisation », a-t-il souligné par voie de communiqué.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.