MEILLEURS HISTOIRES

Photo courtoisie

Accidents

Un sexagénaire se trouve actuellement dans un état critique après que son véhicule ait percuté un poteau d’Hydro-Québec à  Sainte-Mélanie.

L’accident est survenu vers 10h30 ce matin (23 mai) sur le deuxième rang. Selon la Sûreté du Québec, le conducteur aurait fait une sortie de route avant de percuter le poteau.

« Les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour sortir le conducteur qui était seul à bord », a expliqué la sergente Hélène Nepton, porte-parole de la SQ.

L’homme dans la soixantaine a été transporté au centre hospitalier pour des blessures graves, on craindrait pour sa vie.

Un patrouilleur en enquête collision analyse présentement la scène afin de déterminer les causes et circonstances de l'évènement. Le rang 2 est fermé à la circulation à l'intersection de la rue Baril  et du 1er rang et à celle du 2ième rang et du Chemin du Lac. La route devrait être ouverte de nouveau en fin d’après-midi.

Le deuxième rang est toujours fermé, à la circulation à l'intersection de la rue Baril  et du 1er rang et à celle du 2e rang et du Chemin du Lac, le temps de procéder à l’enquête policière.

Une douzaine de clients d’Hydro Québec sont toujours privés d’électricité.  La situation devrait revenir à la normale vers 16 heures.

La route devrait être ouverte de nouveau en fin d’après-midi.

 

Photo courtoisie

Accidents

Un accident qui aurait pu avoir de graves conséquences s’est produit en début d’après-midi, le 9 mai.

En effet, la conductrice d’un véhicule se serait endormie au volant sur l’autoroute 40 Est à la hauteur de Saint-Cuthbert. 

L’automobiliste aurait par la suite perdu le contrôle de son véhicule. Celui-ci  s’est dirigé vers le terre-plein. Le véhicule a effectué quelques tonneaux pour finalement revenir sur l’autoroute en sens inverse. Heureusement, il n’y a pas eu de collision avec d’autres véhicules.

La conductrice n’a subi que des blessures mineures.

Photo courtoisie

Accidents

 

Un motocycliste a perdu la vie après avoir percuté un arbre en milieu de soirée le 5 mai.

 

L’accident est survenu vers 20h sur la route 131 à Saint-Félix-de-Valois.

 

Selon la Sûreté du Québec, le motocycliste aurait perdu la maîtrise de son engin dans une courbe avant de percuter un arbre.

 

Il a été transporté au CHDL où son état tout d’abord jugé critique.  Son décès a été confirmé tôt lundi matin par la SQ

 

Des enquêteurs en collision se sont rendus sur les lieux afin de déterminer les circonstances de cet accident.

 

 

 

Photo courtoisie Alexandre Garceau

Incendies

Un feu de cuisson a causé des dommages importants dans un logement de la rue Saint-Louis à Joliette, en fin de journée, le 13 mai.

Les pompiers de Joliette ont reçu un appel vers 17h40. « L’incendie s’est déclaré dans la cuisine et a été rapidement maîtrisé » a expliqué Carl Gauthier, directeur du service des incendies à Joliette.

Les dommages sont importants au logement où le feu s’est déclaré. L’immeuble de six appartements a été évacué. Seul les deux locations du troisième étage n’ont pu réintégrer leur logement après le départ des pompiers.

Une vingtaine de pompiers ont participé à l’intervention. Personne n’a été blessé.

 

Photo courtoisie

Incendies

Un commerce de pièces d’auto a été complètement détruit par un incendie en milieu d’après-midi, le 8 mai, à Saint-Lin-Laurentides.

Le feu s’est déclaré vers 15h30 dans la bâtisse de la rue Sainte-Henriette. « Un employé faisait des travaux de soudure lorsqu’il y a eu flammèche, ce qui a provoqué l’incendie », a expliqué Ronald Bruyère, directeur du service des incendies de Saint-Lin-Laurentides.

A l’arrivée des pompiers, une bonne partie du garage était déjà la proie des flammes. Le commerce est une perte totale. Moins d’une dizaine de personnes se trouvait dans la bâtisse lorsque l’incendie s’est déclaré, ceux-ci ont pu quitter avant que le feu ne se propage davantage.

L’incendie a été contrôlé vers 19h30. Une cinquantaine de pompiers de Saint-Lin, Terrebonne, Mascouche, la MRC de Montcalm, Saint-Calixte et Ste-Sophie ont combattu le sinistre. Les pompiers de Sainte-Julienne ont, pour leur part, assurer la surveillance du territoire pendant l'intervention des pompiers de Sainte-Lin.

Personne n’a été blessé.

commerce, pièces d’auto, incendie, Saint-Lin
Photo courtoisie

Photo courtoisie

Incendies

Un incendie s’est déclaré en début de soirée, le 2 mai, dans la bâtisse du Centre Régional d'Animation du Patrimoine Oral (CRAPO).

 

Le service des incendies de Sainte-Jean-de-Matha ont reçu un appel vers 18h30. « À notre arrivée, les flammes étaient apparentes », a déclaré Jean-François Bruneau, du service des incendies.

 

Les dommages sont assez importants. Une personne se trouvait à l’intérieur du bâtiment lorsque le feu s’est déclaré, celle-ci a pu quitter rapidement.

 

En tout, 35 pompiers ont combattu le sinistre qui a été maitrisé au bout de deux heures.

 

En plus de Saint-Jean-de-Matha, les pompiers de Saint-Félix, Saint-Damien et Sainte-Béatrix sont aussi venus en entraide.

 

En plus du CRAPO, la bâtisse abritait également le Centre au Coeur des femmes et le comptoir vestimentaire.

 

Personne n’a été blessé. Pour le moment, on ignore la cause de l’incendie.

 

Photo courtoisie

Autres

La Sûreté du Québec dévoile un bilan routier encourageant au terme du long congé de la Journée nationale des patriotes. Au total, une collision mortelle comparativement à quatre l’an dernier, 88 collisions avec blessés se sont produites sur son territoire comparativement à 143 l’an dernier, ce qui correspond à une réduction de près de 40% par rapport à la même période l’an dernier.

Les patrouilleurs ont intensifié leurs interventions sur le réseau routier afin d’assurer la sécurité des usagers durant une période de fort achalandage sur les routes du Québec.

Malgré les mesures de sensibilisation, les policiers ont signifié plus de 6 440 constats d’infraction, dont plus de 4 500 constats pour des excès de vitesse; le comportement qui demeure surreprésenté dans les principales causes de collisions mortelles ou avec blessés. Outre l’excès de vitesse et la conduite imprudente, les comportements visés étaient le non-port de la ceinture de sécurité et l’utilisation du téléphone cellulaire au volant.

Lors des 400 contrôles routiers mis en place sur le territoire durant cette période, les policiers ont procédé à l’arrestation de 84 personnes pour capacité de conduite affaiblie par l’alcool, les drogues ou une combinaison des deux, ce qui correspond à 20 arrestations de plus que l’an dernier.

Pour la région de Mauricie-Lanaudière, les policiers ont émis 618 constats d’infraction et six conducteurs ont été arrêtés pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool et/ou la drogue. Aucune collision mortelle n’est à déplorer.

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous

Même si ce bilan est positif, il est primordial de poursuivre les interventions policières, conjuguées à la diffusion de messages de sensibilisation incitant les usagers du réseau routier à adopter une conduite plus responsable, permettant ainsi de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès.

Rappelons que la première cause de collisions demeure la personne derrière le volant. Les conducteurs doivent adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaires.

Photo courtoisie

Autres

 

Les policiers de la MRC D’Autray ont procédé à l’arrestation de deux personnes pour introduction par infraction au monastère de Berthierville, ce matin (22 mai). 

 

Le bâtiment bien qu’inoccupé est une propriété privée qui est interdite d’accès.  Un homme de 41 ans de St-Hyacinthe et une  femme de 21 ans de Brossard pourraient être traduits devant la justice pour s’être introduit illégalement dans ces lieux.

 

D’autres dossiers d’introduction par effraction sont présentement sous enquête.

 

Les deux suspects ont été libérés sous promesse de comparaître à une date ultérieure au palais de justice de Joliette. Leur dossier sera transmis au DPCP qui déterminera la nature des accusations.

 

Photo courtoisie

Autres

Éric Martel, cet individu qui s’était évadé d’un centre hospitalier de la région, le 7 mai dernier, a été arrêté.

Les policiers de la MRC des Maskoutains ont localisé, le 21 mai, et procédé à son arrestation pour évasion de garde légale à Sherbrooke.

L’homme originaire de Shawinigan Il devrait comparaître ultérieurement devant la cour pour ce délit. 

Éric Martel, arrestation, évasion de garde légale
Photo courtoisie
Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.
Advertisement