Photo courtoisie

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête en lien avec un incendie suspect d’un véhicule de luxe dans un stationnement résidentiel à Saint-Lin, dans la nuit du 20 février.

Le feu s’est déclaré peu après minuit. « Les pompiers ont été demandés pour un incendie de véhicule dans l'entrée privée d'une résidence unifamiliale de la côte Saint-Ambroise », a expliqué le sergent Stéphane Tremblay, porte-parole de la SQ.

Un ou des suspects auraient volontairement fracassé une vitre, avant de mettre le feu au véhicule (VUS Porshe)et de prendre la fuite.

Le véhicule est une perte totale. Personne n’a été arrêté pour le moment. L’enquête se poursuit.

Photo courtoisie

L’effondrement de la toiture d’un garage lors d’un début d’incendie a causé de très lourds dommages à Saint-Félix-de-Valois.

L’incident est survenu vers 13h30 le 17 février. A l’arrivée du premier officier, le feu était propagé à l’entre-toit mais le poids de la neige a causé un effondrement de la structure en quelques minutes alors que l’incendie n’était pas encore vraiment important.

Une pelle mécanique est venue sur place afin de donner accès aux pompiers de Saint-Félix-de-Valois au point d’origine.

Une vingtaine de pompiers de Saint-Félix, avec cinq en entraide de Saint-Charles-Borromée, ont combattu le sinistre durant deux heures.

Personne n’a été blessé. L'origine de l'incendie est inconnue.

effondrement, toit d'un garage, incendie, Saint-Félix-de-Valois
Photo courtoisie

 

Photo courtoisie

Un incendie d’origine accidentelle a causé des dommages importants à de la machinerie au garage municipal Saint-Calixte, en soirée, le 5 février.

« L’incendie se serait déclaré vers 21h dans un véhicule. Heureusement, les pompiers sont intervenus rapidement ce qui a limité les dégâts», a expliqué en entrevue au Lanauweb, le maire Michel Jasmin.

Selon les premières constatations, la structure du garage ne serait pas trop endommagée, un bon ménage est à prévoir. Par contre, deux tracteurs, deux camions 6 roues et quatre camions 10 roues qui sont non opérationnels à la suite de l’incendie.  Il faudra faire leur inspection pour déterminer combien de véhicules sont des pertes totales.

« Nous sommes en démarche pour des locations. Toutes nos efforts sont pour répondre le plus rapidement possible au service de déneigement que nous devrons faire face dans les prochaines heures »,  a ajouté M. Jasmin

Personne n’a été blessé.

Photo courtoisie

La Sûreté du Québec, du poste de la MRC de Autray, a procédé à l’arrestation d’un suspect en lien avec un incendie qui a eu lieu dans un immeuble à logements de Lanoraie, dans la nuit du 29 janvier dernier.

Le suspect, âgé de 53 ans, a été arrêté dans la soirée du 30 janvier. Il a été gardé détenu et devrait comparaître cet après-midi (31 janvier) au palais de justice de Joliette. Il pourrait faire face à un chef d’incendie criminel.

Rappelons que cette nuit-là, vers 3h00 du matin, les patrouilleurs ont du poste de la MRC de Joliette avaient été appelés à se rendre dans un immeuble de trois logements sur la rue Notre-Dame. « C'est un logement du rez-de-chaussée qui a surtout été endommagé. Ces dommages sont mineurs », avait expliqué la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Les deux logements du rez-de-chaussée étaient inoccupés, tandis que deux personnes se trouvaient à l'étage. Elles ont été évacuées.

Personne n’avait été blessé. Un conflit pourrait être à l’origine de l’incendie.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.