Photo Guy Latour

Un début d’incendie a forcé l’évacuation d’une vingtaine de personnes, dans la soirée, le 26 mars, au centre-ville de Joliette.

L’appel 911 est entré vers 19h30 pour un feu  s’étant déclaré dans une bâtisse commerciale de la Place Bourget Sud, abritant aussi des logements au deuxième et troisième étage.

« À l’arrivée des premiers pompiers, il n’y avait pas de flammes ni de fumée, seulement une légère odeur », a expliqué Carl Gauthier, directeur du service des incendies de Joliette.

Les pompiers ont procédé à une vérification à l’aide d’une caméra thermique. Ils ont alors décelé un point de chaleur au niveau du plafond du bar Le Melkior. « Il y avait un problème électrique et d’un incendie qui était très localisé », a ajouté M. Gauthier.

L’incendie a rapidement été maitrisé. Par mesure préventive, une vingtaine de personnes ont été évacuées mais elles ont pu réintégrer leur domicile vers 21h30.

Les dommages sont assez limités. Personne n’a été blessé. Une quinzaine de pompiers ont participé à l’intervention.

début d‘incendie, Joliette, bar le Melkior
Photo Guy Latour

Photo Guy Latour

Un début d’incendie a causé des dommages limités à un garage de Notre-Dame-de-Lourdes, sur l’heure du midi, le 22 mars.

Les flammes se sont déclarées dans une bâtisse du rang Saint-Rose. « À notre arrivée, il y avait présence de fumée. Le feu a été contrôlé dans une partie du garage avec une légère propagation à la structure », a expliqué le capitaine Jean-Marc Arpin, du service des incendies de Saint-Charles-Borromée.

L’incendie a été rapidement maîtrisé. Les dommages sont limités au garage.

Il n’y avait personne dans la bâtisse au moment du sinistre. Personne n’a été blessé.

Une dizaine de pompiers ont participé à l’intervention.

Photo courtoisie

Un incendie a causé des dommages importants dans une résidence de Saint-Paul-de-Joliette, en fin d’avant-midi, le 11 mars.

Les flammes ont éclaté vers 11 heures dans une résidence de l’Avenue des Sables. « L’incendie se serait déclaré dans une pièce avant de se propager dans la toiture », a expliqué Jacques Fortin, directeur du service des incendies de Saint-Charles-Borormée.

L’incendie a été rapidement maîtrisé. Les dommages sont quand mêmes assez importants.

Une vingtaine de pompiers ont participé à l’intervention dont certains en entraide de Lavaltrie. On ignore pour le moment la cause de l’incendie.

Personne n’a été blessé.

Photo courtoisie Valérie Abi-Youssef

Un incendie d’origine inconnue a complètement détruit la Scierie Dumais de Saint-Jean-de-Matha, en début de soirée, le 6 mars.

Les pompiers de la municipalité ont reçu l’appel vers 18h pour un incendie de bâtiment commercial sur le rang Saint-Pierre. « À notre arrivée, il y avait un embrasement généralisé au niveau de la toiture. L’incendie est assez violent », a déclaré Yannick Paradis, directeur-adjoint du service des incendies à Saint-Jean-de-Matha.

Il a fallu neuf heures de travail, à la cinquantaine de pompiers de présents, pour circonscrire le sinistre. Le froid a considérablement nui au travail des pompiers.

Outre Saint-Jean-de-Matha, les pompiers de St-Damien, Sainte-Émilie-de-l’Énergie, Sainte-Béatrix, st-Alphonse-Rodriguez et Saint-Félix sont aussi venus en entraide.

Saint-Jean-de-Matha, Scierie Dumais, incendie
Photo courtoisie Valérie Abi-Youssef

Choc

Rejoint par téléphone, le propriétaire de l’entreprise, Christian Beaulieu, était visiblement sous le choc. « C’est très difficile à vivre. La scierie employait 16 personne », a-t-il mentionné.

Pour le moment, il est trop tôt pour savoir s’il y aura reconstruction.

Pour ce qui est de l’origine du brasier, l’enquête se poursuit par le service des incendies.

Personne n’a été blessé. Il n’y avait personne à l’intérieur du bâtiment lorsque l’incendie a éclaté.

 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.