Meilleurs histoires

Photo courtoisie

Santé

Pour une deuxième édition, des étudiantes de la région de Lanaudière au Baccalauréat en enseignement organisent un évènement rassembleur qui aura lieu sur les terrains de volleyball de Saint-Charles-Borromée au profit du Centre de pédiatrie sociale en communauté de Lanaudière (CPSCL). Cet évènement se déroulera le samedi 1er juin prochain au Parc du Bois-Brûlé de Saint-Charles-Borromée.

Les organisatrices, mesdames Coralie Gougeon, Anne-Frédérique Morin, Laurie-Anne Lafond, Jade Laforest, Anne Madon, Rosalie Simard, Lorie Fredette-Baillargeon et Marie-Blanche Lessard sont en charges de la planification de cet évènement.

Pour vous inscrire, veuillez svp compléter le document suivant . Pour débourser vos frais d’inscriptions, vous pouvez nous rendre visite au  994, rue de Lanaudière Joliette (QC) J6E 3N6 ou vous rendre sur notre site Web, au www.cpsclanaudiere.org.

L’an dernier, le tournoi a permis d’amasser la somme de 3 600$. Cette année, l’organisation souhaite récolter la somme de 4 000$ et 20 équipes constituées de 4 personnes. Le coût est de 100$ par équipe. La totalité des sommes amassées permettront au CPSCL d’offrir des services aux enfants et aux familles lanaudoises. Tout comme l’an dernier, une séance de yoga sera offerte afin de vous aider à bien débuter la journée.

La pédiatrie sociale en communauté a pour mission d’accueillir et de soutenir les enfants et leurs familles vivant en situation de vulnérabilité. Le Centre de pédiatrie sociale en communauté de Lanaudière assure le mieux-être et le développement optimal des enfants, dans le respect et la promotion de leurs droits et de leurs intérêts. Les enfants de notre région  vivant en  contexte de  vulnérabilité bénéficient de cette approche adaptée, de  proximité et permettant un accès aux ressources nécessaires. Divers services sont offerts dont la médecine, le travail social, la psychoéducation, l’art-thérapie ainsi que divers services spécialisés. Une équipe dévouée travail à la mission du centre afin d’assurer un mieux-être de ceux-ci.

Par le soutien de partenaires et l’implication de la communauté, tous les profits de cet évènement seront entièrement remis au Centre de pédiatrie sociale en communauté de Lanaudière. Ainsi, nous pourrons soutenir plus d’enfants afin de leurs assurer un meilleur développement et prendre soin de ces enfants.

Photo d'archives Jean-Marc Poiulin

Santé

En ces temps de crues des eaux et inondations, le CISSS de Lanaudière vous rappelle des précautions à prendre face aux conséquences néfastes qu’une inondation, un refoulement d’égout ou un dégât d’eau peuvent avoir sur votre santé et celle des occupants de votre domicile.

Vous retrouverez sur le site d’Urgence Québec plusieurs conseils judicieux et précautions à prendre en lien avec une inondation : http://www.urgencequebec.gouv.qc.ca/Fr/situation-urgence/Pages/Inondation.aspx

La Direction de santé publique souhaite sensibiliser la population à certains des risques qui pourraient l’affecter lors d’une inondation :

L’intoxication au monoxyde de carbone, un gaz toxique qui ne se voit pas et qui ne se sent pas

Afin de l’éviter, il est nécessaire de respecter les instructions du fabricant lors de l’installation et l’utilisation d’une génératrice. Les appareils fonctionnant au gaz comme les chaufferettes d'appoint ou de camping, les poêles de camping ou les barbecues peuvent dégager du monoxyde de carbone; il ne faut donc pas les utiliser à l’intérieur ou pour chauffer votre domicile.

Les risques d’électrocution

Rappelez-vous que l’eau et l’électricité ne font pas bon ménage. En cas de doute, communiquer avec Hydro-Québec ou votre fournisseur d’électricité.

La salubrité de vos aliments

Les aliments qui n’ont pu rester au froid ou qui ont touché l’eau d’inondation peuvent être contaminés et causer des intoxications alimentaires et des gastroentérites. Il faut jeter tout aliment présentant des signes d’altération ou qui a touché l’eau d’inondation.

La qualité de votre eau potable

Si vous êtes desservi par un aqueduc, suivez les directives de la municipalité ou de l’exploitant. Si l’eau provient de votre puits, sachez que celle-ci a pu être contaminée lors de la crue des eaux et devrait être considérée non potable jusqu’à preuve du contraire. Pour plus d’informations sur la désinfection d’un puits individuel et l’analyse de son eau, consultez le site d’Urgence Québec.

Désinfection sécuritaire des objets et des surfaces

L’eau d’inondation peut transporter divers microbes et contaminants chimiques qui peuvent nuire à la santé. Il est donc important de bien nettoyer et de désinfecter en utilisant les bons produits. Il est aussi recommandé d’éviter les mélanges de produits nettoyants.

Prévenir et éliminer la croissance des moisissures

L’humidité restera même présente lorsque l’inondation sera terminée. Des problèmes de moisissures pourraient se développer si l’assèchement, le nettoyage et la désinfection des surfaces sont inadéquats. Il est donc important d’intervenir rapidement (en dedans de 48 heures), avant que votre maison présente des signes de moisissures. Plus de détails concernant l’élimination des moisissures dans la maison sont disponibles à l’adresse suivante :

http://sante.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/reconnaitre-et-eliminer-les-moisissures-dans-la-maison/

 

Pour obtenir un soutien psychologique

Pour toutes problématiques psychosociales (détresse psychologique, anxiété, stress), vous pouvez joindre en tout temps le 811, où un intervenant pourra vous aider et répondre à vos questions.

En cas d’urgence

Vous pouvez toujours communiquer avec le 911.

Photo courtoisie

Santé

Le Cégep régional de Lanaudière à Joliette est fier de soutenir la toute première édition du Colloque de simulation en santé. Organisé par Audrey Héroux et Mélanie Mainville, enseignantes dans le programme d’études Soins infirmiers, l’événement aura pour thème Santé, innover, se surpasser, exceller et il se déroulera les 30 et 31 mai prochain dans les installations du collège. Le colloque poursuit trois objectifs : développer la pédagogie en simulation dans le domaine de la santé, démontrer les possibilités d’intervenir en interdisciplinarité, ainsi qu’actualiser les connaissances des participants à propos de la recherche en simulation.

Une première au Québec

« Nous sommes très heureuses d’organiser ce colloque car il vient véritablement combler un besoin dans le domaine de la santé. Il y avait peu de sources d’information francophones en simulation et aucun regroupement n’était reconnu. Cet événement sera une première au Québec et les gens ont déjà très hâte d’y participer! » se réjouissent les deux enseignantes qui s’impliquent dans le milieu de la simulation depuis plus de cinq ans déjà.

Un engouement pour l’événement et sa programmation

Au moment d’écrire ces lignes, 170 personnes s’étaient déjà inscrites au colloque. Celui-ci proposera 39 conférences liées au domaine de la santé. La conférence d’ouverture sera d’ailleurs celle d’Ivan Simoneau. M. Simoneau  est connu en simulation au niveau collégial et il a également remporté le prix ACFAS Denise-Barbeau en 2018. Enfin, onze exposants de mannequins ou de matériels de simulation seront présents tout au long du colloque.

Inscriptions et programmation

Il est toujours possible de s’inscrire au Colloque de simulation en santé. Pour ce faire, ou pour obtenir plus d’information sur la programmation, rendez-vous au www.colloquesims.com.

POUR MÉMOIRE :

Événement :       1re édition du Colloque de simulation en santé

Date :                   Jeudi 30 mai et vendredi 31 mai 2019

Lieu :                     Cégep régional de Lanaudière à Joliette

                               20, rue Saint-Charles-Borromée Sud

                               Joliette

Information :       www.colloquesims.com

Photo Guy Latour

Technologie

Le Cégep régional de Lanaudière à Joliette a annoncé, le 17 avril, que son centre de recherche bioalimentaire a désormais un nouveau nom soit Bio.Enviro.In!. 

« Ce changement de nom s’inscrit dans deux de nos orientations de notre plan stratégique soit la vitalité de la région à un haut niveau et poursuivre le développement de l’enseignement et la recherche », a expliqué en conférence de presse,  Marcel Côté, directeur-général du Cégep.

Ce centre comprend un complexe agroalimentaire, des serres de production agricole et horticole, une ferme-école. Il y a une dizaine d’enseignants-chercheurs.

Pour la directrice-générale du Cégep, à Joliette, Hélène Balleu, Bio.Enviro.In! a plusieurs objectifs. « La mission de Bio.Enviro.In sera une évolution de ce que son ancienne appellation, le CEFTA, faisait pour le milieu bioalimentaire et horticole de la région lanaudoise », a-t-elle expliqué.

Parmi les défis qui sont à venir, il y a le développement d’une culture d’innovation et amener les entreprises à investir en innovation; s’insérer dans un paysage où gravitent plusieurs joueurs dans un contexte de concertation et non de compétition ou de concurrence; développer une culture d’innovation indispensable à la pédagogie inclusive ainsi que de diffuser les résultats de recherche et se positionner comme un centre de référence en bioalimentaire et en horticulture.

De son côté, Samira Chbouki, enseignante chercheure au département d’horticulture et environnement et coordonnatrice de Bio.Enviro.In, a souligné qu’on souhaite valoriser les résidus et les sous-produits.

De plus, les étudiants pourront participer aux recherches comme aide à la recherche et recevront une rémunération.

Rappelons que le Cégep régional de Lanaudière a déposé, en février dernier, une demande afin que Bio.Enviro.In soit reconnu en tant que centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT). Il en est de même pour le Centre d’expertise et d’accompagnement en innovation sociale du Cégep à L’Assomption.

Le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur devrait donner une réponse dans ce dossier d’ici la fin juin.

Guy Latour

Voyage

C’est le 14 et 15 octobre prochain que les Galeries Joliette seront l’hôte de la seconde édition du Salon Voyages et Découvertes, organisé par l’agence « Quel Beau Voyage ».

« Malgré la période de turbulence que vit l’industrie du voyage notamment en raison des  ouragans Irma et Maria, un tel salon se veut une belle occasion des faire des découvertes fabuleuses et excitantes », a précisé en conférence de presse, Denise Leblanc, propriétaire de l’agence « Quel Beau Voyage » et instigatrice du projet.

Mme Lafond ajoute que l’événement permettra aux gens qui feront un voyage dans le sud, dans les prochains mois, d’avoir des réponses adéquates et précises sur des questions de tout genre.

Durant ces deux jours, les visiteurs pourront découvrir différentes destinations possibles dont la découverte de Provence ou de l’Italie en vélo, une visite des marchés de Noël à Prague, des séjours à petit prix sur la Côte d’Azur, etc. 

Il sera possible de planifier une destination soleil avec Sunwing ou de découvrir la France avec l’Association France-Québec.

Plusieurs conférences seront présentées ainsi que de l’animation, le tout dans une ambiance festive et coloré. Dans ces conférences, les visiteurs apprendront comment voyager autrement, et ce, facilement, en location de tout genre, à des prix compétitifs, à la carte ou en groupe, quelques que soient les exigences ou le parcours unique que les gens rêvent depuis trop longtemps.

Notons le retour de la Clinique Santé Voyage qui expliquera toutes les démarches importantes de l’organisation d’un voyage réussi : exigences de vaccination spécifique. Une infirmière sera sur place pour les vaccins voyages ou contre la grippe. Un pharmacien de Pharmaprix indiquera la meilleure trousse de survie. Il y aura des trucs alimentaires d’une nutritionniste.

Les visiteurs retrouveront aussi La Clinique du Passeport, où on pourra simplifier le renouvellement de votre passeport ou l’émission d’un nouveau. Il sera aussi possible de prendre des photos de passeport sur place. Des spécialistes du bureau de Gabriel Ste-Marie sera là pour répondre aux questions, en plus de conseiller sur comment remplir les formulaires. Ils prendront en charge les demandes.

Les amateurs de mode seront aussi bien servis avec plusieurs défilés de modes thématiques dont le défilé de mode maillots par les Boutiques La Vie en Rose/Aqua et la mode croisière.

Enfin, les personnes désireuses de faire carrière dans le domaine du voyage ou apprendre à piloter avec l’Académie de l’aviation de Joliette pourront avoir toutes les informations nécessaires pour réaliser leur rêve.

On peut dès maintenant consulter le site www.galeriesjoliette.ca pour connaître les horaires des activités et des conférences.

 

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.
 Sample Banner Home 3 Libre lanauweb
Advertisement