Meilleurs histoires

Photo courtoisie

Hockey

La Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec (LHJMQ) a procédé à son repêchage annuel le 8 juin dernier, au Centre Vidéotron de Québec.

Deux joueurs du nord de Lanaudière ont vu leur nom être sélectionné soit Thomas Lachapelle en septième ronde (Saguenéens de Chicoutimi) et  Ludovic Harrison en 12e ronde (Phoenix de Sherbrooke).

« J’étais nerveux avant d’entendre mon nom. J’avais parlé à pas mal toutes les équipes avant le jour J mais je n’avais aucune idée où j’allais aboutir », a souligné le défenseur de Crabtree.

Quelques minutes après sa sélection, il a eu une première rencontre avec l’organisation des Sags, avec le DG et entraîneur-chef, Yannick Jean. Ce dernier lui a mentionné que peu importe le rang au repêchage, tous les candidats qui seront présents au prochain camp d’entraînement de l’équipe du Saguenay auront la chance de se faire valoir.

« J’ai déjà commencé l’entrainement en gymnase, à raison de cinq fois par semaine. Je travaille aussi sur glace une ou deux fois durant la semaine avec Sébastien Bordeleau (qui vient de joindre aux Predators de Nashville, comme entraîneur des attaquants) », a ajouté l’arrière de 15 ans qui évoluait avec les Phénix du Collège Esther-Blondin, dans le midget AAA, la saison dernière.

En 36 rencontres, il a récolté neuf mentions d’aide en plus de passer 42 minutes au banc des pénalités. « Mon début de saison a été difficile en raison de l’adaptation entre le bantam AAA et le midget mais ça s’est bien terminé », a-t-il souligné.

Thomas Lachapelle se décrit un défenseur capable de jouer dans les deux sens de la patinoire. Il veut notamment améliorer sa prise de décision et son jeu physique.

Ludovic Harrison

Pour Ludovic Harrison, fils de Rémy  (ancien joueur du National et ex-entraîneur-chef et DG à Saint-Gabriel dans le junior AAA,  l’attente fût beaucoup longue, alors que Sherbrooke l’a repêché au 207e rang.

« La journée a été très très longue. J’avais vraiment hâte que mon nom sorte. C’était un beau moment », a reconnu celui qui a eu 17 ans en mai dernier.

Harrison a été surpris d’être maintenant un Phoenix car il n’avait pas rencontré l’organisation avant le repêchage.  « C’est une belle organisation. J’ai bien aimé mon premier contact avec Stéphane Julien (entraîneur-chef) et Jocelyn Thibault (directeur-gérant) », a précisé le jeune espoir.

En 2018-2019, le centre a partagé son temps avec les Pionniers de Lanaudière (midget espoir) et les Phénix midget AAA.

Il a remporté le championnat des pointeurs dans le midget espoir avec 24 buts et 27 passes en 31 rencontres. Il a aussi été choisi le meilleur espoir de la Ligue de Hockey Elite du Québec.

« J’ai travaillé fort toute la saison. J’ai une séquence difficile après le temps des fêtes.  Dans le midget AAA, je pense avoir prouvé que j’avais ma place avec les Phénix », a-t-il souligné

Ludovic se décrit comme un joueur ayant un bon flair offensif capable de gagner ses mises en jeu, de jouer en infériorité numérique et d’apporter de l’énergie à une équipe.

Photo courtoisie

Hockey

La Ligue Junior AAA du Québec tenait ses Assises annuelles, du 12 au 15 juin à Chambly, avec comme point culminant le repêchage annuel, le 15.

Il s’agissait d’un premier test pour les deux nouveaux membres du personnel-hockey des Prédateurs, soit le directeur-gérant, Samuel Fortier, et l’entraîneur-chef, Nicolas Boucher.

« Nous sommes très satisfaits de notre récolte », mentionne Sam Fortier, directeur général des Prédateurs.  « Nous avons fait nos choix avec comme toile de fond des joueurs qui semblaient bien partager nos valeurs, soit le plaisir, l’engagement, le sentiment d’appartenance et l‘excellence. »

Le premier choix de l’équipe, le sixième au total, a été l’ailier droit Émile Girard du midget espoir Beauce Appalaches, le second étant le défenseur Xavier Cormier des Cataractes de Shawinigan.  « Émile un attaquant en puissance qui sera présent au camp avant de se rapporter à celui de Rouyn-Noranda dans le junior majeur.  De son côté, Xavier est un leader qui met toujours la pédale au plancher », a expliqué le DG des Preds.

Voici la liste des autres choix :

Nom

Équipe 2018-2019

# ronde

Émile Girard (AD)

Beauce-Appalaches (Midget Espoir)

1ère ronde

Xavier Cormier (C) 

Shawinigan (LHJMQ)

2e ronde

Mathis Gauthier (D)   

St-Eustache (MAAA)

4e ronde

Olivier Leclair (GB

Trois-Rivières (MAAA)                

4e ronde

Isaac Dufort  (AG)

Laval-Montréal (MAAA)    

6e ronde

Olivier Lamothe (AD)

Collège Mont St-Anne (LHPS)

7e ronde

Loris Rafanozantsoa (DG)

Trois-Rivières (MAAA)                

7e ronde

Antoine Belanger (DD)

Collège Clarétain (LHPS)

9e ronde

William Grimard (GB)

Cap-Breton (LHJMQ)

9e ronde

Antoine Michaud (AG)

Niagara-on-the-Lake Nationals (GMHL)

11e ronde

Antoine Lyonnais (GB)

Collège Laflèche (Coll. AAA)

12e ronde

Ludovic Dufort (AD)

Laval-Montréal (Midget Espoir)    

12e ronde

Alexandre Nadeau (A)

Collège Clarétain (LHPS)

13e ronde

Mavrick Melancon (DG)

Decatur Blaze (USPHL)

13e ronde

 

Lors de la protection des trois meilleurs joueurs disponibles sur le territoire des Prédateurs, la formation a choisi Thomas Lachapelle (Phénix Midget AAA, repêché par les Saguenéens de Chicoutimi), Rémy Champoux (Blaze de Decatur, USPHL division Premier) et Olivier Archambault (Phénix Midget AAA, repêché par les Remparts de Québec).

Saint-Gabriel a aussi sélectionné deux joueurs à la suite de la dissolution de Montréal-Nord soit les attaquants Victor Gaudreau et Florent Rodrigue.

Les Prédateurs n’ont effectué que deux transactions durant les assises de LHJAAAQ, en obtenant l’attaquant Tommy St-Amand  de Montréal-Est, et le défenseur Marc-Antoine Proulx de Saint-Jérôme.

« Ça sera un camp très compétitif. On veut évaluer les joueurs qui sont en place. Par contre, on se promet d’être actif sur le marché des agents libre », a promis Samuel Fortier

« Nous sommes confiants qu’avec les nouvelles ressources en place, la 3e saison sera la bonne pour l’organisation Junior AAA à Saint-Gabriel », a-t-il conclu.

Photo courtoisie

Hockey

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont causé une certaine surprise, le 7 juin, en annonçant  une restructuration majeure de son département hockey.

Moins d’un mois après avoir annoncé le retour du personnel hockey de la saison 2018-2019, c’est un virage à 180 degrés que l’organisation a pris quelques semaines plus tard.

« On avait mis en place un plan triennal mais il fallait grossir l’organigramme hockey. On voulait ajouter les bonnes personnes aux bonnes places. Avec les opportunités que nous avons eu depuis deux semaines, ça accélérait de beaucoup la mise en place du plan », a expliqué en conférence de presse le 7 juin, Jean-François, Champoux, le président de l’équipe.

C’est ainsi que Samuel Fortier sera le directeur-gérant de l’équipe. Son premier geste a été aussitôt d’embaucher Nicolas Boucher, qui dirigeait les Fillons du Cégep de Thetford-Mines (dans le circuit collégial AAA) comme entraîneur-chef. Sébastien Renaud, qui dirigeait les Prédateurs, la saison dernière, agira comme adjoint à Boucher.  

Pour ce qui est d’Alain Malboeuf, qui était le directeur-général, l’organisation des Preds lui a offert un autre poste mais celui-ci a préféré ne pas être de retour. Dominic Marcil, pour sa part, demeure le recruteur en chef.

« Samuel et Nicolas ont les mêmes valeurs que nous voulons instaurer dans l’équipe. J’ai été très surpris  ça rejoint totalement nos objectifs », a ajouté M. Champoux, du Groupe Champoux de Saint-Michel-des-Saints, qui sera aussi copropriétaire des Prédateurs en compagnie de Christian Gagnon, pharmacien-propriétaire de la pharmacie Familiprix de Saint-Gabriel.

Ayant évolué à titre de joueur dans la Ligue de hockey Midget AAA, la LHJMQ et la LHJAAAQ, Samuel Fortier comprend très bien la réalité du hockey junior canadien. Ayant été le plus jeune directeur général dans la LNAH avec le Blizzard de Trois-Rivières, il a remporté trois championnats et participé à cinq finales consécutives. Consultant sportif et agent de joueurs pour le groupe Optimize Sports, il dispose d’un vaste réseau de contacts. Il continuera d’occuper son poste de joueur et de directeur-gérant du Métal Pless de Plessisville dans la LHSAAAQ.

 « Le plaisir, l’engagement, le sentiment d’appartenance et l‘excellence sont les valeurs que je désire implanter chez les Prédateurs », a déclaré le nouveau DG des Prédateurs.

 « Mon mandat sera de développer une culture gagnante avec Samuel. Nous voulons permettre aux joueurs de notre organisation de jouir d’un encadrement optimal et les aider à réaliser leurs objectifs dans le monde du hockey », a pour sa part souligné Nicolas Boucher.

En marge des assises annuelles de la LHJAAAQ, qui aura lieu à la mi-juin à Chambly. « Dominic Marcil a tout un travail et on va être prêt pour le repêchage. Toutes nos décisions seront en fonction du plan triennal qu’on a mis en place », a mentionné Samuel Forier.

Trois valeurs

Les 3 valeurs sur lesquelles reposent la saison 2019-2020 des Prédateurs sont le développement, l‘avancement et la visibilité. Les Prédateurs travailleront en effet sans relâche afin de placer ses joueurs après leur stage junior dans les universités ou dans le hockey professionnel.

Pour ce faire, les joueurs de l’organisation pourront compter sur plus de 90 heures de pratique, des plans d’entraînement annuels, des plans de nutrition, des séances de power skating et power shooting, des séances vidéo collectives et individuelles, des séances de préparation mentale, du coaching en psychologie du sport et en lien avec l’établissement d’objectifs personnalisés.

Le camp d’essai et le camp d’entraînement se tiendra en août prochain.

Photo courtoisie

Baseball

Après avoir subi une cuisante défaite contre Rosemont, le 11 juin, les White Sox de Saint-Charles-Borromée ont rebondi de belle façon en remportant deux victoires au cours des derniers jours.

Le 16 juin, les charlois ont  tout d’abord vaincu les Dodgers à Terrebonne par la marque de 11-10. Les locaux avaient pourtant pris une avance de 8-2 après deux manches de jeu mais la machine offensive des White Sox a démarré grâce à des coups sûrs de Benoît Normand-Gendreau et d'Isaac Laframboise.

Saint-Charles-Borromée a inscrit cinq points en quatrième pour réduire l’écart à 8-7.   Marc-Olivier Forest a bien fait en relève à Luca St-Amand.

En 5e, l'écart se creusa et donna l'avance aux White Sox 11 à 8. En 7e, les Dodgers ont manqué de temps laissant trois coureurs sur les buts avec un seul retrait. Marc-Olivier Forest se sauve avec la victoire.

Gain de 13-6 contre Pointe-aux-Trembles

De retour devant leurs partisans deux jours plus tard, Francis Gourd n’a donné que quatre points en cinq manches de travail et les White Sox ont lessivé les Rangers De Pointe-aux-Trembles, 13 à 6.

Saint-Charles-Borromée a ouvert la marque avec une poussée de trois points dès la manche initiale grâce notamment à un double de Nicolas Ouimet.

En 3e, les locaux ont ajouté cinq autres points grâce à des simples de Marc-Olivier Forest, Benoit Normand-Gendreau et Nicolas Ouimet et du double d’Isaac Laframboise.

Au 21 juin, Saint-Charles-Borromée était au troisième rang de la division 2 avec une fiche de six victoires et trois défaites.

La prochaine rencontre des White Sox aura lieu le 25 juin à domicile contre les
Panthères d’Ahuntsic/Cartierville.

Photo courtoisie

Baseball

Les Athlétiques de Rosemont ont inscrit 11 points en septième manche pour doubler les White Sox de Saint-Charles-Borromée, 14-7, le 11 juin, au parc Bois-Brûlé.

Pourtant, les charlois avaient réussi une poussée de quatre points en troisième pour prendre l’avance 7-3 grâce à un double de Frédéric Boileau Cadieux.

Mais en 7e, deux joueurs importants à la formation, soit Danick Laframboise  (épaule) et Frédéric Boileau Cadieux  (genou) ont dû quitter le match. Beaucoup d'erreurs ont été commises et l’adversaire en a profité pour s’emparer de la victoire.

Dans la défaite, Nicolas Ouimet n’a alloué que trois points en cinq manches alors que Frédéric Boileau Cadieux a inscrit deux doubles en plus de produire trois points.

Les White Sox visiteront les Dodgers à Terrebonne, le 16 juin. Ils accueilleront les Rangers de Pointe-aux-Trembles, deux jours plus tard, au parc Bois-Brûlé dès 20h.

Photo courtoisie

Baseball

Les White Sox de Saint-Charles-Borromée ont effacé un recul de 1-6, à la cinquième manche, pour vaincre les Cubs de Repentigny par la marque de 7-6, le 4 juin, au parc Bois-Brûlé.

C’est Danick Laframboise, avec les buts remplis, qui a produit le point victorieux des charlois, en obtenant un but sur balle en fin de sixième manche.

Dans la manche précédente, les White Sox avait créé l’égalité avec des simples de deux points de Laframboise et Marc-André Provost alors que les buts étaient remplis.

Le gain est allé à Luca St-Amand, qui est venu en relève à Nicolas Ouimet en 3e manche. St-Amand n’a donné qu’un point non mérité en deux manches et 2/3 de travail. Gabriel Charron a aussi obtenu deux coups sûr en trois présences officielles, dont un double, en plus de deux buts volés.

Après six rencontres, Saint-Charles-Borromée est au troisième rang de la deuxième division de la Ligue Senior A avec une fiche de quatre victoires et deux revers.

Le prochain match local des White Sox aura lieu  le 11 juin prochain, dès 20h alors qu'ils recevront la visite des Athlétiques de Rosemont à 20h au parc Bois-brûlé.

Photo courtoisie

Soccer

Les Flammes rapides de Rawdon se sont illustrées de façon exceptionnelle cet été dans le monde du soccer féminin.

C’est dans  catégorie U12 que cette jeune formation s’est distinguée.  Malgré la chaleur torride de cet été, le travail acharné des jeunes filles a porté ses fruits et le résultat fut assez exceptionnel.

Aucune défaite lors de la saison régulière avec 12 victoires et deux matchs nuls pour les protégées d’Éric Labonté, Eric Rousselle et Jacinthe Chevalier.  Ce fut donc un premier championnat de la section Nord de la région Lanaudière pour cette combative formation.

La seule défaite est finalement survenue en grande finale du championnat pour la grande région Lanaudière devant l’équipe de Terrebonne. 

Somme toute une saison presque parfaite.  Félicitation aux Angély Poirier, Florence Bessette, Juliette Perreault, Léa-Rose Demontigny, Laurie Leclerc, Evelyne Falle, Lou’ann Thibeault, Clara Bergeron, May Lafontaine, Amélie Jobin, Anaïs Roussel, Jade Jobin et Coralie Deslauriers.

Bravo également aux parents qui ont appuyé leur enfant tout le long de l’été.

Photo courtoisie

Soccer

Grâce au gouvernement et à une collaboration entre la Commission scolaire des Samares (CSS) et la Ville de Joliette, les élèves peuvent maintenant se prévaloir d'un terrain synthétique tout neuf pour la pratique du soccer et du football à l'école Barthélemy-Joliette.

Le montant de cette réalisation s'élève à 1 478 366,41 $; le gouvernement a assumé la moitié de ce montant, la Commission scolaire et la Ville de Joliette ont assumé l'autre partie de façon égale. 

Le projet consistait à installer un système de drainage et à reconstruire l'aire de jeu. Le terrain peut recevoir des équipes de soccer pour 7, 9 ou 11 joueurs. Il possède également les lignes nécessaires à la pratique du football. 

 Joliette, synthétique, gouvernement

Photo courtoisie

Autres particularités du terrain 

Le nouveau terrain synthétique à l'école Barthélemy-Joliette est entouré d'une clôture rehaussée aux endroits stratégiques afin que les ballons ne sortent pas du terrain. Il y a six buts de soccer, deux buts de football, huit drapeaux de coin, un coffre de rangement, quatre tribunes, dont deux nouvelles pouvant accueillir un total de 160 personnes dans les gradins ainsi que deux bancs pour les joueurs et un banc pour les arbitres. Le système d'éclairage est composé de six lampadaires. On y ajoutera un tableau de pointage. 

« En contribuant financièrement à l'implantation d'installations sportives et récréatives comme celle-ci, notre gouvernement tient à encourager les jeunes à pratiquer un sport et à privilégier de saines habitudes de vie », a mentionné la ministre responsable de la Protection des consommateurs, de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, madame Lise Thériault. 

« Ce genre d'équipement était encore inexistant sur le territoire du grand Joliette. Le nouveau terrain viendra donc répondre aux besoins scolaires, mais aussi aux besoins civils des jeunes et moins jeunes sportifs de la région. Nous en sommes très fiers! Nous le voyons comme un ajout nécessaire et porteur pour le développement du sport à Joliette », a renchéri monsieur Alain Beaudry, maire de Joliette. 

« Il s'agit d'une très belle collaboration entre notre commission scolaire et la Ville de Joliette et d'un précieux apport du gouvernement pour la concrétisation de ce terrain fort attendu par nos élèves et la population de Joliette », a précisé le président de la Commission scolaire des Samares », monsieur Michel Forget. 

Malgré les récentes nouvelles annonçant la fermeture du Centre multisport pour une période indéterminée, le programme sport-études en soccer, une nouveauté à l'école secondaire Barthélemy-Joliette, débutera comme prévu en septembre prochain.

L'équipe de professionnels en soccer de l'Association régionale de soccer Lanaudière offrira des services de grande qualité aux élèves faisant partie de ce programme, et ce, quel que soit l'endroit où les pratiques auront lieu. Ils adapteront leur programme en tenant compte des locaux choisis.

Les personnes intéressées peuvent s'inscrire en cliquant sur programme sport-études en soccer au http://recit.cssamares.qc.ca/bjoliette/spip.php?rubrique179.

Photo courtoisie

Football

Le Cégep régional de Lanaudière a le plaisir d’annoncer la nomination d’Alexander Fox à titre d’entraîneur-chef et de gérant des Triades, l’équipe de football du Cégep. Il succédera ainsi à Benoît Chartier qui était à la barre de l’équipe depuis les trois dernières années. Il devient ainsi le 3e entraîneur de l’histoire des Triades.

Titulaire d’un baccalauréat en sports de l’Université Bishop’s, Alexander Fox a plusieurs années d’expérience dans le monde du football. Il a entre autres été directeur du programme de football en plus d’être l’entraîneur-chef de l’équipe juvénile au Collège Letendre. Il y a également été entraîneur-chef de l’équipe juvénile de football à l’école secondaire Dalbé-Viau et entraîneur des receveurs au Collège Ahuntsic et au Cégep Édouard-Montpetit. À titre de joueur, Alexander Fox a brillé au sein des Gaiters de l’Université Bishops, ce qui lui a permis d’être repêché par les Lions de la Colombie-Britannique dans la Ligue canadienne de football. Son grand bagage d’expériences lui a permis de développer un coffre à outils qui lui sera fort utile auprès des joueurs des Triades.

« Mon objectif en tant qu’entraîneur-chef des Triades est d'avoir une organisation impeccable afin de pouvoir apporter un environnement énergique et familial entre mes entraîneurs et mes joueurs. L’ambiance positive que j’apporterai favorisera le succès des jeunes à devenir de meilleures personnes tout en optimisant leurs compétences scolaires et sportives » souligne Alexander Fox.

Le Cégep régional de Lanaudière lui souhaite beaucoup de succès à la barre des Triades!

Photo courtoisie

Football

Le Cégep régional de Lanaudière confirme la tenue d’une saison lors de l’automne 2019 pour son équipe régionale de football Les Triades de Lanaudière.

Le processus pour l’embauche d’un nouvel entraîneur-chef est déjà amorcé. Le Cégep régional de Lanaudière, après avoir analysé la situation et les divers scénarios possibles, a décidé de bonifier le rôle de son entraîneur-chef au sein de son programme de football collégial en lui confiant davantage de responsabilités, notamment en ce qui a trait à l’encadrement académique des étudiants-athlètes, au rayonnement de l’équipe ainsi qu’à son développement.

L’équipe est sans entraîneur depuis le départ de M. Benoît Chartier en décembre 2018.

Photo courtoisie

Football

Le Cégep à Joliette est très fier d’annoncer que son équipe féminine de flag-football a remporté la médaille d’or le dimanche 4 novembre dernier, alors qu’elle affrontait les Cheetahs du Collège Vanier au Collège Lionel-Groulx, équipe qui avant cette partie finale, avait une fiche de saison parfaite.  

Forte d'une saison de huit victoires et deux défaites, l’équipe du Trad du Cégep à Joliette a d’abord remporté la victoire en demi-finale contre l’équipe Les Rafales du Cégep à Terrebonne le samedi 3 novembre dernier, avec un pointage de 8 à 1. 

Puis, lors de la grande finale le lendemain, ce fut une partie à la hauteur de la rivalité qui s'était installée entre l’équipe du Trad et les Cheetahs au cours des derniers mois. L'intensité et l'émotion étaient palpables. Après avoir fait vivre aux spectateurs de nombreux rebondissements et des moments forts en émotions, Le Trad de Joliette a finalement remporté la partie avec un pointage de 13 à 6.  

Pour plusieurs filles, cette partie de flag-football était très significative, puisque c’était la dernière qu’elles allaient jouer au sein de l’équipe, après deux ou trois années à porter fièrement les couleurs du Cégep à Joliette. Cette médaille d'or accrochée à leur cou est la plus belle des récompenses symbolisant le fruit de tous les efforts qu’elles ont déployés ainsi que leur implication et leur persévérance. 

« Le travail de chacune de ces athlètes cette saison est remarquable. Elles ont réussi à élever leur jeu et leur technique à un niveau supérieur en finale, pour gagner contre l’équipe qui était jusque-là encore invaincue cet automne. Ce n’est pas une équipe, mais une famille qui a remporté cette victoire. Je viens réellement de vivre un grand moment dans ma carrière! » a souligné monsieur Jean-Louis Bastien, entraîneur de l’équipe.  

Toutes nos félicitations, le Cégep à Joliette est vraiment fier de vous!

Photo courtoisie

Jeux du Québec

Andréa Khabazeh, du Club de Patinage Artistique Les Étoiles l’Argent, a pris part, du 1er au 4 mars, à la 54e finale des Jeux du Québec qui était présentée à Québec.

En plus de vivre cette belle expérience, de nouveaux liens et amitiés se sont créés entres les patineuses, entraîneurs, accompagnatrice et la missionnaire.

Andréa savait qu'il serait difficile d'atteindre le podium car des patineuses possédaient des éléments plus difficiles, mais son objectif était de réaliser une performance à la hauteur de ce qu'elle peut faire.

Elle peut dire mission accomplie car elle termine au 34e rang dans la catégorie Pré-Novice. D'autres belles expériences attendent Andréa dans les années à venir.

Photo courtoisie

Jeux du Québec

C’est samedi dernier, le 9 mars, que se terminait la 54e Finale des Jeux du Québec dans la ville de Québec. La délégation de la région de Lanaudière était représentée avec 250 membres incluant 180 athlètes, entraîneurs, accompagnateurs et missionnaires. La région Lanaudière est fière des performances obtenues lors de cet événement et l’expérience vécue par les jeunes et les moins jeunes.

Selon le classement général, la région se classe au 7e rang ce qui représente deux rangs de plus qu’en 2017 à Alma (5e). Toutefois, la récolte de médailles a surpassé toutes les attentes avec les 47 médailles amassées : 11 or, 18 argent et 18 bronze. La région était à une médaille d’égaliser son record atteint en 2007 pour les Jeux du Québec qui se déroulait à la MRC de L’Assomption.

Loisir et Sport Lanaudière tient à remercier toutes les personnes qui ont permis à ces athlètes de vivre l’expérience d’une compétition multidisciplinaire qui leur a permis d’enrichir leur parcours athlétique.

La 55e Finale provinciale des Jeux du Québec aura lieu à Laval du 31 juillet au 8 août 2020 et 17 disciplines seront présentées dans les installations de la ville de Laval ainsi que celles de Terrebonne et de Saint-Eustache.

Consultez notre page Facebook www.facebook.com/jdq.lan pour avoir des nouvelles des disciplines régionales!

Pour de plus amples informations, communiquez avec Audrey Coutu, au 450-588-4443, poste 5 ou au Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Photo courtoisie

Jeux du Québec

La 54e édition des Jeux du Québec s’est avérée pour les athlètes du Club Défi TM Montagne Coupée une expérience surprenante et enrichissante notamment pour Emie Robert et Laurianne Berthiaume, toutes deux médaillées de bronze dans leur sport respectif.

La délégation

8 athlètes de notre club se sont dirigés vers Québec, ville hôte des Jeux du Québec 2019 pour les courses de ski de fond. Les deux sœurs Robert, Annie-Pierre et Emie, quant à elles, ont été les toutes premières représentantes de Lanaudière pour le Biathlon, discipline qui en était à ses premiers Jeux. Non seulement les deux athlètes ont concouru aux compétitions du 2 au 4 mars en biathlon, mais elles ont également pris part à celles du ski de fond du 6 au 8 mars.

Les résultats en biathlon

Passage remarqué des sœurs Robert alors qu’Emie termine sa course en 3e position et qu’Annie-Pierre, surclassée, lors de cette compétition termine 9e. Notons que les deux sœurs n’en sont qu’à leur première saison de biathlon. Elles seront certainement des adversaires redoutables dans cette discipline.

Les résultats en ski de fond

Tel que déjà mentionné, Laurianne Berthiaume, 12 ans, est repartie de ses premiers Jeux du Québec avec une médaille de bronze au cou pour sa course de 5 km de style classique. À cette même course, Annie-Pierre Robert occupait le

6e  rang. Nathan Lozier s’est, quant à lui, mérité la 8e position dans le 7.5 km de style classique. Il a également  fait  bonne figure en occupant le 6e rang lors du relais par équipe avec sa coéquipière Emie Robert.

Pour toutes informations sur le Club Défi TM Montagne Coupée ou pour suivre les athlètes, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet  clubdefitmmontagnecoupee.com.

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.
Advertisement