Crédit photo Phil Raymond

Hockey

Les Sportifs Pétroles Bélanger recevaient la visite des Loups de La Tuque dans le cadre du troisième match de leur série demi-finale, le 15 mars. Rappelons que les deux équipes avaient divisé les honneurs du week-end dernier, alors que les hommes de André Lachance et Gaby Roch ont réussi à vaincre les Loups sur leur patinoire. De plus, les Sportifs Pétroles Bélanger s’étaient inclinés dans la controverse en prolongation suite à une punition douteuse à David Fortier. Et bien l’histoire du troisième ressemble en tout point à celle du second duel.

La rencontre débute devant une foule survoltée venue appuyer ses favoris. Par contre les locaux n’aident pas leur cause en écopant de trois punitions dans les  six premières minutes. C’est finalement La Tuque qui ouvre la marque grâce à un but de Louis-Patrice Giguère qui marque de la pointe. En fin de période, à 18:45, Yanik Jomphe profite d’un revirement du coté de la formation joliettaine pour augmenter l’avance des visiteurs à 2-0.

En deuxième, à 8:52, les Sportifs Pétroles Bélanger profitent du fait que Tommy Veilleux s’est vu décerner un deux minutes additionnels pour s’inscrire une première fois dans la rencontre, grâce à un bon tir de la pointe de Dany Roch. Ce but ranime la foule qui était devenue un peu plus tranquille. Quelques secondes plus tard, les visiteurs écopent d’une autre pénalité. Avec moins de 25 secondes à faire à la punition, Raphaël Lafontaine soulève littéralement la foule en portant la marque 2-2 grâce à une superbe pièce de jeu autour du filet. En fin de période, malgré une pénalité à Gaven Aspirot des Sportifs, les Loups n’ont pu capitaliser pour prendre les devants.

En début de troisième période, les Loups écopent d’une autre punition pour avoir fait trébucher. Pendant cette punition, les Sportifs n’ont cessé de bourdonner autour du filet de Steven Veilleux mais sans succès. Avec moins de dix secondes à faire à cette punition, les Sportifs Pétroles Bélanger sont chassés par l'entremise de Gaven Aspirot pour avoir fait trébucher mais les hommes de Lachance et Roch s’en sortent sans dommage. Par la suite, les deux équipes jouent prudemment pour ne pas donner de chances inutiles à l’adversaire. Malgré tout, de belles chances de marquer sont provoquées de part et d’autres.

Le match se transporte en prolongation. Dès le début de la période de surtemps, la foule est sur le bout de son siège, espérant un but de ses favoris.  Après deux minutes de jeu, David Fortier déjoue trois joueurs des Loups et se rend au gardien et passe bien près de mettre fin au match mais l’attaquant des Sportifs rate de peu son lancer.  À 7:05, Tommy Veilleux des Loups écope d’une punition pour avoir saisi le casque d’un adversaire. La foule est en délire mais l’entraîneur des Loups est en furie. Une semaine plus tôt, Joliette avait perdu le deuxième duel en prolongation  à cause d’une punition douteuse. Quoi qu’il en soit, 39 secondes plus tard, Rock Régimbald donne la victoire aux siens et permet à son équipe de prendre les devants 2-1 dans la série.

But gagnant en prolongation Photo Phil Raymond

Après la rencontre, le pilote des Sportifs Pétroles Bélanger s’est surtout attardé sur la force de caractère de son équipe. «On a commencé lentement, on tirait de l’arrière par deux buts mais les gars se sont regroupés et on est revenu plus fort», a commenté Lachance d'entrée de jeu. Quant à la fin du match, celui-ci a simplement dit que le déroulement de l'affrontement ressemblait en tout point au deuxième duel à La Tuque sans vouloir en dire plus, ne voulant pas s’attirer les foudres des autorités. Pour voir la vidéo de l’entrevue de mon collègue Guy Latour cliquez sur le lien https://www.facebook.com/Lanauwebnord/videos/391897371623094/?eid=ARC8P3wG-MPyDHCoRWOAU4b3pI2drDAi-bPVVjNNVtHmMtguDiKSpvy8wu2TQYGOeDCnP1T2ax6vR1X3.

Quant à lui, le gardien des Sportifs Pétroles Bélanger Frédéric Piché a relaté que après le lent départ en période initiale, le discours des entraîneurs a revigoré toute l’équipe. «En début de match, on étaient plus fébriles que nerveux. Mais au bout du compte, on remporté une grosse victoire», a commenté celui qui s’est mérité la troisième étoile.

La quatrième partie de la série sera disputé ce soir (16 mars) à 20h30 au Centre Récréatif Marcel-Bonin.

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.