Photo courtoisie

Le Cégep régional de Lanaudière a le plaisir d’annoncer la nomination d’Alexander Fox à titre d’entraîneur-chef et de gérant des Triades, l’équipe de football du Cégep. Il succédera ainsi à Benoît Chartier qui était à la barre de l’équipe depuis les trois dernières années. Il devient ainsi le 3e entraîneur de l’histoire des Triades.

Titulaire d’un baccalauréat en sports de l’Université Bishop’s, Alexander Fox a plusieurs années d’expérience dans le monde du football. Il a entre autres été directeur du programme de football en plus d’être l’entraîneur-chef de l’équipe juvénile au Collège Letendre. Il y a également été entraîneur-chef de l’équipe juvénile de football à l’école secondaire Dalbé-Viau et entraîneur des receveurs au Collège Ahuntsic et au Cégep Édouard-Montpetit. À titre de joueur, Alexander Fox a brillé au sein des Gaiters de l’Université Bishops, ce qui lui a permis d’être repêché par les Lions de la Colombie-Britannique dans la Ligue canadienne de football. Son grand bagage d’expériences lui a permis de développer un coffre à outils qui lui sera fort utile auprès des joueurs des Triades.

« Mon objectif en tant qu’entraîneur-chef des Triades est d'avoir une organisation impeccable afin de pouvoir apporter un environnement énergique et familial entre mes entraîneurs et mes joueurs. L’ambiance positive que j’apporterai favorisera le succès des jeunes à devenir de meilleures personnes tout en optimisant leurs compétences scolaires et sportives » souligne Alexander Fox.

Le Cégep régional de Lanaudière lui souhaite beaucoup de succès à la barre des Triades!

Photo courtoisie

Le Cégep régional de Lanaudière confirme la tenue d’une saison lors de l’automne 2019 pour son équipe régionale de football Les Triades de Lanaudière.

Le processus pour l’embauche d’un nouvel entraîneur-chef est déjà amorcé. Le Cégep régional de Lanaudière, après avoir analysé la situation et les divers scénarios possibles, a décidé de bonifier le rôle de son entraîneur-chef au sein de son programme de football collégial en lui confiant davantage de responsabilités, notamment en ce qui a trait à l’encadrement académique des étudiants-athlètes, au rayonnement de l’équipe ainsi qu’à son développement.

L’équipe est sans entraîneur depuis le départ de M. Benoît Chartier en décembre 2018.

Photo courtoisie

Les Triades, l’équipe régionale de football du Cégep régional de Lanaudière, se sont classés au 2e rang de la ligue de football collégial RSEQ, division 3 section Sud-Ouest, et ont ainsi accédé aux séries éliminatoires.

Le grand public est invité à venir les encourager en grand nombre le samedi 3 novembre prochain à 13 h au parc André-Courcelles à L’Assomption, pour leur première partie en quart de finale.  

Ils y affronteront les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe, qui occupent actuellement le 3e rang au classement et qui ont une fiche de saison identique à celle des Triades, soit six victoires et deux défaites. 

Nous leur souhaitons la meilleure des chances. Go Triades, go!

Photo Courtoisie

Les Braves de Lanaudière recevaient le Showcase de Montréal pour la demi-finale de la ligue de football semi-pro du Québec, le 14 juillet, au stade municipal de Joliette.

Les Braves avaient terminé leur saison régulière avec une fiche de 7 victoires et une défaite alors que Montréal avait une fiche de 2 victoires et 6 défaites.

Dès le « coin toss » fait, le Showcase a débuté le match avec le ballon et rapidement le quart #12 Alex Viger a rejoint le receveur #11 Thierry Seyer sur une passe de plus de 50 verges afin de surprendre la défensive des Braves. La marque demeure 6 à 0 car le converti d’après touché est bloqué par le #93 Samuel Beaupré.

Le général offensif des Braves ne se laissent pas impressionner et à son tour après des courses du #31 Mike Pierrecin et quelques passes tentées et captées, Éthier rejoint le receveur #19 JC Ménard pour le touché. Après le converti réussit du #7 Dominic Blouin, la marque est de 7 à 6 pour les Braves.

Série suivante, le #20 Ahmed Khallati intercepte une passe tentée de Viger et il ramène le ballon dans la zone des buts pour le touché. La marque est de 14 à 6. La série offensive du Showcase est facilitée à la suite de nombreuses punitions des Braves qui amènent le Showcase à la porte des buts. Le porteur #28 marque et le Showcase tente de faire un converti de 2 points mais la tentative échoue. La marque est de 14 à 12. La première demie est teintée par les erreurs et le manque de discipline chez les Braves et le Showcase de Montréal en profite en marquant des points tout en demeurant dans la partie.

Braves de Lanaudière, demi-finale, football semi-pro
Photo Courtoisie

Dès la série offensive suivante, après plusieurs passes complétées, le porteur #31 Mike Pierrecin y va d’une autre course endiablée afin de marquer le touché. La marque est alors de 21 à 12. À nouveau les punitions font mal à Lanaudière et le Showcase réplique. Viger rejoint Seyer puis Montréal réussit un converti de 2 points et la marque est de 21 à 20 pour Lanaudière.

À nouveau le quart #16 Léandre Éthier réplique à Viger et il rejoint à nouveau le #19 JC Ménard pour le touché et la marque est de 28 à 20. D’ailleurs, le #19 a connu tout un match en captant plus de 5 passes dont 2 pour des touchés. À la mi-temps, la marque était de 28 à 20 et les Braves font le constat qu’ils jouent très mal et surtout de façon indisciplinée. Troisième quart, première série offensive qui se solde par un touché du centre-arrière #32 Marc Boyer sur une course de 2 verges. 35 à 20.

Après une autre belle série offensive, l’excellent porteur #1 du Showcase marque le touché par la course et le score est de 35 à 26.

Ensuite, les Braves reprennent leur bonne habitude en arrêtant le Showcase tout en étant plus discipliné. Voilà quelques beaux jeux de la défensive en deuxième demi, 2 gros plaqués du #20 Ahmed Khallati, un sac du #37 Wilgens Jaslin Deriveux, un ballon échappé forcé par le #15 JC Bouvrette et recouvert par le #43 JP Raymond et une interception incroyable du #28 Nicolas Paquin en fin de match.

Et la suite du match est l’affaire des Braves avec un autre touché par la course du #32 Marc Boyer et un touché par la passe captée par le #7 Dominic Blouin. Marque finale 49 à 26.

Voilà les héros du match :

À l’offensive

#19 JC Ménard – 2 touchés des passes de Léandre Éthier

#31 Mike Pierrecin – 1 touché au sol et plusieurs courses pour des gains de presque 100 verges

#7 Dominic Blouin – 1 touché

#32 Marc Boyer – 2 touchés au sol

#16 Léandre Éthier – 3 passes de touchés et une interception

En défensive

#20 Ahmed Khallati - une interception retournée pour un touché, une autre interception et quelques plaqués percutants

#28 Nicolas Paquin – une interception, des plaqués et quelque bon retour de botté

#37 Wilgens Jaslin Deriveaux – 1 sac du quart mais il a réussi à contenir le quart Alexis Viger tout au long de la journée afin d’éviter des courses folles de ce rapide quart

#93 Samuel Beaupré – un botté bloqué et 3 plaqués #

15 JC Bouvrette – un plaqué ayant causé la perte du ballon et plusieurs plaqués

#43 JP Raymond – un ballon recouvert

Les BRAVES du match

Joueur offensif = #19 JC Ménard

Joueur défensif = #20 Ahmed Khallati

Joueur obscur = #32 Marc Boyer

joueur de ligne = #37 Wilgens Jaslin Deriveaux

Photo courtoisie

Le Cégep à Joliette est très fier d’annoncer que son équipe féminine de flag-football a remporté la médaille d’or le dimanche 4 novembre dernier, alors qu’elle affrontait les Cheetahs du Collège Vanier au Collège Lionel-Groulx, équipe qui avant cette partie finale, avait une fiche de saison parfaite.  

Forte d'une saison de huit victoires et deux défaites, l’équipe du Trad du Cégep à Joliette a d’abord remporté la victoire en demi-finale contre l’équipe Les Rafales du Cégep à Terrebonne le samedi 3 novembre dernier, avec un pointage de 8 à 1. 

Puis, lors de la grande finale le lendemain, ce fut une partie à la hauteur de la rivalité qui s'était installée entre l’équipe du Trad et les Cheetahs au cours des derniers mois. L'intensité et l'émotion étaient palpables. Après avoir fait vivre aux spectateurs de nombreux rebondissements et des moments forts en émotions, Le Trad de Joliette a finalement remporté la partie avec un pointage de 13 à 6.  

Pour plusieurs filles, cette partie de flag-football était très significative, puisque c’était la dernière qu’elles allaient jouer au sein de l’équipe, après deux ou trois années à porter fièrement les couleurs du Cégep à Joliette. Cette médaille d'or accrochée à leur cou est la plus belle des récompenses symbolisant le fruit de tous les efforts qu’elles ont déployés ainsi que leur implication et leur persévérance. 

« Le travail de chacune de ces athlètes cette saison est remarquable. Elles ont réussi à élever leur jeu et leur technique à un niveau supérieur en finale, pour gagner contre l’équipe qui était jusque-là encore invaincue cet automne. Ce n’est pas une équipe, mais une famille qui a remporté cette victoire. Je viens réellement de vivre un grand moment dans ma carrière! » a souligné monsieur Jean-Louis Bastien, entraîneur de l’équipe.  

Toutes nos félicitations, le Cégep à Joliette est vraiment fier de vous!

Photo Guy Latour

Samedi le 21 juillet, c’était la grande finale de la ligue de football semi-pro du Québec au stade municipal de Joliette. Peu à peu les gens sont entrés dans le stade et les 2 équipes ont pu voir que les gradins étaient bien remplis. Plus de 500 personnes étaient réunies. Le soleil était présent, même très présent mais les passionnés de football avaient répondu à l’appel.

Après la cérémonie d’ouverture, les Braves ont débuté avec le ballon. Ils ont avancé graduellement et méthodiquement tout le terrain à la suite bonne course du porteur #6 Manu Crisi-Lauzon et plusieurs passes captés par les receveurs du quart #16 Léandre Éthier. Cependant, à l’intérieur de la zone payante, les Braves furent arrêtés par les Bulldogs de Laval et Lanaudière a tenté et réussi un placement de 3 points. #7 Dominic Beaudoin marquait et Lanaudière prenait les devants, 3 à 0 dans ce duel.

La série offensive des Bulldogs fût rapidement arrêté par la défensive des Braves mais ce fût le même résultat par la suite pour l’offensive Lanaudoise. Et encore une fois, les 2 équipes réussissaient à stopper l’autre tout en bataillant afin d’avoir un meilleur positionnement sur le terrain lors des unités spéciales. D’ailleurs, le botteur de dégagement #18 Sebastian Crisi-Lauzon a réussi les meilleurs bottés de dégagement de sa saison lors de cette finale. Et à la fin du 2ième quart, l’offensive des Bulldogs de Laval a progressé sur le terrain en ayant de plusieurs courses en puissance avec un font offensif à 6 joueurs, 5 joueurs de ligne offensif et un ailier rapproché ou 5 joueurs de ligne et 2 ailier raproché. Petit à petit, ils se sont approchés de la zone des buts. Et en zone Lanaudoise le quart #6 Gibbon a rejoint l’ailier rapproché #8 Masse en plein centre du terrain afin de s’approcher encore davantage de la zone des buts. Et après quelques courses et à proximité de la zone des buts, #6 Gibbon a lancé une passe lobbée à l’allier rapproché #8 Masse qui a plongé pour faire l’attrapé. Après le converti, les Bulldogs prenaient l’avance 7 à 3 dans la partie.

Et n’ayant que quelques minutes avant la fin de la demie, l’offensive d’Éthier a progressé graduellement. Course du porteur #6 Crisi-Lauzon, quelques passes captées et les Braves étaient dans la zone adverse. Le #31 Pierrecin a transformé une petite passe pour un gain de plus de 10 verges afin que les Braves soient positionnés à la ligne de 6 verges adverses. Puis le #6 Crisi-Lauzon amène les Braves à une verge de la zone des buts sur une course en puissance. Ensuite, Éthier tente une course à l’extérieur après une feinte de remise à son porteur mais à son tour, il est arrêté à la ligne d’une verge. Une autre course dans le centre par Crisi-Lauzon mais il est stoppé. À nouveau, le porteur des Braves a le ballon sur une course extérieure et il marque le touché mais une punition est appelé contre Lanaudière pour un bloc illégal selon les arbitres. N’ayant plus de temps au cadran, les Braves envoient le botteur de précision #7 Dominic Beaudoin pour une autre tentative de placement de 3 points, et il réussit à nouveau. La marque est alors de 7 à 6 pour Laval.

Photo Guy Latour
Braves, Lanaudière, finale, football semi-pro

Malheureusement, le rappeur KGoon n’a pu se présenter pour le spectacle de la demie mais Jeffrey Tabah et ses hommes forts ont animé la foule avec brio. De prouesses en prouesses, ils montrent au public présent l’immense force et puissance de ses hommes forts.

Les Bulldogs débutaient avec le ballon en deuxième demi et ils ont continué avec la même formule. Beaucoup de courses et beaucoup de monde pour bloquer. Les Lanaudois n’ont pas su les arrêter et les joueurs de Patrick Globensky ont progressé durant le troisième quart qui filait à vive allure. Et, finalement, les Braves ont arrêté l’équipe de Laval et les Bulldogs ont tenté un placement de 3 points qui fût réussi. La marque était alors de 10 à 6 pour Laval avec 9 minutes à faire au 3ième quart.

Lors de la série offensive des Braves, Lanaudière est stoppé et une passe est échappée pour le premier essai. À nouveau Lanaudière dégage. Après quelques bonnes courses des porteurs de ballon des Bulldogs et du quart #6 Gibbon, Laval est finalement stoppé dans le territoire des Braves au 45 et ils y vont d’un botté de dégagement qui refoule les Braves à l’intérieur de leur 10 verge. Acculé dans leur zone, #16 Éthier lance une passe une bombe au #9 Guillaume Dagenais et il transporte le ballon jusqu’à la ligne de 30 verges dans le territoire de Laval. Après une course et une tentative de passe, Éthier est pressé par la défensive adverse et voulant éviter un sac du quart, il lance le ballon mais Francique des Bulldogs intercepte. Premier revirement dans le match.

La série offensive suivante de Laval est facilité à la suite des largesses des Braves qui se retrouvent encore puni. Après quelques courses, Laval se retrouve à la porte des buts de Lanaudière. Le #6 Gibbon lance alors une passe au receveur #12 Jamal Henry, ancien des Stingers de Concordia et le rapide receveur bat le défenseur adverse sur un tracé « corner » - 10 verges et 45 degré à l’extérieur. Avec le converti réussi les Bulldogs prennent les devants par la marque de 17 à 6.

À nouveau, lors des bottés d’envoi, le botteur adverse botte un botté en flèche sautillant afin d’éviter que les retourneurs des Braves puissent faire un retour. Très bonne stratégie qui empêche à nouveau Lanaudière de faire avancer le ballon. Éthier et son offensive débute donc la série suivante autour de leur 35. Après une bonne course de Pierrecin et une punition contre Laval pour une rudesse, les Braves se retrouvent au milieu du terrain. Après une petite course, une tentative de passe, Éthier tente de rejoindre le receveur Dagenais mais la passe est trop haute et les Bulldogs l’intercepte. 2ième revirements dans la partie.

Et les Bulldogs continuent de courir. De bonne course du porteur Rudy Étienne et d’Alexandre Aubé les mènent dans le territoire de Lanaudière. Par la suite, les Braves évitent le pire lorsque le quart #6 Gibbon lance une bombe dans la zone des buts dans les mains du receveur #4 mais il échappe la passe. Lanaudière réussi à arrêter la menace et Laval doit dégager. C’est alors que le #31 Mike Pierrecin est incapable d’attraper le botté de dégagement, il l’échappe et les Bulldogs reprennent le ballon. 3ième revirements dans ce duel en faveur des Bulldogs.

L’offensive de Gibbon se retrouve alors à la ligne de 25 des Braves et il ne reste que 6 minutes à la fin du match. Laval continue de faire ce qu’ils ont bien fait tout au long de la journée, courir tout en faisant rouler le temps au tableau indicateur avec l’un ou l’autre de leur très bon porteur de ballon. #6 Gibbon tente alors de rejoindre l’un de ses receveurs sur un tracé intérieur parfait mais le #0 PA Beauchemin réussi à rabattre le ballon à la suite d’un plongeon parfait afin d’éviter que Laval marque. Les Bulldogs tentent un placement de 3 points qui est raté. Le #18 Sebastian Cris-Lauzon retourne le botté raté jusqu’à la ligne des 35 des Braves.

Braves, Lanaudière, finale, football semi-pro
Photo Guy Latour

À nouveau embouteillé sous la pression défensive, Éthier tente de se sortir du pétrin mais il se fait rabattre au sol pour une perte de terrain. Après quelques passes tentées qui échouent, les Braves essaient d’y aller sur un 4ième essai mais ils échouent. Laval se retrouve à l’intérieur du 40 verges de Lanaudière avec 2 minutes 47 secondes à faire dans la partie. Les Bulldogs continuent alors d’avancer au sol avec leur formation « jumbo » et ils y vont d’un placement de 3 points. La marque est alors de 20 à 6 pour Laval.

Les Braves de Lanaudière continuent de tenter de revenir dans le match malgré qu’il ne reste que 1 minute 55 secondes au tableau. Éthier réussit quelques passes aux receveurs #18 Crisi-Lauzon et au #31 Pierrecin afin de faire avancer le ballon jusqu’à la ligne de 25 des Bulldogs. Malheureusement, il tente une passe que son receveur ne peut contrôler et les Bulldogs interceptent le ballon à la suite de ce rebond. 4ième revirements dans le match pour les Braves.

L’offensive de Laval embarque sur le terrain et utilise la formation victoire afin d’écouler le temps au cadran afin de finir ce duel et ainsi devenir les nouveaux champions de la ligue de football semi-pro du Québec en 2018.

Le joueur par excellence de la finale a été remporté par le quart #6 Miles Gibbon avec plusieurs courses au sol et 2 passes de touchés.

Il faut l’avouer, les Bulldogs de Laval ont mieux joué que les Braves de Lanaudière lors de cette finale et les 4 revirements ont fait la différence dans le match. Les Braves de Lanaudière échouent donc dans la défense de leur titre face à leurs grands rivaux, les Bulldogs de Laval.

Photo Courtoisie

Pour une deuxième année consécutive, les Braves de Lanaudière ont terminé au premier rang, en saison régulière, de la ligue de football semi-pro du Québec. 

À la suite de l’annulation du match du samedi 7 juillet par abandon des Natifs de Québec (victoire automatique de 6 à 0 pour les Braves), la saison régulière 2018 des Braves de Lanaudière est donc terminée.  Les Lanaudois terminent donc au premier rang à la suite de leur dernière victoire face aux Chiefs de Beauce par la marque de 49 à 22. 

Les Braves terminent avec une fiche de 7 victoires et une défaite. 275 points pour et 115 points contre pour un différentiel de + 160.  Maintenant, ils affronteront l’équipe qui terminera en 4ième position lors de la demi-finale qui aura lieu le samedi 14 juillet à 13h00 au magnifique stade municipal de Joliette. 

Pour l’instant, voilà les Braves de la semaine durant cette année 2018.  Plusieurs belles histoires et de belles performances individuelles chez les Braves de Lanaudière.  

Voilà ceux qui se sont avérés être des performances surprises !

#12 Paul  Cantave

Le samedi 19 mai à Trois-Rivières, les Braves ont remporté la partie par la marque de 36 à 6 et le joueur #12 Paul Cantave avait l’opportunité d’être partant à la suite de la suspension du #25 Samuel Juneau et il a été stupéfiant.  Cantave a fait 2 interceptions et plusieurs plaqués afin de se mériter le Braves défensif de la semaine.

#26 Manu Ricard

Le samedi 23 juin à Joliette, les Braves ont massacré le Showcase de Montréal, 63 à 14. Lors de ce match, le jeune joueur #26 Manu Ricard a fait une interception ramenée pour un touché devant sa ville et il a multiplié les plaqués durant la partie afin de remporter le titre de Braves obscur de la semaine.

#18 Sebastian Crisi-Lauzon

Il y a eu aussi le grand retour en force du receveur #18 Sebastian Crisi-Lauzon. L’an dernier, il a joué blessé tout au long de la saison et il n’avait pas eu les mêmes statistiques que l’année précédente. En 2018, il a explosé et il est redevenu la cible de prédilection du quart Léadre Éthier.

#16 Léandre Éthier

Et il ne faut pas oublier, le chef d’orchestre de l’offensive, le général, le Diamant chez les Braves, l’excellent quart #16 Léandre Éthier.

La ligne offensive des Braves !

Au niveau du titre concernant les joueurs de ligne, il faut mentionner que la ligne offensive complète des Braves l’a remporté à quelques reprises et qu’ils ont fait du beau travail compte tenu la situation. Blessure, joueurs qui n’ont finalement pas joué cette saison, etc. … la ligne offensive des Braves a fait preuve de beaucoup de résilience. Le #77 Keven Côté originellement joueur de ligne défensive s’est transformé en joueur de ligne offensif.  Le #50 JP Grenier, joueur de ligne défensif et capitaine de la ligne défensive est venu solidifier par moment le poste de garde à gauche. Puis, il y a tout le reste de la ligne offensive. Le capitaine, le #69 Francis Lemieux, le solide vétéran #66 Alexandre Baillargeon, le #54 Réginald Sharoun, le #67 Louis-Simon Laurin et la recrue #64 Louis-Philippe Trempe. 

Finalement, voilà les Braves de la semaine qui ont eu le plus de mention. 

Les 4 Braves de la semaine de cette année !

#6 Manu  Crisi-Lauzon

À l’offensive, le #6 Manu Crisi-Lauzon a continué de démontrer tout son talent cette saison en additionnant les verges et les touchés.  Une bougie d’allumage à l’offensive ! 

#37 Wilgens Jaslin Deriveaux

En défensive, le #37 Wilgens Jaslin Deriveaux a eu une très bonne saison au niveau individuelle. Des sacs du quart et encore des sacs du quart.  Il a été suivi de près par le #15 JC Bouvrette comme Braves défensif. 

#69 Francis Lemieux

Comme Braves joueur de ligne, plusieurs joueurs se sont démarqués, la ligne offensive au grand complet mais le capitaine, le #69 Francis Lemieux a eu plusieurs mentions et son bon travail doit être reconnu. 

#40 Raph Bélair

Et finalement, comme Braves obscur cette année, le secondeur #40 Raphael Bélair a fait preuve de beaucoup d’abnégation cette année pour son équipe. Il a joué à une nouvelle position, celle de secondeur intérieur à la suite du départ du vétéran #55 Sylvain Tarte. Bélair a cumulé des mentions Braves obscur à la suite bonne performance et par son travail au centre de la défensive des Lanaudois. 

Et voilà, la saison régulière est terminée, les séries approchent, soyez-y ! 

Demi-finale, samedi le 14 juillet à 13h00 au stade municipal. L’adversaire des Braves lors de la demi-finale est à déterminer !   

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.